AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il est là, partout autour de moi

Aller en bas 
AuteurMessage
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 6:30

Maëlla marchait doucement sur la rue, au milieu des passants. Certains étaient pressés, d'autre non-chalant, tout comme elle en ce moment, et d'autres encore en amoureux, main dans la main, les yeux vissés dans ceux de son compagnon, un sourire innocent aux lèvres. Maëlla regardait ses derniers avec une petite envie. Un jour peut-être... mais jamais avec Lui. La jeune adolescente de seize ans marchait la tête orienté vers le sol, peut-être pour ne pas affronter le regard inquisiteur de ces milliers d'inconnu que l'on rencontre chaque jour de notre vie. Ou peut-être aussi arrêter de Le voir. Même si cela faisait une année complète qu'Il était parti, elle le voyait partout. Sur la rue, dans une vitrine d'un café, sur un banc en train de lire, dans un autobus, bref, pratiquement partout où elle posait ses yeux marrons. A chaque fois qu'elle apercevais son reflet, son image, sa personne, son coeur battait plus vite, sûrement dans le fol espoir de croire que cela pouvait être lui. Mais la tristesse de la cruelle vérité lui aparraissait à chaque fois un peu plus douloureuse : Il était mort. Depuis un an. Elle devait se faire une raison. Elle ne reverra plus jamais son sourire chaleureux, elle n'entendera plus jamais sa voix grave, elle ne le félicitera plus jamais pour ses magnifiques dessins, elle ne le reverra jamais plus, point final. Et cette simple idée, même après tout ce temps, lui était insupportable.

Presque tous les jours, Maëlla faisait cette marche. A chaque début d'après midi, dans la même rue, pour les même raison : se libérer de ce poids bien lourd sur son coeur, sur sa conscience. En fait, la jeune fille revoyais la scène de la découverte du corps plusieurs fois par jour, comme un film rembobiné et rejouer des milliers de fois, à la même spectatrice. Elle en était épuisé à la fin de la journée. Maëlla avait été un jour plus forte, plus gaie, plein de joie de vivre, mais depuis ce jour fatidique, toute cette énergie s'en est allé, enterrer avec le cerceuil bon marché de son meilleur ami. La jeune fille alla s'asseoir dans un café, au milieu de la rue où elle se promenait depuis déjà plusieurs minutes et commanda la même chose que les autres fois : un frappucino aux fraises. Elle et Lui en buvait souvent durant la semanie. C'était leur rendez-vous quotidien pour parler de tout et de rien. Elle adorait ces rencontres entre eux. Maé alla s'asseoir à sa table habituelle avec sa consommation dans sa main et regarda par la fenêtre. C'est la clochette de la porte du magasin qui lui fit tourner la tête vers la porte d'entré. Elle regardait toujours les nouveaux arrivants. Peut-être, encore une fois, dans l'espoir de Le voir, comme à l'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 21:08

En se reveillant Jamie avait tourner automatiquement la tête vers la gauche, comme d'habitude il avait été seul sous les couvertures et il allait l'être encore longtemps. Il ne savait pas combien de temps s'était écoulé depuis les funérailles de sa femme et de son nouveau née...Une semaine...Un mois peu être plus, mais il ne tenait pas vraiment à le savoir non plus. Ca ne lui importait pas et s'était moins dur de traverser les jours en ayant aucune notion du temps. Après cinq minutes à rester allonger, immobile Jamie s'était lever pour s'asseoir sur le bord du lit en étouffant un baillment. Il ne se sentait plus fatiguer physiquement, mais son esprit l'était lui. En soupirant le medecin se prit la tête entre les mains, glissant ses doitgs dans ses cheveux blond pour les lisser vers l'arrière et se mis debout, même s'il n'en avait pas envie...Relevant les yeux il observait l'entrer de sa chambre songeur...

Flash back...

Debout sur le seuil une belle femme aux cheveux brun bouclé et aux yeux vert foret regardait Jamie. Elle portait un chandail rose pâle, qui ne cachait rien de son gros ventre rond. Isabelle y pausa une main protectrice, tout en lui souriant.

"Tu viens Jamie? Il faut se dépêcher d'aller à l'hôpital" lui dit t'elle d'une voix qui semblait étrangement lointaine.

Se disant elle se dirigea vers lui, disparaisant au fur et a mesure qu'elle s'approchait de lui et finalment disparu. Jamie revint à la réalité et batti des paupillèrent, puis reposa son regard vers la porte de sa chambre comme si il s'attendait à la voir là, mais sa n'avait été que le fruit de son imagination. Cette vision était l'un des derniers souvenir ou il l'avait vue en vie, juste avant qu'ils ne portent vers l'hopital en s'attendant tout les deux à ce que tout se passe très bien. Ils s'étaient attendu à revenir trois à la maison, mais il était revenue seul. Chassant ses mauvaise pensés Jamie s'habilla d'un chandail noir et d'un jean bleu foncé un peu user, puis sortie de sa chambre, d'un pas tranquille, sans bruit. N'ayant pas très faim et ayant envie de prendre un bol d'air frais le medecin prit son manteau noir, mis ses souliers style skate et ouvrit la porte. Dehors il faisait beau, une belle journée comme on les aime, pas trop chaude, ni trop fraiche juste parfaite. Les mains dans les poches Jamie marchait sur le trottoir observant tout autour de lui, ses yeux gris acier pénétrant remarquait tout sans exception, même lorsqu'il avait l'air de regarder ailleurs. Son appartement n'était pas loin de la grande rue ou se trouvait des restaurants, des café, et des boutiques en tout genre. Il prit donc cette direction, l'inverse de celle qu'il avait toujours prise pour se rendre à son travaille.

Une fois arrivée sur la grande rue en question, Jamie marchait sur le trottoir comme les centaines de gens autour de lui. Il n'avait jamais aimé être entourer de tant de gens, il se sentait coincé dans cette foule, mais malgré se sentiment il ne rebroucha pas chemin. Après un moment Jamie apercu une affiche d'un café, ou il n'était encore jamais allé, trouvant l'endroit intéressant il si dirigea et poussa la porte en faissant tinter la petite cloche. Balayant la pièce du regard il s'avanca ensuite vers le comptoir pour lire le menu, finalement son choix s'arrêta sur un café au caramel anglais qui avait toujours été son favori. Sa tasse fumant à la main Jamie vit une place libre prêt d'une fenêtre il avanca vers celle-ci en saisisant un journal au passage et une fois assit l'ouvrit pour lire les nouvelles. En terminant de lire un article il prit une gorger de son café tout en relevant les yeux devant lui. Son regard croisa alors celui d'une jeune fille assise a la table juste devant la sienne, bien que beaucoup plus jeune que lui Jamie la trouva fort belle et devinait aisément qu'elle le serait encore davantage plus tard. Le médecin de baissa pas toute suite les yeux, car quelque chose sur le visage de l'adolescente l'avait frapper. Toutefois ne voulant pas être malpoli il reposa son attention sur son journal, espérant qu'il ne l'avait pas mise mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 21:26

Le client qui venait de pousser la porte de la boutique était un homme, d'une vingtaine d'années, peut-être un peu plus, elle n'en savait rien. Il avait des cheveux blond très clairs, presque blanc, qui lui donnait un air plus vieux que son âge. Il était vêtu de façon décontracte, presque comme un adolescent. Maëlla ne l'avait jamais vu auparavant, que ce soit sur la rue ou dans ce même café. Elle se douta bien qu'il fut nouveau dans le quartier, mais balaya cette idée : même si c'était la première fois que vous rencontrer quelqu'un, cela ne veut pas nécessairement dire qu'il n'était pas ici bien avant vous. La jeune fille prit une autre gorgée de son breuvage froid. La saveur lui rappelait celle du parfum d'Isabelle, la mère de Ludovic. Elle ne l'avait pas revue depuis les funérailles de son fils. Il faut dire que, même si elles s'entendaient relativement bien, Maé avait toujours essayer de ne pas devenir trop amie avec les adultes de son entourage. Elle n'avait jamais su pourquoi. Son attention retourna vers l'homme aux cheveux blonds et il se trouva qu'il prit le table en face de la sienne. L'odeur de son café parvint jusqu'à elle et trouva qu'il avait bon goût. Maëlla avait pratiquemment goûté toutes les consommations du petit café, étant de nature plus que curieuse. Son regard entra en contact avec celui gris d'acier de l'étranger et elle eut un coup au coeur. Ce regard.... il lui rappellait celui de son nounours disparus.

Ludovic, de l'extérieur, pouvait sembler froid, insensible et anpathique, mais quand on apprenait à le connaître, c'était une personne pleine d'émotions et de courage. Ce même courage l'avait si souvent aidé, elle, a passer au travers de différentes épreuves. Et maintenant, qui allait la soutenir dans les moments difficiles? Maëlla en eut presque les larmes aux yeux. Il lui arrivait souvent de pleurer en publique, même si elle en avait horreur, dû aux souvenirs quelques fois trop présent de son meilleur ami. Elle regarda sa table à la recherche d'un mouchoir en papier, mais n'en trouva pas et elle était bien trop gêner de se lever pour en chercher. Alors elle resta là, assise, à essayer quelque peu vainement d'arrêter le flot de larmes de couler sur ses joues blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 22:02

Jamie avait reporté son attention sur son café et son journal, ce ne fut quand relevant de nouveau les yeux vers la jeune fille qu'il s'aperçut qu'elle pleurait, il n'avait aucune idée de pourquoi elle pleurait. Une peine d'amour peu être? A son age s'était chose normal, mais son chagrin avait l'air plus profond que ca, néanmoins ca pouvait être n'importe quoi. Elle tentait de le cacher de son mieux, mais sans succès. La peine de la jeune femme lui rappelait inévitablement et douloureusement la sienne qu'il tentait lui aussi de taire au fond de son coeur et il y arrivait plus ou moins contrairement a elle qui versait des larmes sans pouvoir s'arrêter. De son côté Jamie n'osait pas s'en mêler, après tout sa ne le regardait pas, mais très sensible au malheur des autres il avait beaucoup de difficultés a faire comme si de rien n'était. Il n'était pas médecin pour rien, même si dans sa profession il ne pouvait pas faire grand chose pour soigner la tristesse, le temps était le seul baume qui existait malheureusement pour se genre de blessure. Voyant qu'elle pleurait toujours et qu'elle n'avait pas de mouchoir à sa disposition le médecin plia son journal, prit sa tasse de café et attrapa quelques serviettes en papier qu'il avait pensés a prendre sur le comptoir, avant de s'approcher d'elle. Il lui tendit les serviettes, ne pouvant pas faire plus que cela.

"Tenez" dit t'il aimable, puis il ajouta "Je peux m'asseoir avec vous?"

Sa ne le dérangerait en rien si elle disait non, elle en avait le droit, lui non plus n'aimait pas verser dans larmes devant des inconnus. Toutefois il n'avait pas pu s'en empêcher. La douleur des gens l'attirait comme un aimant et cela lui faisait toujours du bien de soulager les autres. Il n'était pas magicien, juste médecin, il ne faisait pas de miracle, juste son possible. S'était déja beaucoup pour un homme qui souffrait lui aussi d'un vide cuisant, laisser par un amour perdu. Si elle refusait il retournerait s'asseoir a sa place et la laisserait en paix tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 22:13

Quelques fois, Maëlla se réprimendait d'être devenue ce qu'elle était. Elle se revoyait avant, avec Ludovic, et elle se rendait bien compte combien elle avait changé. La Maëlla d'il y a un an n'était qu'un facheux souvenir qu'elle essayait tant bien que mal d'oublier. Toute cette joie de vivre lui était presque insupportable. Comment être un tant soi peur heureuse sans celui qu'on a aimé pendant si longtemps? D'accord, elle n'était pas amoureuse de lui, mais Ludovic et elle partageaient un lien presque aussi fort que de l'amour entre un garçon et une fille. Jamais elle ne trouverai quelqu'un comme lui. Cette remarque, répété pour la centième fois au moins, raviva les larmes qui coulaient déjà assez abondamment. Mais bordel, où était les mouchoirs quand on avait besoins d'eux?!

L'homme au café anglais s'approcha d'elle et lui tendit des mouchoirs en papier, le tout d'une façon très aimable. D'ordinaire, quand elle pleurait, personne ne venait la déranger. Même si quelques fois, elle aurait bien aimé. Il lui demanda, polimment, s'il pouvait s'asseoir à ses côtés. Maëlla ne répondit pas tout de suite et pris, sans le regarder, les mouchoirs et elle essuyer doucement les larmes qui sortaient sans gêne de ses yeux marrons. Quand, enfin, les larmes se tarirent, elle regarda l'inconnu qui s'était montré si gentil avec elle et essaya de sourire du mieux qu'elle pouvait en disant :

~ Bien sûr si cela vous tente.... et merci pour les mouchoirs....

Sitôt sa phrase finie, Maëlla fixa son regard sur sa boisson froide à la couleur rose pâle. Elle se moucha discrètement et prit une gorgé de son frappucino, histoire de faire descendre la boule qui s'était formé dans sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 22:32

Jamie attendit qu'elle essuis ses larmes et se mouche, il ne la pressa pas patientant qu'elle lui réponde et fut content qu'elle accepte sa compagnie, même si ce n'était pas la meilleur qui soit. Cependant il avait une bonne oreille et s'était pour cette raison que ses amis l'aimait, ils lui disaient tout ce qu'ils avainent sur le coeur et Jamie les écoutaient toujours sans jamais les juger, mais plutôt en les conseillant du bien de sa connaisance et de son expérience. Malgré son apparence froide et reservé, Jamie était en faite quelqu'un de très doux et de gentil. Il avait le coeur sur la main et il était très facile de le blesser, ce qui expliquait son armure de glace qu'il n'enlevait que très rarement. Sa femme avait été la seule à l'avoir percé un jour, et maintenant qu'elle n'était plus la son armure avait doublé d'épaisseur et il ne la retirait plus devant personne, juste lorsqu'il était seul et encore la il se sentait mieux avec que sans.

"De rien"

Pausant sa tasse sur la table, il prit place devant elle. Il remarqua la couleur rose de son breuvage et la regarda en prendre une gorger sans jamais la voir le regarder directement. Encore là Jamie regrêtait souvent son regard dur qui mettait les autres mal à l'aise, mais il ni pouvait pas grand chose au point ou il en était. Lui laissant tout son temps pour sécher ses larmes le médecin prit une gorger de son propre café, tout en humant l'odeur de caramel qui s'en échappait. Il se concentra sur la jeune fille ne sachant pas trop comment démarrer une conversation. Il entreprit donc de se présenter, ca serait surment un bon début de savoir son prénom pour commencer. Elle devait surment avoir un jolie prénom, qui allait bien avec elle, avec son visage. Il en était sur.

"Je m'appelle Jamie Bowen et vous?" se présenta t'il en entourant sa tasse de ses mains, appréciant sa chaleur.

Autour d'eux les clients continuait de parler sans s'occuper davantage de leur présence. S'il ne s'était pas lever personne d'autre ne l'aurait fait, de ca aussi il en était sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 23:14

L'homme devant Maëlla la rendait quelque peu mal à l'aise. Elle était sûre qu'il avait le double de son âge ou approximativement. Jamais un adulte ne l'avait abordé de cette manière si polie, charismatique, mais distante. En fait, depuis la mort de son ami d'enfance, peu de personne lui parlait encore. Ses parents ne savait pas comment réagir à son mutisme, sa perte de motivation et d'énergie, donc, il la laissait faire, succombant à tous ses désirs. Ses amis l'avaient quelque peu laisser tombé, ennuyer par son humeur toujours noire et dépressive. Il n'y avait que son chat, Zorro, qui l'aimait encore comme avant.

Il lui dit son nom qu'elle perçut un peu a travers un brouillard d'images et de sons de son passé. Jamie... c'était pas un nom pour une fille ça? Un an auparavant, elle aurait rit de cette constatation un peu enfantine, mais pas maintenant. Elle releva les yeux, le temps de se présenter à son tour :

~ Moi c'est Maëlla Olympie.

Elle prit une autre gorgée de son breuvage froid. Il lui faisait du bien. Maëlla n'avait jamais vraiment aimé l'été, préférant la froideur de l'hiver avec ses rues calmes et presque vides. Elle avait rencontré Ludovic par une journée d'hiver. Sa famille venait d'emménager dans la maison d'à côté de la sienne et ils avaient bien du mal à entré tous les meubles dans cette neige nouvellement tombé. Les parents de Maëlla les avaient aidé et la jeune fille qui avait 8 ans à l'époque, c'était approché du petit garçon et lui avait parler, timidement. Depuis ce bref échange, ils ne s'étaient plus quitté. Maëlla poussa un léger soupir en proie à la mélancolie. Bordel, pourquoi nous ne pouvions pas retourner dans le passé?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 8 Fév - 23:47

(Hj: Jamie est un nom mixte Wink Dsl mon inspiration commence a me lâcher^^)

"C'est un jolie nom" complimenta t'il avec un demi sourire au coin des lèvres.

Il avait vue juste elle avait un beau nom qui sortait de l'ordinaire, il ne l'avait jamais entendu avant. Cependant il n'avait aucune idée d'où ce nom pouvait venir, mais s'était mieux que son nom à lui qui était assez répandu partout. Son vrai nom était en fait James, mais il s'était toujours fait appeler Jamie lorsqu'il était enfant et sa na jamais changer depuis. Un instant s'écoula, un court moment de silence ou rien d'autre ne se faisait entendre que les conversations et les aller et venu des autres clients. La petite clochette du café se faisait parfois entendre, mais pas assez pour déranger tout le monde, puis après un regard dehors et sur les passant il ajouta toujours poliment.

"Je sais que ca ne me regarde pas, mais pourquoi pleurer vous? Si je peux me permettre de vous le demander."

Il avait seulement croiser son regard et la seconde d'après elle versait de grosse larmes sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. Bien que ca ne le regardait en rien, il était curieux de le savoir. Il n'était pas du genre à s'imposer, toutefois il aimait entendre les histoires des autres, il ne pouvait pas le nier, à défaut de raconter la sienne. Maëlla était jeune, bien plus jeune que lui, mais elle avait l'air assez mature pour son age et elle semblait être quelqu'un de bien, sympathique même, cependant elle légèrement mal à l'aide par sa présence. S'était compréhensible, car il ne se connaissait pas et plusieurs années les séparait. Néanmoins il s'était toujours bien entendu avec les adolescent qui venaient le voir parfois à l'hôpital ou autre part et qui le trouvait cool et ben Open avec eux. Il arrivait aussi a comprendre le jargon des ados, mais Maëlla semblait s'exprimer avec un francais impeccable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Sam 9 Fév - 4:26

La question de Jamie lui fit mal au coeur. Pourquoi tout le monde se mêlait de sa vie? Pourquoi tout le monde voulait entendre cette histoire juste pour satisfaire leur vile curiosité? Pourquoi était-elle obligé de répondre? Parce que, inévitablement, quand la personne savait, elle s'excusait, offrait ses sincères condoléances et partait quelques minutes après, ne sachant que dire et que faire. Est-ce que le même scénario va se produire avec Jamie? Sûrement... mais en bonne fille polie, Maëlla répondit néanmoins ceci:

~ Je pleurais parce que... parce que je pensais à quequ'un, voilà.

C'était la vérité, mais pas dites au complet. La jeune adolescente avait bien le droit de se garder toute l'histoire de son passé tout de même. Et elle était sûre que l'homme assis en face d'elle comprendrait. Maëlla but les dernières gorgé de son liquide froid et cela lui fit le plus grand bien. Elle leva les yeux vers Jamie qui la regardait, avec ce regard froid, mais qui avait une petite étincelle de chaleur, de bienveillance. Elle savait qu'il ne voulait pas l'importuner, seulement il était curieux, comme tout les autres, et comme elle aussi, elle devait bien se l'avouer. Maëlla garda le silence pendant quelques instants et en profita pour regarder autour d'elle. Malheureusement, rien à signaler. Les clients bavassait, buvait et s'en allait, comme toujours. La jeune fille poussa un petit soupir et se demanda pourquoi elle venait ici aussi souvent. Elle ne faisait rien et n'avait aucune raison précise d'être là, à chaque jour. Sinon de se faire encore plus mal en restant accroché à ses souvenirs si chers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Sam 9 Fév - 5:05

Voyant que sa question n'était pas bien prise, il songea un instant a partir et la laisser tranquille. Mais il se ravisa attendant encore un peu avant de choisir de partir.

"Je vois, veuillez m'excuser sa ne me regarde pas."

Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'elle ne tenait pas à en parler, aussi Jamie n'insista pas sur le sujet puisqu'elle n'en avait pas envie. De plus il était normal qu'elle ne se confit pas au premier venu qui s'asseoir en face d'elle dans un café. Le médecin prit une autre gorger du contenu de sa tasse, en restant un instant silencieux tendant l'oreille et jetant parfois des coup d'oeil dehors. Songeur il faisait tourner son alliance doré de sa main gauche, il ne l'avait jamais enlever, et ne pouvait pas si résoudre toute suite. Pour briser l'atmosphère pesante qui régnait autour d'eux Jamie choisi d'orienter la conversation vers quelque chose de plus joyeux que sa tristesse. Lui-même était sortie faire une tour pour se changer les idées et sortir de sa coquille, il espérait ainsi retrouver la joie de vivre qu'il avait jadis eu alors...qu'Isabelle était toujours là. Reposant son attention sur elle il demanda.

"Que faite vous dans la vie?" demanda t'il croisant ses bras sur la table.

De son côté il était médecin depuis plus de six ans et il l'était encore même s'il était maintenant en arrêt temporaire. Toutefois rien dans sa manière d'être montrait qu'il était docteur, sauf peu être son caractère à toujours vouloir offrir son aide, ses vêtements prouvait qu'il était quelqu'un d'ordinaire, et il n'avait pas de voiture alors qu'il en avait bien les moyens d'en acheter une, même plusieurs. Terminant son café d'un trait Jamie fit signe à la serveuse qu'elle lui apporte la même chose, puis il jeta un coup d'oeil a Maëlla pour voir si elle désirait prendre un autre breuvage a la couleur rose pâle.

"Je vous l'offre...Vous voulez bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Sam 9 Fév - 22:12

La réponse de l'homme la surprit en même temps qu'elle en fut contente. Enfin quelqu'un qui comprenait que ses souvenirs et son passé lui appartenait. De plus, il ne disait pas cela seulement pour faire bonne figure, elle le savait. Un petit poids en moins sur le coeur, Maëlla réussit à se détendre un peu plus. Ce n'était pas tous les jours qu'un inconnu, beau de surcroît, venait s'asseoir à votre table et engageait une conversation! Douze mois plus tôt, la jeune adolescente en aurait été ravie et affreusement gênée, mais maintenant, tout était différent... néanmoins, elle commençait à apprécier cette surprise de la journée.

"Que faite vous dans la vie?" , lui demanda Jamie.

Ce qu'elle faisait? Avant, elle n'était qu'une simple étudiante au secondaire qui faisait ses devoirs, était toujours ponctuelle et qui aimait apprendre. Malgré tout, personne ne l'avait jamais traité de "bollé" ou quoi que ce soit du même genre. Avant, sa vie était tout ce qu'il y avait de plus normal et de plus gaie. Maintenant... elle n'était qu'une loque sans vie, un fantôme appartenant au passé, une jeune fille en mal de vivre. Chaque matin, elle se regardait dans le miroir et son reflet, malgré sa beauté, ne lui renvoyait que sa tristesse plus qu'apparente.

~ Je suis étudiante au secondaire. Une simple étudiante.

Voilà ce qu'elle lui répondu, une esquisse de sourire en prime. Il fallait bien jouer celle qui allait bien, comme toujours. Il y eu un moment de silence où Maëlla se demanda si elle devait lui renvoyer la question... peut-être était-il un dangereux psychopate? Ou un membre d'une gang de rue réputé? MaËlla rit un peu intérieurement de ces pensées délirantes et lui renvoya la question, pour petu-être, faire durer la conversation.

~ Et vous, Monsieur Bowen?

Jamie, avant de lui répondre, fit signe à une serveuse qui passait de lui apporter un deuxième café au caramel anglais et il lui offrit un deuxième frappucino au fraise.

"Je vous l'offre...Vous voulez bien?"
~ Oui, je veux bien... merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Mar 12 Fév - 23:08

(Hj:Dsl du retard.)

~ Je suis étudiante au secondaire. Une simple étudiante.

Une étudiante, s'était ce qu'il avait pensés avant de lui pauser la question histoire de détournée la conversation vers un meilleur sujet de discutions. De son côté Jamie se souvenait de ses années d'études pour pouvoir devenir médecin, il avait fait de gros efforts, malgré la mort récente et subite de son père lui aussi docteur. Il avait suivie ces traces et il ne regrettait pas le moins du monde d'avoir fait médecine. Dans la cas contraire s'il avait fait autre chose de sa vie il n'aurait pas rencontrer Isabelle et bien que bon en classe il n'avait jamais vraiment aimé les études, encore moins les élèves de l'école. Il avait de loin toujours préférer s'amuser, mais son père l'avait soutenue et il ne serait probablement pas ce qu'il est aujourd'hui sans lui. Voyant qu'elle acceptait qu'il lui offre frappucino au fraise. Il reposa son attention sur elle pour lui répondre en attendant que la serveuse revienne avec leur breuvage. Ce qui n'allait surment pas tarder.

"Il faut bien commencer quelque part." dit t'il avec un léger sourire puis il ajouta pour répondre à ca question. "Moi je suis médecin à l'hôpital Balthus Ivanov tout prêt d'ici, mais pour l'instant je suis en arrêt temporaire."

Il n'ajouta pas la raison de son arrêt de travaille, la discution commençait a bien se présenter pas la peine de rajouter de la mélancolie dans l'atmosphère. L'hôpital Balthus Ivanov et un très bonne hôpitaux ou tout malade pouvait recevoir les meilleurs soins par de bon médecin expérimenter. Cependant Jamie ne cadrait pas vraiment avec l'image d'un médecin, jeans user, souliers de skateur et cheveux en bataille n'était pas vraiment l'apparence qu'avait les docteurs en générale. Toutefois se n'était qu'une image et rien d'autre. Être habiller d'une cravate et d'un veston à la coupe impeccable ne prouve à personne si vous êtes bon médecin ou non. Jamie aimait son travaille et faisait toujours de son mieux. Il se souciait vraiment de chacun ses patients et de leur bien être, même si sa froide approche ne montre pas grand sentiment les gens se rende vite compte de son grand coeur après lui avoir parler et une fois qu'il le connaisse mieux. La serveuse choisi ce moment là pour apparaître et arriva enfin avec leur café Jamie fit glisser le sien vers lui, tendit que la jeune femme pausait celui de Maëlla devant elle.

"Merci" dit t'il à la serveuse avant qu'elle ne parte prendre les commandes d'autre clients, se retournant vers Maëlla il poussuivie. "Mon père était médecin alors inévitablement j'ai voulu faire pareille et vous? Avez vous une petit idée de se que vous voulez faire plus tard?"

Intérieurement Jamie était surprit d'être aussi bavard aujourd'hui, probablement que le manque de contact humain à la longue lui avait plus manquer qu'il ne l'avait pensés. Habituellement s'était toujours les autres qui prenait les devant d'une conversation, alors que lui se contentait toujours d'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Mer 13 Fév - 0:02

( HJ: Ce n'est pas grave! Dis moi, est ce qu'Isabelle était médecin? Parce que j'aurais pensé faire ce petit scénario : Isabelle était mon médecin de famille et justement, puisqu'elle était décédé, il fallait que je m'en trouve un autre.)

"Il faut bien commencer quelque part. Moi je suis médecin à l'hôpital Balthus Ivanov tout prêt d'ici, mais pour l'instant je suis en arrêt temporaire."

Un médecin. Maëlla avait devant elle un médecin. Elle n'allait tout de même pas lui dire qu'elle en avait horreur! Non qu'elle n'aimait pas les personnes qui faisait le métier, mais le métier et l'endroit en tant que tel. Bref, ce qu'ils représentaient. Maëlla n'avait aucun bon souvenirs de ses anciennes visites dans ces endroits empestant les antibiotiques et la maladie. Son système imunitaire n'était pas très fort et de ce fait, la jeune adolescente rendait visite à leur médecin de famille assez souvent. De plus, l'hôpital où travaillait Jamie était justement celui où elle allait. Peut-être l'avait-elle croisé lors d'un de ses passages là bas?

La serveuse vint alors porter leurs consommations respectives et comme seul remerciement, Maé hocha la tête et la gratifia d'un sourire timide. Elle se demanda, le temps d'un court instant, si elle avait bien fait d'accepter l'offre de Jamie. Certes, il était gentil, mais il restait, pour l'instant, un étrangé. Plus âgé qu'elle, de sûrcroit! Mais, en vérité, la jeune fille aimait cette petite touche d'humanité dans sa journée. Cela faisait bien longtemps, à son avis, qu'elle n'avait pas tenu une aussi longue conversation avec quelqu'un. Tant pis si l'heureux élu était un docteur et un étrangé.

"Mon père était médecin alors inévitablement j'ai voulu faire pareille et vous? Avez vous une petit idée de se que vous voulez faire plus tard?"

Ce qu'elle voulait faire? Maëlla n'aurait pu le dire aujourd'hui. Avant, du temps de Ludovic, elle aurait répondu sans hésiter : professeure de français. Son meilleur ami voulait devenir professeur d'art également et ils avaient planifier de se faire embaucher dans le même établissement scolaire. Mais maintenant... tout était différent. Maëlla était indécise quant à son avenir. Être professeure était son rêve depuis qu'elle était enfant, mais la possibilité de devenir photographe l'intéressait beaucoup. Ce qui était sur par contre, c'est qu'elle ne serait jamais comme sa mère : courant partout pour se chercher du boulot. Annabelle et sa fille avait toujours eu une bonne relation, mais depuis quelques temps, peu avant la mort de Ludo, le lien qui les unissait s'était effrité et quand elles se voyaient, cela éclatait souvent en dispute. Voilà pourquoi la jeune fille suivait le même horaire chaque jour : pour ne pas tomber sur sa mère. Sortant de ces pensées, elle répondit à Jamie :

~ Je voulais devenir professeure de français, mais maintenant... je ne sais plus. Il y a d'autre alternative qu'il faut que j'explore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Mer 13 Fév - 0:53

~ Je voulais devenir professeure de français, mais maintenant... je ne sais plus. Il y a d'autre alternative qu'il faut que j'explore.

Jamie trouvait qu'elle ferait surment une bonne professeur de francais, car pour le moment elle s'exprimait très bien en lui parlant. Mais si ce n'était pas ca elle avait le temps devant elle pour trouver le métier de ses rêves, celui qu'elle ne se lasserait jamais de faire. Un peu comme lui lorsqu'il prenait soins des autres à l'hôpital, et cela même si ce n'était pas l'endroit le plus réconfortant et chaleureux du monde. Dans son métier Jamie en vue vraiment de toute les couleurs et encore aujourd'hui il n'avait pas un jour pareille ni tranquille. Durant sa carrière il avait soigner toute sortes de blessures, coupure, fracture et autres et bien évidament des décès...

"Bien sûr il faut chercher, mais ce n'est pas le temps qui manque pour toi. Hum... Est-ce que je peux te tutoyer? "

Jamie n'avait pas l'habitude de vouvoyer les gens beaucoup plus jeune que lui, ce n'était que part politesse qu'il le faisait parce qu'ils ne ce connaisaient pas. Le médecin prit une gorger de son café au caramel anglais en ce disant qu'Isabelle aurait beaucoup aimer ce petit café, d'ailleur Maëlla lui faisait légerment penser a elle, elle n'avait pas les yeux vert foret, mais elle avait les même cheveux brun un peu bouclé. Parfois il se demandait vraiment si tout s'était bien passé à quoi aurait ressembler leur garcon. Pendant le reste de son existence il ne pourrait que se l'imaginer dans son esprit, tout comme son caractère, mais il était persuader qu'il aurait été comme sa mère.

*Il est bien ce café, je me demande pourquoi je ne l'ai pas vue avant*

Probablement parce qu'il était trop occuper à travailler, Isabelle le lui avait souvent reprocher d'ailleurs de ne pas prendre assez de temps pour lui et se reposer. Avant de la rencontrer il était un vrai boureau de travaille et elle seule avait été capable de lui faire prendre des vacances. Maintenant il en prenait des vacances, mais ce n'était pas pour des motifs très heureux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Mer 13 Fév - 1:09

"Bien sûr il faut chercher, mais ce n'est pas le temps qui manque pour toi. Hum... Est-ce que je peux te tutoyer? "

Maëlla fut un peut surprise par la réponse de l'homme assis en face d'elle. Il avait dit cette simple phrase comme une évidence. Mais la jeune adolescente en avait compris un tout autre sens. " Mais ce n'est pas le temps qui manque pour toi." Qu'est-ce qu'il en savait? Peut-être allait-elle mourir demain matin? Ou dans une semaine? Sans prévenir, comme ça, d'un arrêt cardiaque, d'un accident de voiture, d'un empoisonnement. Comme son ami... son meilleur ami qui s'était enlevé la vie sans prévenir, pour s'éviter la souffrance d'un cancer mortel. C'était une autre raison pourquoi Maëlla n'aimait pas les hôpitaux : ils lui faisaient toujours penser au cancer qui rongeait Ludovic. Et elle avait appris récemment qu'Isabelle, sa docteur de famille, n'était plus disponible : morte, elle aussi. C'était bien la seule qu'elle avait aimé, comme docteur. Elle avait des yeux qui exprimait sa douceur continuelle et sa gentilesse débordante calmait la jeune adolescente assez nerveuse de nature. Maëlla poussa un légé soupir et répondit à la question posé par Jamie :

~ Oui, tu peux me tutoyer.

L'adolescente aux yeux tristes prit une gorgé de son liquide d'un air quelque peu absent. Par simple politesse, elle devait relancé la conversation, sinon, le gentil docteur en face d'elle s'en irait, la laissant seule, comme tous les autres jours de la semaine. Et ça, même si elle ne voulait pas se l'avouer totalement, Maëlla n'en avait aucunement envie. Elle était trop souvent seule ces temps-ci. C.'est donc un peu dans un geste de désespoir qu'elle dit :

~ Cela ne te dérange pas que je n'aie que 16 ans ? Je veux dire... les gens pourraient penser des choses... Pas que ça me dérangerait, mais... Pas que je veux dire que tu me plais ou que je veux que.... pas pour dire que tu n'es pas mon genre, mais... aaaah....

Rouge comme une pivoine, Maëlla arrêta de s'enfoncer dans la bêtise et but quelques gorgées de sa boisson rafraîchissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Mer 13 Fév - 1:35

~ Cela ne te dérange pas que je n'aie que 16 ans ? Je veux dire... les gens pourraient penser des choses... Pas que ça me dérangerait, mais... Pas que je veux dire que tu me plais ou que je veux que.... pas pour dire que tu n'es pas mon genre, mais... aaaah....

Jamie l'écoutait avec attention et ne pu s'empêcher d'esquiser un léger sourire en l'entendant, mais pour ne pas en rajouter à la gêne de la jeune fille il reprit vite son sérieux. En apparence du moins. Le fait qu'elle soit beaucoup plus jeune que lui ne le dérangeait pas, que les gens parle d'eux non plus. Durant sa vie s'il avait porter attention à tout ce que les autres disait il n'aurait pas été loin dans la vie. Le gens disent beaucoup de choses sans rien savoir de la vérité et lorsqu'il n'en savent rien ils sont même prêt à l'inventer. À présent la jeune Maëlla assise devant lui avait les joue écarlate, pour s'être emmêler les pinceaux, mais Jamie trouvait ca plutôt drôle, même s'il ne le laissait pas voir, question de ne pas l'embarrasser davantage. Ce n'était pas la première fois qu'il avait une dicution avec quelqu'un de plus jeune que lui et sa n'avait jamais dérangé personne. Enfin pas à sa connaissance.

"Et toi sa te dérange que j'en est 26? Car pour être franc avec toi moi ca ne me dérange pas du tout que tu es 16 ans. Peu m'importe ce que disent les autres, de toute manière nous ne faisons que parler, il n'y a rien de mal là dedans."

Ils étaient tout simplement assit à discuter, à la limite les gens penserons qu'ils ont amis ou quelque chose dans le genre, mais d tout manière ce ne les regardaient pas le moins du monde. Se disant le médecin jeta un bref coup d'oeil aux autres clients qui ne faisait pas du tout attetnion à eux, ils étaient comme deux grains de sable dans l'océan. Seul dans cette multitude de gens qui vive chacun leur vie sans se préocuper de celle des autres, car ils en ont bien assez de la leur. Isabelle non plus n'avait pas été de ceux qui s'occupait des rumeurs et des ragaus. Elle avait toujours préférer se fier à son instint et à se faire sa propre idée sur chacun. Inconciament Jamie faisait tourner son alliance en or de sa main gauche, observant toujours de ses yeux gris acier la jeune fille qui avait encore les joues rougie. Un sourire triste sur les lèvres, ses souvenirs étaient encore merveilleusement bien gravé dans sa mémoire. Dans la profondeur de son coeur il souhaitait en silence de la revoir un jour, de pouvoir effleurer sa peau à nouveau. Pour la première fois depuis le début de sa longue existence, Jamie regrettait sa vie passée, certaine paroles ou agissement qui aurait peu être fait la différence. Il se sent maintenant, triste, lâche, prisonnier de son propre malheur et impuissant exactement comme au moment ou il l'avait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Jeu 14 Fév - 1:30

"Et toi sa te dérange que j'en est 26? Car pour être franc avec toi moi ca ne me dérange pas du tout que tu es 16 ans. Peu m'importe ce que disent les autres, de toute manière nous ne faisons que parler, il n'y a rien de mal là dedans."

Maëlla hocha vivement la tête en signe de négation. Qu'il en aie vingt-six ne l'a dérangeait aucunement. En fait, cela l'arrangeait un peu. Au moins, contrairement à ses amis du même âge qu'elle, il pouvait savoir ce qu'elle ressentait, vu son expérience de la vie. Personne, dans son entourage, n'avait vécu l'horreur d'un décès. Il la réconfortait tous avec la même phrase répété, encore et encore : avec le temps, tout s'arrange. Mais ils se trompaient tous. Avec le temps, la blessure de la perte d'un être cher s'use encore plus, nous faisant encore plus souffrir, en nous rappelant que la personne aimé ne sera plus jamais à nos côtés. Non vraiment, le temps n'arrangeait pas grand chose.

~ En fait, j'aime bien ta compagnie, Jamie.

Maëlla baissa aussitôt les yeux se la table, gêné. Par cette simple phrase, elle aurait voulu dire combien cet intermède relativement normal et joyeux lui faisait du bien. La tristesse de l'année passé était toujours omniprésente et Maëlla avait souvent les épaule courbé sous son poids. Sans vraiment l'avouer, la jeune adolescente avait toujours rêver de ce sortir de cette léthargie. Mais cela lui était tout simplement impossible. Elle le voyait partout, qu'elle le veuille ou non. Il l'a suivait partout. Et elle aurait tout donné pour le revoir une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Jeu 14 Fév - 20:04

"Moi aussi" répondit le médecin, faisant mine de ne pas avoir rémarquer sa gêne.

S'était de loin la meilleur conversation qu'il est eu avec un autre être humain depuis longtemps, habituellement il faisait tout son possible pour éviter de tomber sur quelqu'un de sa connaisance pour ne pas a avoir a endurer des condoléences agacante. Il ne répondait plus au téléphone non plus, la preuve son répondeur était plein à craquer de messages, mais il n'avait pas l'envie ni la patience néccesairre pour leur répondre. Écartant une mèche blonde de devant son visage Jamie prit une autre gorger de son café au caramel anglais, observant toujours Maëlla qui elle regardait la table, encore un peu gêner. Elle n'était pas aussi bavarde que l'était Isabelle durant une conversation, à moins que se soit à cause de son état d'esprit, mais à bien des égards elle li ressemblait un peu. Les cheveux surtout, et si elle avait eu les yeux vert au lieu de brun, alors là il aurait surment eu beaucoup de mal à la regarder et même à rester tranquillement assit à la table. S'était peu être pour cette raison aussi qu'il avait voulu lui parler, parce qu'elle lui rappelait en quelque sorte Isabelle quand elle était toujours là. Un instant s'écoula, un court, mais assez pour que rien d'autre que le bruit de fond des conversation et des bruits ambiant ne viennent les déranger. Puis Jamie demanda alors de son calme habituel.

"Tu aime la musique?" demanda t'il avec un vague sourire sur le coin des lèvres. "Quel genre de musique écoute tu?"

De son côté il écoutait un peu de tout, il n'était pas difficile, mais il avait une petite préférance pour le piano, dont il savait en jouer. En plus de la guitare et de la harpe, qui était un instrument peu commun aujourd'hui. Il était également friand du métal et du rock, qu'il écoutait souvent lorsqu'il trouvait le vide de son l'appartement trop pénible. Cela mettait un peu de vie autour de lui, à défaut de pouvoir faire mieux. Jamie prit une autre gorger de son café, en regrêtant de ne pas avoir appaorter son cahier à dessins qu'habituellement il trainait toujours avec lui pourtout ou il allait. Elle aurait sans doute aimer regarder ses croquis et il aurait peu être pu faire son portrait si elle l'aurait voulu. Peu être que oui peu être que non, mais le docteur chassa cette idées de sa tête et reporta son attention sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla Olympie
Mortel
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Ven 15 Fév - 0:52

Maëlla sourit doucement quand le docteur lui dit qu'il aimait lui aussi sa compagnie. Enfin! Personne, ces temps-ci, n'aimait être avec elle. Oh, elle savait bien pourquoi, cela, elle ne pouvait le nier. Mais plusieurs fois, cela l'arrangeait. Plus besoins de combler des vides durant les conversations, plus besoins de cacher sa peine sous des faux sourires, plus besoins d'entendre les autres lui apporter des condoléences dont elle n'avait pas besoins. Et avec le temps, Maëlle avait fini par s'accomoder de ce manque de contact humain, de conversatin anodine, de relâchement de soi. Oui, plus leur conversation avançait, plus l'adolescente aimait la compagnie de Jamie Bowen.

"Tu aime la musique? Quel genre de musique écoute tu?", demanda soudain Jamie.

De la musique? Maëlla n'en écoutait plus du tout. Du temps de son Ludovic, elle était a peu près de tout, mais surtout des bandes originales des films qu'ils allaient voir, les week end. Maintenant, tout lui faisait penser à son Teddy disparut. Chaque note, chaque paroles se rapportait, d'une manière ou d'une autre, à lui. Alors, les disques avaient été cachés dans le placard et le ipod dans un tiroir. Elle répondit néanmoins à Jamie.

~ J'écoute de tout, mais surtout les musiques que j'entends dans les films que je vois. J'aime particulièrement celles du film Moulin Rouge. Tu connais?

Ah que de souvenirs ce film apportait pour Maëlla. C'était le dernier qu'ils avaient vu, dans son salon, un samedi soir. Après le générique de fin, Maëlla avait enfiler sa robe jour, pratiquemment identique à celle de Satine, l'héroïne du film, et elle et Ludovic, avaient chanté tous les duo du célèbre couple du cinéma. Une soirée mémorable que la jeune fille n'oublierait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hope-fooly.skyblog.com
Jamie Bowen
Mortel
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Lié à : Sweeney Sloan
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   Jeu 21 Fév - 0:20

(HJ:Dsl du retard et dsl si mon poste est mour, mais l'inspiration me fui^^)

~ J'écoute de tout, mais surtout les musiques que j'entends dans les films que je vois. J'aime particulièrement celles du film Moulin Rouge. Tu connais?

"Et comment! C'est un exellent film j'ai beaucoup aimer. Surtout le moment ou il dance le tango de Roxanne." répondit Jamie qui se souvenait de cette scène comme si s'était hier.

Il ne se souvenait pas vraiment ou et quand il avait vue se film, ni avec qui d'ailleurs, mais il se rappelait qu'il l'avait bien aimer. Il avait trouver dommage que la jeune Satine meurt alors que les deux personnages du film s'aimait tant. Enfin s'était la preuve qu'un lien aussi fort que l'amour pouvait prendre fin n'importe quand et brustallement sans qu'on si attende. Il n'avait jamais été amateur de film d'amour, contrairement à Isabelle, mais peu de temps après leur rencontre ils avaient commencer à en écouter et Jamie avait commencer à les apprécier peu à peu. Toutefois il devait bien avouer que les films d'action et d'horreur restaient ses favorie, sa femme aussi avait toujours partager ses gouts dans se domaine. Chez lui il avait une étagère remplis de film, nouveau, comme des anciens qu'il réécoutait sans jamais se lasser. Lorsqu'il s'ennuyait chez lui il en regardait et ca passait le temps, s'était mieux que de tourner en rond.

"J'aimerais bien savoir danser aussi bien qu'eux." ajouta t'il en souriant.

Jamie se souvenait que les acteurs du film dansait tous en même temps une dance très belle et romantique. Bien qu'il aimait la dance Jamie n'étais pas prêt à si risquer, de plus il n'avait pas le moral, le temps et l'envie néccésaire pour prendre des cours, mais un jour peu être. Le jeune médecin termina sa tasse de café et s'essuya les lèvres avec une serviettes en papier que Maëlla n'avait pas utiliser pour sècher ses larmes et se moucher.

"Ca vous dirait de prendre une marche?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est là, partout autour de moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est là, partout autour de moi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il voit des nains partout !!! (MàJ 30/01/11)
» [CF] Discussions autour du CF 2010 des JCE à Poitiers, le 25-26 Juin
» Autour du sapin
» Autour des Crêpes
» Rendez vous amical autour d'un verre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Rues & Avenues-
Sauter vers: