AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Appartement d’Arthur (vive le bordel)

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur M
Invité



MessageSujet: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Sam 21 Avr - 9:43

Le garçon se sentit rassuré lorsque sa gardienne lui avoua ne pas s’être offusquée. Ce n’était pas ce qu’il voulait. Enfin, dans un sens il était plutôt normal qu’elle ne se vexe pas. Elle devait bien se douter, comme tous les autres êtres ailés d’ailleurs que leurs protégés ne feraient pas tout ce qu’ils veulent. Lorsqu’elle prononça sa dernière phrase en revanche, c’est-à-dire qu’elle ne régenterait pas sa vie, le garçon écarquilla les yeux. Pas trop, mais assez pour que l’on remarque sa surprise. Car en fait c’est-ce que Arthur avait comprit. Qu’Emily allait lui dire quoi faire. Peut être le mot « régenter » était-il un peu trop fort tout de même.
Bref, la jeune femme reprit la parole d’un air un peu plus sérieux. Elle ne le laisserait pas faire n’importe quoi… Elle allait avoir beaucoup de travail sur ce coup là. Le faire manger plus souvent, l’empêché de de se droguer ou de boire. Avec un petit secouement de tête comme s’il sortait d’une piscine Arthur balaya ses pensées. Ce n’était pas le moment de penser à ce genre de choses.


Il lui dit ensuite qu’il pourrait lui jouer des morceaux de musique, auquel elle répondit qu’elle en serait ravie. Ils allaient donc devoir entrer chez lui. …
Chez lui! Mais c’est pire qu’une porcherie! Comment allait il se sortir de là? Bah, il trouverait bien en chemin.


« Très bien, allons y! »

Ils étaient à présent à quelques mètres de l’immeuble où vivait le garçon, et celui-ci n’avait toujours pas d’idée pour empêcher sa gardienne de voir le désastre. La seule solution envisagée jusqu’à présent, et qu’il eut dès le début était de la faire attendre sur le palier qu’il range un minimum son appartement.
A l’aide d’une clef magnétique il ouvrit la porte et laissa passer Emily en première. Zombi mais poli le petit Arthur.
Ils prirent alors l’ascenseur qui se trouvait déjà au rez-de-chaussée et montèrent les deux étages qu’il fallait pour aller chez lui. Appartement 14. Un numéro qu’Arthur aimait beaucoup sans vraiment savoir pourquoi. C’était d’ailleurs ce qui l’avait décidé à le louer. Le garçon inséra la clef dans la porte avant de l’ouvrir. Mais avant de pousser la porte il se retourna vers Emily.


« Euh, tu peux attendre deux petites minutes s’il te plait. Il faut que je range un peu. »

Il prit un air embarrassé, et sans laisser le temps à la jeune femme de répondre entra en fermant la porte derrière lui. Ce n’était pas très accueillant d’agir ainsi il s’en rendait compte, mais il n’avait pas d’autre moyen. Une fois à l’intérieur il prit tous les vêtements qui traînaient pour les mettre au sale, puis il fit son lit, ouvrit une fenêtre et sortit deux verres propre qu’il posa sur la table. Heureusement pour lui, comme il ne mangeait pas souvent les assiettes étaient restées dans le placard sans avoir été utilisées. La drogue se trouvait dans un tiroir de la commode d’Arthur, Emily ne pouvait donc pas la trouvée. Bon, c’était a peu près potable. Ils se dirigea alors vers la porte, l’ouvrit en espérant retrouver Emily derrière. Chance, elle s’y trouvait.

« Je suis désolé d’avoir agit comme ça, mais il le fallait. Entre je t’en prit. »
Revenir en haut Aller en bas
Emily Cl
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Dim 22 Avr - 15:11

[ Arrow Forêt de Rockwood]

Emily était restée muette durant tout le trajet, ressassant sa rencontre avec son protégé. Arthur était un garçon très gentil, mais complêtement paumé. Elle savait qu'il était quelqu'un de bien et si elle s'y prenait bien, elle le lui prouverait. Il fallait qu'il se remplume un peu, qu'il arrête le drogue et qu'il ait un but. Une fois qu'un but serait à atteindre, il chercherait à s'en approcher et trouverait un nouveau sens à sa vie. Il valait la peine d'être sauvé... Elle ne le connaissait que depuis peu de temps, mais déjà elle s'était attachée à lui. Elle aurait aimé le connaître de son vivant, elle serait devenue son amie... L'arait-il tuée lui aussi pour se faire un trip? Elle frissona. Elle en doutait, il n'avait pas le fond agressif de son ex petit ami. Mais la drogue changeait tellement les gens... Elle ne le laisserait pas devenir un monstre. Il deviendrait musicien, vivrait de sa passion et mordrait la vie à pleines dents!

Il avait craint qu'elle ne lui dicte sa conduite. C'était une crainte légitime et sans doute que le fait de voir débouler une parfaite inconnue qui n'étai tpas censée vous lâcher d'une semelle avait quelque chose d'incommodant. Mais Emily ne rendrait pas sa présence trop pesante. Elle s'insinuerait en douceur dans la vie d'Arthur et ferait en sorte qu'il lui demande conseil, plutôt que de les lui imposer. C'était un noble but, mais les moyens pour l'atteindre étaient autrement plus compliqués. Elle ne savait pas comment faire. Et si elle semblait sûre d'elle avec lui, elle était en réalité terrifiée de mal faire. Emily était morte. Emily était perdue. Emily avait envie de se recroqueviller dans un coin pour pleurer. Mais Dieu ne lui avait pas laissé le loisir de le faire.

Elle s'ébroua comme on sort d'un mauvais rêve et se rendit compte qu'ils étaient arrivés. Le chemin avait paru très court, mais Emily n'avait pas vraiment eu la tête à ça. Arthur sortit une clé magnétique et ouvrit la porte, s'effaçant alors pour la laisser passer. Agréablement surprise, elle le regarda, esquissant un sourire et s'exécuta. Arthur était galant... Il avait été bien éduqué. Il devait devenir quelqu'un de bien! Elle s'était assurée que personne ne les regardait. Arthur n'avait pas du penser que voir un jeune homme tenir la porte pour rien devait sembler étrange. Heureusement, personne ne les regardait et cette politesse restait donc un secret entre Arthur et sa gardienne invisible.

Ils s'engouffrèrent alors dans un ascenseur, pour en ressortir au deuxième étage. Emily suivit Arthur jusqu'à une porte du palier. Numéro 14. Elle se demanda pourquoi elle relevait le numéro ainsi. Un vieux réflexe sans doute. Arthur inséra la clé dans la porte, la déverouilla et... ne l'ouvrit pas. Surprise, Emily le regarda alors qu'il lui demandait d'attendre un peu, le temps qu'il range un peu. La jeune fille retint un éclat de rire et se contenter de hocher la tête avec un sourire. C'était trop drôle! Voilà qu'il la faisait attendre dehors pour qu'elle ne voie pas son bordel! Il entra et ferma la porte, laissant Emily seule, en train d'imaginer le jeune homme qui rangeait rapidement ses affaires. Cela lui rappela son petit frère... Un bordélique né! Combien de fois était-elle passé derrière lui pour ranger! Elle était maniaque Emily! Heureusement qu'Arthur ne le savait pas.

La porte s'ouvrit à nouveau et cette fois, Arthur l'invita à entrer après s'être excusé. Elle entra donc et posa un regard neutre sur la pièce. Elle décida alors de détendre un peu Arthur.


- "Tu as été vite, ce ne devait pas être tant le bordel que ça. Mon frère mettait deux fois plus de temps pour sa chambre et pour un résultat nettement moins bon."

Elle lança un joli sourire à Arthur pour bien lui faire comprendre qu'elle n'était pas offusquée d'avoir du attendre quelques minutes dehors.

- "C'est sympa chez toi."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Dim 6 Mai - 11:41

En effet, Arthur n’avait pas songé qu’on puisse l’apercevoir tenir la porte à … rien. Il avait du mal à se faire à l’idée que personne ou bien très peu de gens puissent apercevoir Emily. Il lui était apparut normal qu’il tienne la porte à la jeune femme pour qu’elle puisse entrer. Côté discrétion le jeune homme avait de sérieux progrès à faire… Mais il n’y avait personne dans la rue à ce moment là, une chance pour lui.

Une fois qu’il rouvrit la porte à Emily il fut soulagé de voir son visage souriant. Elle ne lui en voulait pas apparemment. A moins qu’elle ne joue un jeu et décide de se vengée dans son dos… Quelle idée saugrenue. Arthur connaissait Emily depuis très peu de temps, mais il s’avait déjà qu’elle était incapable d’agir ainsi. La gardienne était de tout évidence une personne gentille et clémente.
De plus, comme si elle tentait d’approuver le garçon, Emily prit la parole. Un sourire joyeux apparut sur le visage du musicien. Emily avait donc un frère. Une chose de plus qu’il apprenait sur elle. Il aimait bien cela, cela lui permettait de se rapproché d’elle et de moins se sentir comme un étranger.


« Merci beaucoup, mais c‘est parce que tu es tombée sur un bon jour. Une autre fois et cela m’aurait prit plus de temps.
Je me serais sûrement bien entendu avec ton frère alors. »


Un petit éclat de rire ponctua sa dernière phrase. Puis la jeune femme reprit la parole.

« Oui, j’aime beaucoup mon appartement. Ce n’est pas du grand luxe mais je m’y sens bien.
Euh… tu veux boire quelque chose?
Tu peux tout de même tenir un objet n’est-ce pas? »


C’était l’une des nombreuses questions que se posait Arthur. Si Emily était morte, était elle comme un fantôme, capable de traverser les murs ? Ou bien malgré tout comme un humain, de chair et d’os, mais simplement invisible pour certaines personnes…
Revenir en haut Aller en bas
Emily Cl
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Jeu 10 Mai - 17:10

Heureusement qu'Emily était sociable... Elle n'avait pas besoin de beaucoup se forcer pour entretenir une conversation. D'un naturel spontané et gai, elle était contente de voir que certaines de ses phrases arrachaient des sourires à Arthur. D'ailleurs celui qu'il lui lança lui réchauffa le coeur, la faisant se sentir utile. Peut-être bien pour la première fois de sa vie... A sa réponse, la jeune fille laissa échapper un petit rire. Un vrai bordélique comme on en faisait plus apparemment! Son rire s'éteignit, remplacé par une pointe de mélancolie quand il répliqua qu'il se serait bien entendu avec son frère.

- "Oui, sans doute. Il est adorable... Dommage que je n'ai pas pu le lui dire quand je le pouvais."

Maintenant, elle ne le reverrait plus ou alors, et c'était pire, elle le verrait sans que cela soit réciproque. Elle était tentée d'essayer quand même, de voir la réaction de ses proches... Mais cela serait une torture inutile pour elle. Et ce n'était pas sa mission. Oui, mais elle était encore profondément humaine, avec un désir de reconnaissance et d'amour énorme. Et l'un et l'autre lui étaient maintenant refusé.

- "Quoiqu'il en soit, oui, vous vous seriez bien entendu."

Elle sourit, chassant ainsi les ombres de son regard. Il n'était pas là pour écouter ses états d'âme, il ne fallait pas inverser les rôles. Il lui proposa alors à boire et lui posa une question qui la laissa un instant décontenancée. pouvait-elle boire? Pouvait-elle porter un verre à ses lèvres? Perplexe, cela se vit dans son regard troublé. Elle avait tnr de choses à apprendre sur son état...

- "Volontiers... c'est une excellente occasion de le découvrir!"

Elle espérait qu'elle pouvait toucher le verre, qu'elle pouvait sentir le goût de la boisson.

- "De l'eau ou un soda fera très bien l'affaire, je ne tiens pas bien l'alcool."

Elle lui fit un clin d'oeil, rieuse. C'était un peu faux, parce que niveau boisson, la jeune fille n'était pas vraiment une novice. Fréquentant les milieux nocturnes, elle avait eu le temps de se faire la main.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Mar 15 Mai - 20:30

Subitement, Arthur baissa la tête. Il n’avait pas penser que ses paroles auraient put rendre Emily triste. Mais en y repensant cela parait évident. La famille de la jeune femme devait terriblement lui manquer. S’il avait été à sa place, cela n’aurait pas été le cas. Depuis le temps qu’il avait couper les ponts avec ses parents, Arthur ne s’en souciait plus. Mais là n’est pas la question. Il releva le menton et tenta de réconforter tant bien que mal sa nouvelle gardienne.

« Je suis sûr qu’il savait que tu l’aimais. Tu n’as pas à t’en faire pour ça. »

Il ponctua ses propos d’un petit sourire timide, signifiant clairement qu’il ne pouvait pas en dire beaucoup plus. Il ne connaissait rien de la vie d’Emily, alors comment pourrait il savoir des choses si personnelles?
Une fois qu’il lui proposa de se désaltérer en lui pausant une question plutôt stupide pour n’importe quelle personne normale, ce qui n’était pas le cas de la gardienne, Emily lui donna une réponse plus que surprenante. D’abord interdit, le musicien la fixa sans mouvoir, puis subitement il éclata de rire. Il est vrai qu’Emily venait à peine de découvrir son existence de gardienne elle aussi.


« Mais ça serait dommage de casser un verre. Surtout que je n’en ai pas des masses.
Je te propose que nous allions nous asseoir à table. Comme ça, s’il tombe, pas de balais à passer. »


Et oui, ce n’était pas vraiment le fait de casser un verre qui gênait le jeune homme, mais de devoir passer le balais. Car tout le monde le sait à présent, Arthur n’est pas un maniaque de la propreté. L’aspirateur deux fois par mois lui suffit pour faire le ménage.
Sans attendre de réelle réponse de la part d’Emily, il se dirigea vers ce qui lui servait de cuisine. Il farfouilla dans son réfrigérateur et en sortir un bouteille de boisson gazeuse orangée qui n’était pas encore entamée.


« Tu as de la chance il me reste quelque chose de buvable. »

Et là-dessus il rempli le verre qui se trouvait en face d’Emily avant de remplir le sien. Il s’assit ensuite, fatigué de cette promenade matinale et engagea la conversation comme si Emily n’était qu’une vieille amie en visite.

« Alors comme ça tu ne tient pas l’alcool?
Malheureusement pour moi, il y a longtemps que cela ne me fait plus vraiment d’effet. »


Sa mine s’était assombrie sur ces derniers mots, mais se rendant compte de l’image qu’il donnait ,Arthur se ressaisit et regarda Emily d’un air neutre, incapable de sourire à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Cl
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Dim 3 Juin - 18:52

Emily n'avait pas voulu plonger Arthur dans l'embarras. Elle ne s'était pas rendue compte que ses paroles pouvaient lui faire penser qu'il était indélicat. Il fallait qu'elle arrête de se plaindre à tout prix et qu'elle se concentre sur lui plutôt que sur elle. Ce n'était pas à lui de la consoler bon sang! Elle s'en voulut de pleurer ainsi sur son sort! c'était stupide et immature! Elle ne le ferait plus! Il tenta de rattraper sa "bourde" et Amily sourit, apaisante.

- "Oui, sans doute. Je ne voulais pas t'ennuyer avec ça."

Le sujet était clos. Elle ne voulait pas y revenir et son ton le laissait bien deviner. Ils changèrent alors de sujet et la jeune femme retint un gloussement de gamine devant la mine interdite d'Arthur à sa réponse. Finalement, c'était marrant aussi cette situation. Et cela eut le mérite de faire rire le jeune homme. Emily se fendit d'un large sourire, ravie, une étincelle rieuse dans le regard. Il lui proposa alors d'aller à table, histoire d'éviter la casse si jamais elle ne pouvait pas tenir le verre. La jeune fille acquiesça volontiers et le suivit.

- "Je m'en voudrais de venir nuire à tes efforts de rangement en y rajoutant du verre cassé. Surtout qu'à ce moment-là, je ne pourrais même pas passer le balai pour toi, c'est bête hein?"

La jeune fille riait doucement, tout en suivant Arthur. Elle le regarda farfouiller dans le frigo et en sortir un soda. Sa réflexion la fit sourire.

- "L'eau du robinet aurait été bien aussi."

Il les servit tous deux et s'assit. Elle l'imita et en faisant cela, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas à s'en faire pour le verre. Elle pouvait toucher et bouger les objets inanimés. Elle n'était donc pas vraiment un fantôme... Elle écarta ces pensées morbides et se raccrocha aux paroles du jeune homme. Son sourire s'estompa un peu alors qu'il sous entendait qu'il buvait.

- "L'alcool est un formidble déshinibiteur. Il nous fait faire n'importe quoi ou presque. Il fait oublier aussi... quelques temps. Ce n'est pas un bon remède au malheur. Il est trop fourbe et sournois, il ne donne que des illusions de repos de l'âme."

Cela était dit sans un ton moralisateur énervant. C'était juste un constat... Son avis... Elle se saisit alors du verre et le porta à ses lèvres, appréciant le liquides dans sa bouche et sa gorge. Cool, elle pouvait boire! Et même mnger, non? Est-ce qu'elle avait besoin de dormir aussi? Il y avait tant de choses à apprendre... Elle reposa le verre avec un sourire et rompit le silence, malicieuse :

- "Bonne nouvelle, pas de casse cette fois! mais ne compte pas sur moi pour faire ton ménage pour autant!"

Elle essayait de le dérider. pourtant, il fallait aussi qu'elle creuse le problème et qu'il lui en parle. Qu'elle reste sérieuse et continue la conversation là-dessus. Mais pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Sam 16 Juin - 23:30

Un large sourire s’afficha à nouveau sur le visage du garçon. Il ne connaissait Emily et l’existence des gardiens que depuis une heure ou deux, et pourtant à les regarder comme ça, ils donnaient l’impression d’être deux amis de longue date. Un peu surprenant, certes, mais Arthur ne s’en souciait guère. Surtout qu’Emily était la seule à pouvoir penser cela. Bref, Arthur répondit toujours souriant. Il allait finir par avoir une crampe s’il continuait…

« Oui, très bête, mais j’aurais bien finit part trouver un moyen à ce que ce soit toi qui nettoies. Hors de question que je le fasse à chaque fois.
L’eau du robinet, pour une invitée? Hors de question ! On verras dans une semaine ou deux, quand on sera habitués. »


Autant être franc. Il n’allait pas lui servir de la limonade jusqu’à ce que son problème soit réglé. Surtout que cela risquait de prendre du temps. Au bout d’un moment il finiraient par boire de l’eau du robinet, comme et bien, tout le monde?
C’est alors qu’Emily se mit à lui faire un petit discours sur l’alcool. Moins ennuyeux que ceux que l’on peut voir à la télé cependant. Arthur l’écouta attentivement et répondit ensuite. Il avait bien entendu noter que sa gardienne pouvait saisir des jets mais n’avait pas sentit le besoin d’en parler.


« Je n’ai pas tout comprit ce que tu as dit, mais je dois bien t’avouer que je suis d’accord. Mais rassure toi, je ne bois pas. Enfin plus. Comme je te l’a dit ça ne me fais plus rien, alors pourquoi continuer ? »

Arthur ne souriait pas à ce moment là, mais cela ne tarda pas à recommencer quand Emily constata qu’elle pouvait boire sans rien casser. Arthur osa alors quelque chose qu’il n’avait pas encore fait, taquiner sa gardienne.

« Je l’avais remarquer. Mais tu est sensée m’aider non? Le ménage ça ne compte pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Emily Cl
Invité



MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   Lun 6 Aoû - 14:50

[Alors là, je suis impardonnable Embarassed ]

Emily avait toujours eu le don de dérider les gens. Enfin, pas tous, il en était qui ne pouvaient être sauvés ainsi, sa propre fin en était un exemple. Mais fort heureusement, le courant passait bien entre elle et son mortel! c'était une aubaine. Elle aurait pu tomber sur un toxico violent, un dépressif buté. Mais non. Il l'écoutait, il parlait, il souriait. une petite victoire certes, mais encourageante pour la nouvelle Gardienne. A sa réplique, elle fit mine de s'offusquer :

- "Eh, mais je suis pas payée pour jouer les Cendrillons moi! C'est pas dans mon contrat! Va falloir revoir mes honoraires à la hausse."

Elle se mit à rire doucement, alors qu'il refusait de lui servir l'eau du robinet. Amusée malgré elle, elle répondit, un peu moqueuse :

- "Tu sais, ce n'est pas ça qui risque de me rendre malade."

Il semblait l'avoir écouté quand elle avait fait son petit constat sur l'alcool. Un vrai faux ami celui-là! On commençait à boire pour oublier et cela fonctionnait dans un premier temps. A chaque fois, on se sentait bien, ivre, loin des problèmes du monde. puis, cela plongeait dans la dépression, on ressassait des idées noires. Ou alors, cela se produisait quand on était sobre et il fallait se replonger dans l'alcool pour être moins mal. une sacrée saloperie. Elle devait absolument empêcher Arthur de sombrer dans ce cercle vicieux où ils ne s'en sortiraient jamais! A sa grande surpris, il lui répondit qu'il était d'accord et qu'il ne buvait plus car cela ne lui faisit plus rien. Cela la rassurait un peu, même si elle constatait avec inquiétude qu'il avait trouvé d'autres produits pour oublier...

Elle changea de sujet donc, s'exclamant avec une joie enfantine qu'elle n'avait rien cassé. C'est alors qu'il la taquina à nouveau, arrachant un sourire malin à Emily :


- "T'aider oui... Si tu veux, je peux t'apprendre à faire correctement le ménage et superviser tes efforts. Ca, c'est dans mes cordes. Sisi, je t'assure, tu me remercieras plus tard."

Un nouveau rire lui échappa. Puis, elle redevint sérieuse et demanda :

- "Tu veux bien jouer pour moi? J'ai très envie de voir et surtout d'entendre de quoi tu es capable."

Elle lui lança un tel regard innocent qu'il ne pouvait que fondre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartement d’Arthur (vive le bordel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement d’Arthur (vive le bordel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appartement, maison à louer ou vendre §
» Y'a plus de fin, vive Dofus x)
» vive la torture
» Leipzig de Vive l'Empereur passe en précommande
» Vive l'empereur (Gio Games)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Quartier Résidentiel-
Sauter vers: