AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sweeney Sloan

Aller en bas 
AuteurMessage
Sweeney Sloan
Gardien
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Lié à : Jamie Bowen
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Sweeney Sloan   Dim 27 Jan - 18:00

Nom : Sloan

Prénom : Sweeney

Surnom de Gardien : Le timide

Âge lors de la Mort : vingt-et-un ans

Âge de Gardien : Quelques heures

Rapide description physique : Sweeney est un jeune homme aux cheveux bruns – mi-long – et aux yeux de la même couleur. Il atteint un mètre huitante et est plutôt menu, voire frêle. Des lèvres fines, un petit nez et des sourcils bien marqués composent son beau visage. Ce jeune homme s’habille en général avec des chemises ou des polos de couleurs sobres. La plupart de ses vêtements sont bleus, noirs ou gris. Il a aussi une préférence pour les jeans délavés. Il affectionne particulièrement les chaussures Converse et en possède par conséquent plusieurs paires dans sa garde-robe. Ses cheveux fins sont généralement coiffés de manière naturelle, un simple coup de peigne suffit. Etant vivant, il n’abusait, ni n’utilisait aucun artifices. Pas de gel ni de crème hydratante dans ses placards. Il n’en avait guère besoin. Ayant vécus à Londres, sous la pluie, Sweeney a la peau plutôt claire comme la plupart des Anglais. Les traits de son visage sont effacés, aucun sourire et aucun froncement de sourcils, ce qui reflètent bien son caractère.

Description psychologique : Grand timide, Sweeney n’a pas le contact avec autrui facile. Parlant peu et restant la plupart du temps en retrait, l’Anglais n’a pas énormément d’amis et préfère rester solitaire. Pourtant, il pense toujours que l’humain est sincèrement bon et qu’aucun homme ne peut-être méchant sans que son environnement l’y ait poussé. Il aime à penser que le caractère des gens n’est pas défini à la naissance mais qu’il se forge dans les premières années de la vie. Optimiste quant au sort de la race humaine, il continue de croire qu’un jour, elle se rendra compte de ses erreurs et tentera de les réparer. Utopie ou réalité, il n’en sait rien. Lors de son séjour sur Terre, il aimait particulièrement la musique et la lecture. Il pouvait passer des heures dans sa chambre avec un bon CD et un bouquin. Ceci n’aidant bien sûr pas à forger un solide réseau d’amis. La seule personne qu’il pouvait considérer en tant que tel était son chat, Fripouille. Les autres n’étaient que connaissances ou relations. Toute sa vie était réglée comme du papier à musique et cela lui convenait très bien. Pas d’imprévus ni de surprises ne pouvait venir bouleverser sa petite existence. Pendant les jours où l’humeur n’était pas au beau fixe, il avait l’habitude d’écrire ses impressions et ses pensées dans un journal intime qu’il conservait au-dessus d’une de ses nombreuses bibliothèques.

Ses loisirs pouvaient se résumer à la lecture et à un peu de sport pour garder la forme. Lorsque l’envie lui prenait, Sweeney pouvait aller courir une dizaine de kilomètres dans la forêt. Mais plus généralement il jouait au squash avec son petit frère, ce qui constituait les rares moments où l’Anglais avait une vie sociale. La seule autre passion qu’il avait était les vêtements. Sweeney mettait un point d’honneur à toujours être correctement vêtu. Il passait souvent dans les magasins à la mode, sans distinction entre les marques, seul bien entendu. Il avait d’ailleurs dans son appartement, un grand dressing ou il conservait nombreuses chemises et polos, d’innombrables paires de chaussures et jeans.

Gardien de : Personne pour le moment

Passé :

Un jour de janvier


Le vent soufflait et la neige tombait à gros flocons. Le sol avait revêtu sa robe blanche et dehors il n’y avait aucune âme qui vive. Les gens préféraient rester près de la chaleur d’un feu que d’affronter le froid à l’extérieur. C’est ce jour – le neuf janvier – que Sweeney décida de venir au monde. Son père avait perdu la vie dans un accident deux mois avant la naissance de son fils. Sa mère du endosser le dur rôle de mère célibataire. Les premières années de sa courte vie se passèrent paisiblement, trop paisiblement.


Du changement !


Sweeney avait fêté sa treizième année. Comme tous les garçons de son âge, il se rendait à l’école et avait de bons résultats. Ce qui lui valait la jalousie de ses camarades et le respect de ses maîtres. La seule branche où il avait des difficultés était la biologie. Mais qu’importe celle-ci ne lui serait sûrement d’aucune utilité dans sa vie professionnelle. L’Anglais voulait être banquier ou peut-être comptable. Les chiffres le passionnaient et les cours de mathématique passaient à une vitesse folle, de son point de vu en tout cas.

Sa mère n’avait toujours pas trouvé un homme pour remplacer son défunt mari. Elle avait bien sûr fréquenté quelques personnes, mais jamais rien de très sérieux. Cela durait quelques semaines tout au plus. Pourtant ces derniers temps, elle sortait quasiment chaque soir. Elle semblait aussi de meilleure humeur, presque joviale – ce qui était très rare. Sweeney se doutait bien que sa génitrice avait trouvé un homme, et un pressentiment lui disait que cette fois c’était sérieux. Il aurait préféré qu’elle ne trouve personne avant sa majorité. Comme ça, il n’aurait pas à supporter l’intrusion d’un homme dans sa vie. C’était certes très égoïste mais le jeune garçon trouvait sa vie assez compliquée sans avoir à connaître le nouveau petit copain. Il ne voulait pas perdre du temps avec un beau-père.

Son dernier parent en vie lui demanda de venir au salon, un soir de septembre. Elle était confortablement assise sur un fauteuil et demanda à son fils d’en faire de même. La nouvelle qu’elle devait lui annoncer n’était pas des plus agréables.

« Ecoute mon chéri, ce que j’ai à te dire ne te plaira sûrement pas. »

Un petit silence tendu dura quelques secondes.

« Un nouvel homme est rentré dans ma vie, et j’aimerais bien te le présenter. Disons samedi soir. »

Sweeney resta abasourdi et silencieux durant plusieurs minutes. Il s’y était préparé et savait qu’un jour ça arriverait. Mais il aurait aimé que cela arrive bien plus tard. Finalement, le jeune garçon répondit positivement à la demande de sa maman et repartit dans sa chambre, augmentant le volume de sa stéréo.

Samedi soir arriva bien trop vite à son gout. Lui et Alyssa – sa mère – se rendirent dans un petit restaurant de la capitale. A sa grande surprise, l’éphèbe passa une agréable soirée et Nathaniel se montra des plus gentils à son égard. Il sortit de la brasserie le cœur léger, sa génitrice avait trouvé un homme bien, avec qui il s’entendait à merveille. S’il devait se faire plus présent dans son existence autant qu’il apprécie. Et c’est ce qui arriva. Quelques mois après l’avoir rencontrer, lui et sa mère emménagèrent dans son grand duplex, où il vivait avec son fils – Dave – âgés de deux ans de plus que Sweeney. Les premiers mois de cohabitation furent assez durs entre les deux garçons. Mais au fil du temps, ils apprirent à se connaître et commencèrent à s’aimer. Dave partagea sa passion pour le squash avec son presque-frère et Sweeney lui conseillait différant livres qu’il avait lui-même jugés favorablement. Ils finirent même par avoir une relation aussi intime que n’importe quels autres frères. Ils étaient très différents, mais s’estimait mutuellement. Dave était plutôt un garçon ouvert et populaire. Là où son frère se faisait discret, lui se trouvait sous la lumière des projecteurs. Sa vie avait pris un autre tournant, autant avant il restait seul avec ses livres, maintenant il avait au moins une personne avec qui discuter. Tout se passa pour le mieux, jusqu’au jour où il la mort vint le chercher.

La mort


Sweeney avait maintenant vingt-et-un an et travaillait dans une grande banque d’Angleterre. Lui et son frère avait acheté un grand appartement dans la banlieue de Londres et menait une vie paisible. Ils allaient chaque semaine jouer au squash et critiquaient régulièrement les bouquins qu’ils lisaient. Dave, lui avait trouvé une place en tant que professeur dans une école réputée de la capitale anglaise.

Son réveil le tira des bras de Morphée vers sept heures. Il se leva rapidement et prit une douche glacée avant de vêtir son costume. Il passa un rapide coup de peigne et resserra le nœud de sa cravate. Puis il alla déjeuner, croissant et jus de fruit au menu. L’Anglais se dépêcha de prendre le métro et il arriva sur son lieu de travail aux alentours de huit heures. Il prit place derrière son bureau et passa une matinée ordinaire. Il parla avec différents clients, refusant certains prêts et conseillant diverses formules d’adhésion. Lorsque la pause de midi arriva, il se rendit dans un petit café où Dave l’y attendait déjà. Ils commandèrent deux plats du jour et se racontèrent leur matinée. Les deux hommes prirent un café et repartir au travail. Lorsque Sweeney prit place à son bureau, la porte de la banque s’ouvrit violemment et deux hommes armés entrèrent dans le bâtiment. Ils crièrent des ordres. Certains clients hurlaient de peur, ils les firent taire d’une manière radicale. Les deux gangsters réclamèrent l’intégralité de ce que contenait le coffre, et très rapidement le directeur de l’entreprise – un homme très peu courageux – exauça leurs vœux. Ils voulurent sortir de la banque, mais déjà la police était arrivée sur les lieux et leur demandait de se rendre, sans quoi ils devraient ouvrir le feu. L’un des cambrioleurs regarda Sweeney…

« Toi là bas ! Lève-toi ! »

Il se plaça derrière-lui, le canon de son arme pointé sur la tête et les deux voleurs sortirent de la banque pensant que la police n’oserait intervenir, grave erreur. Un tireur d’élite était positionné dans un des buildings qui dominaient la banque. Il avertit son chef qu’il avait un visuel, et lorsque celui-ci lui ordonna d’ouvrir le feu, il s’exécuta. Murmurant une prière pour les âmes qu’il envoyait vers le seigneur. Retenant son souffle, il appuya sur la gâchette et la balle partit du canon. Malheureusement, elle ne tua pas un des voleurs comme il l’avait prévu mais l’otage. Il s’écroula sur le sol, sans même se rendre compte de ce qu’il lui arrivait. La police encercla rapidement les gangsters et les jetèrent dans un de leur fourgon. Un agent s’accroupit près de Sweeney, lui disant des paroles réconfortantes. Trop tard, l’Anglais avait rendu son dernier souffle.

Deuxième chance


Dieu jugea sa mort trop injuste, trop rapide. Il lui permit donc de revivre sous une autre forme. Celle d’un gardien. Voilà maintenant quelques heures qu’il a revêtu ce costume et il n’arrivait toujours pas à réaliser qu’il était mort. Aucun mortel ne lui avait était assigné pour le moment. Sweeney était pour l’instant libre de toute entrave.


Lien avec d'autres personnages : -


[Supplément] Comment avez-vous connu ° Les Gardiens ° ? Grace à l’Ocularis Infernum


Dernière édition par le Mer 30 Jan - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena
Mortel
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 32
Lié à : Yue Ono / ~*o*~Spooky~*o*~
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   Dim 27 Jan - 20:42

Bienvenu sur le forum sweeny^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   Dim 27 Jan - 20:43

Tchuss Sweeny !!!
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kinsale
Mortel
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Lié à : Venise de Solignac
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   Dim 27 Jan - 21:19

BIENVENUUUE A TOI ! =D

Strictement rien à redire sur ta répart', donc, si les admins/modos n'y voient pas d'inconvénients, je te valide =)

BON JEU !

_________________
[E]dward . K i n s a l e.
19.
I play, you obey.
H.edonist & P.ernicious.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   Dim 27 Jan - 21:32

personnellement je n'y vois d'inconvenient Edward

bon jeu Sweeny. Fan du dernier Tim Burton? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Granthi
Mortel
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   Mar 29 Jan - 1:13

Bienvenue à toi !! Very Happy

En tous cas, moi j'en suis fan Kohza !! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweeney Sloan
Gardien
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Lié à : Jamie Bowen
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   Mer 30 Jan - 18:34

Merci à tous =)

Fan du nom x_X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sweeney Sloan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sweeney Sloan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» so i curse you .. for letting me love you. (Sloan)
» ? and now you’re on my skin, body to body, working me out (sloan)
» Stay focus ? SLOAN
» C. Sloan Gordon-Hope ? (645) 879-4528
» simon kara sloan (un pote à rodeheus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Introduction ° :: Le Livre des Morts :: Gardiens Acceptés-
Sauter vers: