AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 { Manoir Caldin }

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana C
Invité



MessageSujet: { Manoir Caldin }   Sam 19 Mai - 17:43

Un silence total régnait dans le manoir. Chose étrange. A cette heure avancée de l'après-midi, il aurait dû fourmiller de bruits tels le piaillement des moineaux , le grincement des portes ou le souflle du vent.
En réalité, il y avait en effet du bruit. Mais elle ne le savait pas. Elle, c'était Ellana, allongée sur le dos en plein milieu du jardin, les yeux grands ouverts.
Les moineaux, guére farouches, s'étaient posés à quelques pas de là et chantaient leur ritournelle si gaie.
Pour Ellana, ils semblaient faire du play-back et tout ce qu'elle entendait c'était, comme à l'accoutumée, une sorte de grésillemebt intense qui lui procurait en permanence un horrible mal de tête. Un appareil était juché sur ses oreilles, tentant d'apaiser le problème sans succés et étant censé lui permettre d'entendre les voix humaines.

Mais Ellana n'avait envie d'entendre personne. Elle n'avait pas envie qu'on la plaigne, la console, la cajôle. D'un geste rageur, elle lança au loin l'appreil, inutile à ses yeux. Il atterit quelques mètres plus loin, rebondissant sur l'herbe fraîche. Il dispersa les moineaux qui s'envolèrent à grands renforts de piaillements.
Ella haussa les épaules d'un air indifférent pendant qu'elle voyait, qui remontait du marché, sa grand-mère un cabas à la main. Grand mère aimante ? Pas vraiment. car si cela avait été le cas, elle l'aurait envoyé dans un institut spécialisé où elle aurait pu vivre avec sa surdité ou au moins elle l'aurait envoyé à l'école où elle aurait fait quelque chose de ses journées. Au lieu de ça elle avait laissé Ellana dans le manoir, prétextant que tout le reste était des dépenses inutiles et que la demoiselle s'accomoderait de sa vie.

Ellana ne s'y était jamais faite. Elle ne supportait pas de tourner en rond dans la maison à ne savoir que faire, elle rageait de ne pouvoir apprendre, penser à autre chose qu'à l'accident qui avait détruit sa vie. C'est pour cela que lorsqu'elle vit sa grand-mère elle se sauva de l'autre côté de la maison, à la recherche de solitude. Elle arriva sur l'un des nombreux cours de tennis qui entouraient le manoir. Pour s'occuper, pour passer le temps comme elle faisait toujours, elle aggripa une raquette, mit en marche la machine à balle et se campa de l'autre côté du terrain, attendant la balle.
Qui arriva. Elle la relança avec une force inouïe. Une autre vint. Même sort. Puis une autre. Et encore une autre. Les balles s'enchaînaient sans qu'elle les compte. Au moins comme ça elle ne réfléchissait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuha Seitsu
Gardien
avatar

Nombre de messages : 40
Lié à : Zaka
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: { Manoir Caldin }   Dim 20 Mai - 1:21

Tatsuha tourna sa page dans ce silence inhabituel pour la maisonnée; sa protégée était en pleine léthargie dans le jadin devant la verrière avant du manoir, comme toujours... Les oiseaux siflottants ne semblaient pas l'attendrir une seconde, ni lui remonter le moral, et d'abord, rien ne semblait lui faire de l'effet mis à part de l'aversion ou de la colère... Il termina son chapitre, un passage crucial dans ce chef d'oeuvre aux couleurs étranges de style où l'ironie rencontrait le sarcasme de l'existence humaine, un rien pour représenter cette futilité qu'est la société; un livre captivant, en outre...

Le crissement de la porte de fer retentit dans l'allée, suivit du vrombissement du moteur de la luxueuse porche de la grand-mère d'Ellana, une voiture un peu au dessus des moyens de sa fortune non pour la moins ridicule, mais en déclin c'était le cas. La jeune fille en question lança son appareil sur la pelouse fraîchement tondue, comme à chaque matin, et se précipita à l'arrière du manoir. La routine voulu qu'il se lève, s'approche de la chose et se penche pour la ramasser, puis il les déposa tranquillement sur la table de thé de la terrasse, là on les retrouverait facilement, comme toujours.

Il referma son livre dont il avait soigneusement prit le soin de marquer la page pour son retour à la lecture et se dirigea sans presse vers le terrain d'entraînement; il était plutôt du genre silencieux à son habitude, mais d'avoir une mortelle complètement sourde vous permet encore plus de discrétion, un plus pour lui-même qui préférait encore et toujours se passer d'une amitié quelconque avec celle qu'il considérait comme un "objectif"...

Elle frappait des balles; encore et toujours! Cette fille n'avait donc rien d'autre à faire que de s'abrutir pour oublier...?? Quoi qu'il en était, elle ne risquait pas de mourir d'un coup de raquette bien placé, alors il s'installa plus loin sur le terrain vague, ou plutôt dans l'immense plan d'eau et de fleurs de sa grand-mère, mais puisqu'elle en avait encore beaucoup plus à quelques hectares d'ici, elle appelait ce coin de détente le terrain "vague", à cause des allées de gazon vert qui serpentaient entre ses plates bandes. Il rouvrit son livre, continua sa lecture et maudit un peu le jeu du sort qu'il aurait voulu être sourd pour se concentrer sur sa lecture au lieu de sursauter à chaque instant sur le rebond des balles de tennis; l'ironie de la vie se prouve étrangement ainsi, non...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{ Manoir Caldin }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Manoir de Lisbeth
» Table réservée "Manoir Tudor"
» Pavillon Noir : Meurtre au Manoir de Keravel
» Stratégie de la Victoire - Manoir de Frigost
» [Projet] Le Manoir du Tourisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Quartier Résidentiel-
Sauter vers: