AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'embarquement

Aller en bas 
AuteurMessage
Dieu
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1262
Lié à : Un Farfadet nommé Désir
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: L'embarquement   Jeu 25 Oct - 20:45

Le grand jour est arrivé !
Vous avez fait vos valises, donné les consignes à la concierge de l'immeuble et nourri vos poissons rouges pour au moins quinze jours... Vous êtes prêts à embarquer !

Immédiatement, vous êtes dans l'ambiance : on vous accueille comme un roi ! L'Equipage et les hôtesses sont vraiment charmants...

[Décrivez à la suite de ce message votre embarquement]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Lilith Granthi
Mortel
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Ven 2 Nov - 19:40

Avant de se rendre au rendez-vous que l’hôtesse de l’agence lui avait indiqué, Lilith avait minutieusement préparé les quelques effets personnels qu’elle avait « récupéré » durant ses quelques jours de liberté. S’inscrivant à cette croisière, elle avait pris le soin de cacher sa véritable identité, au cas où elle serait recherchée par les médecins de l’hôpital ou même peut-être pire… mais elle avait été très surprise de constater que les contrôles d’identité et les formalités administratives n’avait pas été des plus draconiens.

Elle se présenta donc au paquebot au jour et à l’heure indiqués sur les brochures qui lui avaient été transmises.

A peine avait-on franchi la passerelle du navire, qu’un luxe tapageur et clinquant éblouissait les sens. Tout semblait avoir été délicatement conçu pour ravir les passagers. De nombreuses fleurs des plus ravissantes embaumaient le hall d’accueil, un pianiste déversait ses mélodies avec grande émotion, l’équipage, d’une grande élégance accueillait chacun des arrivant avec des sourires enjoués.

Un sourire aux lèvres et l’air le plus décontracté du monde, Lilith s’approcha de l’hôtesse qui tenait le registre des participants.


Bonjour… je dois être sur vos listes… Saël Adenor…

La jeune femme pointa son nom, lui souhaita aimablement la bienvenue à bord et lui attribua le numéro et la clé de sa cabine. Lilith remercia et s’éloigna en jetant des regards assurés et ouverts aux personnes qu’elle croisait.

* Il faudra que tu veilles à répondre à ce prénom étrange dont tu t’es affublée…*

Lilith répondit à l’Autre du tac au tac.

* Il faudra que tu me lâche pendant quelques jours si tu veux pas que je fasse d’impairs en public…*

Elle s’approcha du bar, fit un signe de la tête au charmant barman et saisit une flûte de champagne parmi la centaine qui attendaient les nouveaux arrivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 3 Nov - 18:26

Après avoir semé son pot-de-colle de gardien, Kohza se rendit au port pour chercher le fameux bateau qui devait les emmener loin de la morosté de la ville. Il n'eut pas à chercher bien longtemps. Une foule se dirigeaient en masse vers un lieu dont s'échappait une musique vive et des fanions multicolors.

Ayant repéré l'endroit ou il devrait se rendre, il s'éclipsa entre 2 contenaires et posa le sac en bendoulière sur son épaule. Il détacha les lanières accrochées a ses jambes et le roula dans le fond du sac. Il sorti ensuite un haut un peu moins extravagant que celui qu'il avait. Quitte à se meler à la foule autant ne pas se faire trop remarquer. Il passa du look "enfant de la rue" à celui de "jeune homme propre sur lui". Le doute étant que si il se présentait avec son look habituel, ils ne le laisseraient peut être pas rentrer. Il ranga ses affaires et remi son sac sur l'épaule pour se diriger ensuite vers le lieu d'embarquement. Il avait une drole de sentation au creu du ventre. C'était la première fois qu'il quittait la ville, et la terre ferme. Etait-ce un mauvais présentiment sur cette croisière ou juste un peu de stress? il n'aurait su le dire vu qu'il n'était même pas sur de ne pas avoir le mal de mer.

Une fois arrivé devant l'embarcadère, il put constater l'immensité du paquebot qui les amèneraient loin de la morosité de la ville. On l'accueilli comme un prince, chose à laquelle il n'était pas habitué. Il eut du mal à garder son calme accoutré comme il était il était constament sur la défensive. Enfin, apres avoir passé les félicitations, la remise des cléf de cabine etc... Il n'eut qu'une envie, s'exiler dans sa chambre. Malheureusement, une hotesse le conduisit directement dans un vaste salle comprenant bar, salle à manger et salon dans laquelle pas mal de personnes s'étaient déja installées. Ne voulant pas entamer de conversation, il pris une coupe comme beaucoup de personne l'avaient fait, et observa. Il avait envi de voir les personnes avec qui il allait passé les 10 prochains jours, et eventuellement repérer certain pigeons qui seraient prèts à se faire plumer.


Dernière édition par le Dim 4 Nov - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 3 Nov - 21:00

Hiroshi se rapprocha de l'immense paquebot qui allait partir très loin de cette ville. Hiroshi avait l'habitude des voyages en bateau, mais ce paquebot était vraiment très grand, même trop grand. Mais rien qu'en s'approchant du bateau il fut surpris par une étrange sensation. Il y avait d'abord la sensation que Kohza était quelque part près, ou sur le bateau, mais aussi une sensation étrange qui ne l'incitait pas à monter sur le paquebot. Hiroshi sentait que ce voyage n'allait pas être de tout repos, et qu'il ne valait mieux pas laissé Kohza une seconde seul. Il pourrait enfin prouver, déjà être un vrai pot-de-colle, mais aussi qu'il pouvait être un bon gardien. Alors il commençât à monter vers le paquebot.

Les gens étaient accueillis comme des dieux, quelle que soit la différence d'âge, d'argent ou de couleur. Malheureusement pour Hiroshi personne ne le voyait et personne ne pouvait l'accueillir ainsi. Hiroshi n'était vraiment pas rassuré de monter sur ce paquebot... Il suivi la vague de gens qui allaient vers le centre du paquebot. Il arriva dans une grande salle remplie de monde avec des tables remplies de nourriture et de boisson presque toutes alcolisées, et un orchestre jouait au fond de la pièce. Il y demeurait un brouhaha énorme, même l'orchestre ne s'entendait pas lui-même. Puis il posa son regard sur une personne qui lui semblait familière, il se rapprochât et reconnue Kohza avec un style de vêtement complètement différent de ce qu'l avait vu en le rencontrant. Il lui tapotât l'épaule et lui demandât, d'un air très ironique :

"Je t'ai pas manqué ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Rohendel
Mortel
avatar

Nombre de messages : 91
Lié à : Kasen Remos
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Mar 6 Nov - 19:25

Abel se sentait déjà oppressé par la foule qui régnait sur le quai –et ce n’était sans doute rien comparé au monde qui devait grouiller sur le paquebot-, d’autant qu’il ne cessait de s’attirer des regards curieux (et Dieu savait à quel point il avait horreur d’attirer l’attention sur lui). C’était sans doute le bocal qu’il tenait dans ses bras qui attirait sur lui des regards perplexes. Néanmoins jamais il n’aurait pu se résoudre à laisser Merlin… C’était inenvisageable. Déjà sous-tension alors qu’il n’était même pas encore monté dans le bateau, le blondinet se demanda si cette croisière était une bonne idée… Il faut dire qu’il n’avait jamais vraiment songé qu’il pouvait remporter le concours (à vrai dire il ne savait même pas exactement pourquoi il avait décidé d’y participer). Aussi avait-il été un peu pris au dépourvu lorsqu’il avait apprit la nouvelle. Mais s’échapper d’ici, même pour quelques jours, lui paraissait trop tentant pour qu’il y renonce.

Une fois franchi la passerelle, traînant laborieusement sa valise derrière lui, il se retrouva enfin sur le paquebot. N’ayant jamais mit les pieds sur un bateau, il trouva la sensation curieuse, quoique le paquebot étant toujours arrimé au port ne tanguait pas beaucoup.
Il ne cessait de jeter des regards anxieux à Kasen –qui naturellement avait décidé de l’accompagner- et il faillit lâcher le bocal lorsqu’une hôtesse d’accueil qu’il n’avait pas vu s’adressa à lui. Il donna son nom et elle lui indiqua le numéro de sa cabine tout en lui donnant les clés en jetant un regard étonné sur le poisson rouge, mais n’osant faire aucun commentaire. Après quoi un steward lui proposa d’emmener ses bagages directement dans sa cabine, ce qui soulagea le blond de son encombrante valise. Cependant il refusa obstinément de le laisser emporter le bocal de Merlin, et voyant qu’il s’attirait encore plus de regards curieux, il se hâta de s’éclipser. On ne pouvait pas dire que cette croisière commençait sous les meilleurs auspices…

Il se retrouva bientôt dans une vaste salle où étaient rassemblés la plupart des passagers. Un certain nombre de personnes se pressait autour du bar, tandis que d’autres étaient tranquillement installés dans des canapés, des fauteuils, discutant par petit groupe. Il y régnait un brouhaha assourdissant, et la vue d’une telle foule commença à paniquer Abel. Malheureusement il ne pu faire demi tour, entraîné par le flot des passagers qui se déversait dans la pièce immense. Finalement il se dirigea vers une table libre, déposant délicatement le bocal de Merlin qui commençait à être lourd avant de s’asseoir. Il regarda ses mains d’un air détaché, même si on pouvait lire sur son visage comme une once de soulagement. Il avait craint qu’elle ne se mette à trembler alors qu’il portait le précieux et fragile bocal. Puis il jeta un regard circulèrent sur la salle bondé, respirant profondément dans un effort visible pour se calmer. Il s’était jurer de se détendre pour une fois, et de ne pas laisser ses angoisses entacher ces vacances providentielles.

Comme il ne pouvait parler à Kasen sans passer immédiatement pour un fou aux yeux de la centaine de passagers présents autour de lui, il s’efforçait de tenir sa langue, même si tous ces gens l’effrayait et que son gardien était pour lui le seul repère rassurant dans ce décors un peu trop surchargé de monde. Il tendit la main pour attraper celle du grec, la serrant brièvement dans la sienne, simplement pour se rassurer. C’était un moyen comme un autre de s’assurer qu’il resterait près de lui, au moins pour l’instant. La foule l’oppressait et ce simple contact semblait l’apaiser un peu. Il relâcha rapidement la main de son gardien alors que quelque chose d’étrange attirait son attention.

Il cligna plusieurs fois des yeux pour être sur de ce qu’il voyait… Cet homme là bas… Il avait des ailes ! Comme Kasen… Etait-ce un gardien ? Abel se doutait qu’il y en avait certainement d’autres et qu’il n’était pas le seul à bénéficier d’un ange gardien, cependant il n’en avait encore jamais vu. De plus il pensait que seuls les protégés pouvaient voir le gardien qui leur était assigné. Il jeta un regard interrogateur et appuyé à Kasen, demandant implicitement des explications sur cet étrange phénomène, avant de reporter son regard brun sur l’homme ailé, ne pouvant s’empêcher de l’observer fixement avec une curiosité qu'il ne parvenait pas à réprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lubna Masaaki
PnJ
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Mer 7 Nov - 14:59

Lubna regardait avec grand intérêt les passagers qui embarquaient. Elle était persuadée que cette croisière méditerranéenne allait être des plus fatigantes mais aussi des plus exaltantes. Elle avait le flair, d’autant plus que grand nombre des vacanciers avaient gagné leur place à un concours, ce qui créait un melting-pot intéressant de couches sociales qui pouvait prendre comme une bonne mayonnaise ! A cette idée, elle sourit encore plus chaleureusement à une dame d’un âge avancé surplombée d’un chapeau datant de l’avant-guerre.

Ses yeux parcoururent à nouveau la foule qui se réunissait dans le hall et qui devenait graduellement de plus en plus compacte, lorsque soudain…

Elle aperçut une personne… étrange…

Assis seul à une table, un jeune homme blond aux traits délicats avait déposé devant lui un bocal dont le locataire continuait à faire des va et viens paisibles… Lubna ne put retenir un petit rire tant la situation lui sembla mignonne.

Mais là n’était pas le plus intrigant. Le dit jeune homme ne cessait de jeter des regards autour de lui, dans le vide, comme s’il voyait des choses que Lubna ne parvenait pas à voir. Elle eut beau scruter intensément dans la direction vers laquelle le jeune homme lançait des regards entendus, elle ne voyait rien du tout...

Plus intriguée qu’inquiète, elle se dirigea vers lui, un sourire aimable sur les lèvres.


Bonjour…

Elle s’était adressée à lui d’une voix très douce et engageante.

Je suis Lubna Masaaki, hôtesse sur ce navire…

A l’intérieur de son bocal, le petit poisson semblait embrasser la surface avec une grande bouche toute ronde. Lubna s’approcha pour mieux le regarder, puis fixa à nouveau le jeune homme dont elle perçut un regard oblique inquiet.

Qu’il est mignon !!!

Elle fit un grand sourire au jeune. Puis rougit légèrement.

Euh…le poisson … comment s’appelle-t-il ?



[HJ : J'espère que dans le bocal... il y a bien un poisson... ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 10 Nov - 11:28

Sentant que quelqu'un le touchait, Kohza se retourna brusquement et sa surprise fut si grande quand il vit Hiroshi qu'il fallit s'éttoufer avec la gorgée de champagne qu'il avait essayé d'avaler. Il avait à présent une sentation dans la gorge comme si il avait bu la tasse. Il toussa en regardant son gardien qui l'avait suivi et parla d'un ton qui ne cachait pas sa surprise:

"Mais qu'est ce que tu fous la???"

Il n'eut pas le temps de dire autre chose avant de sentir un autre chatouillement dans sa gorge qui le fit tousser. Il se rendit compte en remontant le tête que les regards étaient rivés sur lui. Il avait oublié que les autres ne pouvaient pas voir Hiroshi. Il rabattu comme par reflexe la méche de cheveux qui cachait son oeil bléssé et se leva en se dirigeant vers la sortie. Autant ne pas rester au centre de l'attention. Lui qui voulait être discret c'était raté. Une fois dehors il pris le plan du bateau qui lui avait été donné avant d'embarquer. Il chercha les cabines pour tenter se trouver la sienne. Malheureusement pour accéder aux cabines il fallait repasser par la salle de repas. Il rangea la plan dans sa poche et parle à hiroshi entre ses dents de manière à ce que lui seul entende.

Tu comptes aussi prendre des vacances à l'oeil?

Il continua à avancer pour tenter de trouver un coin tranquille ou il n'aurait pas besoin de chuchoter pour parler à son gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasen Remos
Gardien
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Lié à : Abel Rohendel
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 10 Nov - 13:47

Méditerranée.

Quand Kasen avait lu ce simple nom sur la brochure, et aperçu les quelques photos avantageuses qui l'accompagnaient, il avait senti son ventre se tordre étrangement.

Ô Méditerranée, mer des légendes, domaine de Téthys, berceau d'Aphrodite…il revoyait presque les flots d'un bleu intense, cette eau salée, saturée d'une magie antique, dévorer comme autant de lions aux crinières d'écume bouillante les remparts de Fira. Méditerranée! Il avait envie d'en pleurer, tellement ce mot remuait ses plus vieux souvenirs –du moins, ceux qu'il lui restait. Kasen était resté rêveur et muet tandis que Abel parcourait sans réel enthousiasme la lettre qui lui annonçait qu'il avait gagné sa place sur le paquebot. Il n'avait rien dit; juste sourit faiblement, pour encourager son protégé à se laisser aller à un minimum de détente, loin d'une ville tatouée de souvenirs douloureux…

Et à présent, ils se retrouvaient à gagner le pont principal de l'immense navire. Le Grec avait les mains presque tremblantes, et son cœur cognait lourdement dans sa poitrine. Il respira longuement l'air chargé d'embrun délicieux, comme s'il s'attendait à humer le parfum de sel et de soleil de Santorin, et la fragrance des orangers amers mêlée à celle des oliviers. Mais rien de tel ne vint, il ne put que se l'imaginer, et en sourire de douleur.
Abel avait tenu à emmener Merlin avec lui. Ce n'était pas interdit, manifestement. Mais un poisson dans un bocal, sur un bateau, ce n'était pas très commun. Et le jeune homme blond, qui marchait juste devant lui, était tellement nerveux que Kasen se demanda un instant s'il n'allait pas céder à la panique.

*Pas à ce point…*

Quoique. Son regard gris tendre s'arrêta sur la nuque de son protégé. Et ce dernier sembla le chercher un fugace instant du regard, puis il referma sa main légère, sa petite colombe blanche et farouche, sur sa propre main. Un contact qui ne dura pas. Les lèvres de l'ange s'étirèrent avec douceur, tandis qu'il élevait cette même main qu'Abel avait étreinte pour la poser sur son épaule, dans un geste de réconfort manifeste.

Le regard d'Abel s'égara sur la foule, et Kasen suivit machinalement son regard. Ses iris couleur d'orage se plantèrent presque aussitôt sur Hiroshi.
Un ange. Un autre ange…!
Le Grec le dévisagea intensément, sans l'ombre d'une émotion sur son visage, mais un véritable brasier d'interrogations faisait luire son regard. Il ne put répondre aux questions muettes de son protégé. Il secoua la tête. Je ne sais rien de plus. Son regard glissa sur les ailes blanche-grise du Gardien, et dans sa poitrine, un noyau de chair scarifié se tordit sous l'impact d'une sensation dénuée de nom.
Alors qu'il s'abîmait dans l'observation méditative de son homologue, il ne remarqua pas immédiatement la venue de la jeune hôtesse. Ce ne fut que lorsqu'il entendit une voix claire faire "Qu'il est mignon!" qu'il s'extirpa de ses pensées tortueuses pour abaisser son regard sur Lubna. Qui était mignon? Abel?
Kasen demeura silencieux, et se contenta de s'asseoir avec prudence sur la chaise libre juste à côté de celle du peintre. Et de darder un regard inquisiteur sur celle qui venait d'accoster son protégé…Un regard pas vraiment froid, mais qui par sa gravité fixe aurait intimidé n'importe qui -il était encore heureux qu'elle ne puisse pas le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Crimson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 447
Lié à : kim swan
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 10 Nov - 23:21

Le jour dit, Eve se rendit au port, et n'eut aucun mal à trouver le paquebot de rêve de la brochure. Un ensemble de bruit et de couleur l'accompagnait. Tambours et quotillons venaient célébrer le départ du géant des mers. Eve s'éleva par dessus la foule et fit le tour du bateau par les airs touchant parfois l'eau du bout des ailes, parfois voletant près des immenses cheminées qui allaient cracher leur premiere fumée blanche laissant un trace de sa provenance aux créatures aériennes. Elle observa avec délice les différentes attractions que possédait le bateau du moins de l'exterieur. Elle mourrait d'envie de se jeter dans la piscine à l'eau pure et cristaline encore vierge de toute présence.

Et après tout pourquoi pas? Personne à l'horizon, elle piqua vers le point d'eau pour s'enfoncer dans le liquide tièdit par le soleil. Bien sur la sentation fut bien différente de ce qu'elle s'en rappellait. Sa réspiration n'était pas génée vu qu'elle ne respirait pas, elle était à peine plus legère que quand elle volait. Seul ses cheveux roux flottaient devant elle, formant des vagues à la moindre ondulation du courant. Elle fit la planche au fond de l'eau et éprouva un sentiment d'admiration à la vue du soleil à travers l'eau qui divisait ses rayons pour les diriger vers diver points du carrelage de la piscine. Le son de l'eau était resté similaire pourtant. Une sorte de grondemant qui semblait vouloir envahir les tympans, mais qui semblait repousser par une force mystique. Elle rêva un instant de sirènes et de vie sous-marine, puis un nuage passa devant le soleil, arretant par la même occasion la rêverie passagère de la gardienne.

Elle se redressa et fit surface en regardant le ciel cotonneux. D'un coup d'aile elle se posa sur le bord de la piscine. L'eau n'avait pas adhérer à sa forme d'ésprit, elle était donc complètement sèche. Son coeur se serra un peu en pensant qu'elle nepourraitplus jamais éprouver les sentations de son vivant, mais elle se reprit. Elle était venu ici pour se détendre, pas pour s'inquiéter de truc immuables.

Elle continua donc son exploration du navire, jusqu'a se retrouver dans la grande salle de récéption de laquelle provenaient maintes et maintes voix. Beaucoup de personnes s'étaient déja rassemblées à cet endroit. Elle n'était pas très à l'aise parmis la foule et préféra prendre de la hauteur. Elle se posa au dessus du bar ou quelques personnes commencaient déja à féter le départ. De la haut, elle voyait tout le monde. D'ailleur un élément frappa son regard.

Un autre gardien avait pris part à la fête. Un jeune homme aux cheveux longs qui semblait accompagner son mortel, un jeune homme aux cheveux blonds avec....un bocal de poisson rouge?
Ce dernier semblait assez spéciale pour prendre son poisson rouge avec. Que voulait-il faire? le relacher dans la mer? La pauvre bête pourrait survivre 3 secondes tout au plus. Cette anecdote amusa la gardienne qui continua à suivre le couple du regard. Le jeune homme semblait crispé. Une jeune femme l'avait abordé, surement une hotesse comme elle les avait vu en arrivant. Sans bouger, elle regarda la scene comme quelqu'un regarderait la télé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'embarquement   Dim 11 Nov - 1:12

Comme prévu , Yue se "présenta" à l'embarcadère le jour dit . Le port grouiller de monde à l'occasion , on aurait dit une ruche en pleine effervescence .Traversant la foule compacte amoncelée sur le quai , Yue s’arrêta un instant pris d’une sensation inexplicable , lui qui n’avait jamais vu la mer de sa vie avait le cœur tout chamboulé , enfin il allait quitter la mélancolie de la ville grise et morne qui l'avait toujours entourée. Mettant sa main en visière au dessus de ses yeux bleu marine , il laissa son regard vagabonder à la surface des flots dont les reflets argentés miroités le long des parois escarpées du navire .Puis ,Interrompant sa contemplation ,Spooky donna un coup d’aile et grimpa le long de la passerelle , passant à travers les nombreux clients pressés de rejoindre leur cabine et de se délecter de la vu imprenable que l'on devait avoir sur le pont .

Yu' passa devant une hôtesse qu’il trouva fort appétissante , et tout en la dévorant des yeux il pris la direction de la salle de réception bondée d’heureux passagers . Toutes les couches sociales s’étaient mélangées à son grand étonnement , lui qui pensait se retrouver au milieu de bourgeois farci d’argent jusqu’au nez à ne pas savoir quoi en faire .Ce qui attira son attention en revanche , plus que la provenance de ces nouveaux comparses , fut la profusion de volatiles de son espèce dans un espace aussi réduit ? Lui qui n‘avait pas eu le loisir de croiser un seul de ses semblables pendant ces trois interminables semaines de pérégrination vaine , à la recherche d‘un protégé . Apparemment pas mal de monde avait gagner au concours proposer par cette agence . Décidément le voyage promettait d’être passionnant et rempli de rebondissements ! Il fut d’ailleurs intrigué par le cas d’un jeune homme blond accompagné d’un bocal et son poisson rouge,dont l’attitude crispée trahissait une profonde nervosité , un misanthrope ? Non pas nécessairement …Yu' posa alors son regard sur le gardien du jeune homme au bocal et laissa échapper un sifflement .

« Ce type est flippant …» grinça Spooky en tre ses quenottes , à l’adresse de Kasen dont le regard noir semblait transpercer la malheureuse hôtesse ayant adresser la parole à son protégé. Yue ricana en imaginant la réaction de la pauvre petite si elle remarquer le regard inquisiteur du gardien .
Tournant la tête , Spook’ focalisa son attention sur un jeune homme beaucoup plus détendu , enfin presque détendu puisque l’apparition de son gardien n’avait pas franchement l’air de l’enchanter . Mais il disparu rapidement de la pièce , difficile de parler à un être surnaturel en présence de ces concitoyens sans passer pour un timbré ...

Malheureusement , Spooky n’eut pas le loisir de poursuivre son analyse environnementale visant à détailler ses homologues de la tête au pied , son champ de vision étant obstrué par le derrière d’un vieille harpie empestant le parfum … Contraint et forcé Yu’ quitta donc le confortable fauteuil sur lequel il s’était installer quelques minutes auparavant , et se dirigea furtivement vers le pont dans l’espoir de trouver une compagnie plus agréable …


Dernière édition par le Lun 12 Nov - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eve Crimson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 447
Lié à : kim swan
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Lun 12 Nov - 14:44

Tout regardant la scene qui se déroulait sous ses yeux, elle descendit derrière le bar pour se délécter d'un des coctails préparés en l'honneur des invités. Ce dernier avait une couleur orangée tirant sur le jaune, et avait une odeur très agréable. Elle saisit la paille au bord de ses lèvres et asspira le jus du verre derrière le comptoir. Le barman penserais surement que c'est un des passager qui l'a posé la. Une fois le verre terminé, Elle releva la tête et trouva un autre personnage qui s'était joint à la fête. Une sorte d'urluberlu haut en couleur.

Elle trouva le personnage interressant au premier abord, mais en voyant la facon dont il reluquait l'hotesse, elle le trouva déja plus singulier. Il passa devant le jeune homme au poisson rouge et adressa une parole ou une grimace, elle n'aurait sut le dire, au gardien de ce dernier. Puis il prit place dans un fauteuil en regardant se qui se passait dans le bateau. Il fut délogé par une vieille peau peinturlurée qui pris place dans le fauteuil ou il était assis. Elle le regarda se diriger vers la sortie sans le perdre des yeux et s'envola pour le suivre. Elle se cacha derrière la porte d'entrée par ou il était passé pour avoir juste un oeil sur lui. En effet ce personnage l'intriguait. Elle resta dissimulée derrière lui pour l'observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'embarquement   Lun 12 Nov - 21:25

Yu’ c’était diriger d’un pas nonchalant vers la sortie , saisissant au passage un coupe de champagne sur le bord de la table qu’il siffla d’un traite et reposa aussi vite sur le comptoir . Puis il prit la direction du pont supérieur du navire , où il pensait trouver u troupeau de touristes digne de satisfaire sa curiosité . Il posa un pied sur la première marche de l’escalier menant à l’étage supérieur du paquebot , posa le second sur la suivante . Tout en gravissant les marches qui le séparaient de l’air frais , Spooky ressentis une sensation particulière . Son oreille droite se mit à siffler , sifflement qui devint vite insupportable au point que Yue , se sentant harcelé fini par faire confiance à son intuition .S’arrêtant à mi-chemin entre la surface et la salle de réception , il détailla le sol , fixa ses chaussures et se gratta la tête dans l‘espoir d‘entendre un bruissement l’avertissant de la venu d‘un ou d‘une invitée à sa promenade expérimentale au grand air . Ayant eu confirmation quant à ses soupçons par un discret froissement , le gardien continua donc son ascension , une moue sadique scotchée au visage , visiblement Spooky souhaitait jouer encore un peu avec son innocente victime à plume .Une fois sur le pont Yue se dirigea , toujours dos à l‘escalier ,vers proue du bateau . Quittant l’expression sadique qu’il arborait au profit d’une expression plus atone , Yu’ se laissa bercer par le roulis des vagues , s‘étira longuement , bailla et s‘appuyant lourdement sur la rambarde ,laissa échapper un long soupir ,puis un zéphyr vint ébouriffer ses cheveux charbon alors qu’il fixait toujours le ciel .

* … « Boo ! »* le coté droit de la bouche du jeune homme s’étira en un rictus cynique dévoilant un large fossette le long de ses lèvres vermeil alors qu‘il s‘imaginait , effrayant la pauvre Eve , un torche collée sous son visage grimaçant .


« Tu comptes m’observer encore longtemps ? » demanda le gardien , toujours appuyer au garde-fou , alors que le vent s’engouffrait dans son long manteau rouge …Cherchant du bout des doigts le paquet de cigarettes qui traînait au fond de sa poche , le gardien s’en saisit , grattant un bâtonnet du paquet déjà bien entamé , il sorti son briquet et l’alluma , puis il fit disparaître sa main et les effets qu’elle contenait dans sa poche .

Curieux de connaître les traits de sa harceleuse , Spooky tourna ses épaules , juste assez pour scruter l’espace réduit du couloir , adressant une moue mi-figue mi-raisin accompagné d’un regard inquisiteur à sa comparse visiblement curieuse mais couarde . Détaillant l’espace entre l’escalier et le sol du pont Yu’ remarqua un morceau de la longue chevelure fauve nimbé d’une lueur éblouissante par les ailes immaculées de la demoiselle .


Cette croisière s’annonçait sous les meilleurs auspices selon le bavard émérite qu’était Yue , enchanté , d’enfin pouvoir parler à quelqu' un !
Revenir en haut Aller en bas
Eve Crimson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 447
Lié à : kim swan
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Lun 12 Nov - 23:18

Eve ne fut pas vraiment étonnée qu'il l'ait sentie approcher, chose normale que les gardiens se sentent entre eux. D'ailleur elle ne comptait pas rester cachée bien longtemps. Néanmoins elle joua le jeu en répondant à la question de spooky n sourire aux lèvre à la pensée de pouvoir s'amuser avec un de ses congenères.

Ca va dépendre combien de temps tu vas me tourner le dos.

La jeune fille dont seul la moitié du visage était apparant se détacha du cadre de la porte en avancant de quelques pas dans la direction de son interlocuteur. Elle fixa ses yeux dans le regard en coin qu'il lui lancait et lui tira la langue d'un air provocateur. Le personnage attisait en elle de plus en plus de curiosité. Elle adorait les personnes qui ne se prenait pas la tête pour un oui ou pour un non. Elle avait envie de connaitre cet individu peu commun pour savoir si sa première idée sur lui était juste. Elle marcha encore jusqu'a être à coté de lui et s'accouda un peu à coté de la ou il était puis posa ses yeux emeraudes sur le visage du jeune homme qu'elle eut tout le loisir d'admirer. Du moins son profil pour l'instant. Elle regarda la cigarette qu'il avait sorti de sa poche et posa son regard aux alentour. Personne ne semblait voir la fumée s'élever de nul part. Elle le regarda de nouvea pour lui demander:

Ce te fait encore quelque chose? en montrant du doigt la cigarette qui ne se concommait que peu depuis qu'il l'avait allumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'embarquement   Mar 13 Nov - 0:36

La silhouette aux cheveux roux se détacha alors de l'encadrure de la porte , dévoilant une jeune femme au visage juvénile, lui tirant la langue , une manière provocatrice de faire son entrée pour la jeune demoiselle ...

La gardienne s'approcha, elle se tenait maintenant accoudée sur la rambarde juste à coté de Yue . Vu de plus près , elle paraissait plus jeune que lorsqu'il l'avait apreçu ,à vue de nez elle devait avoir 18 ans peut-être moins . La jeune fille dévisageait d'un oeil vert émaureude perçant le profil de Spooky . Pointant du doigt la cigarette que celui-ci pincait entre ses lèvres elle lui demanda :

" Ca te fait encore quelque chose ? "

Yue tourna la tête et adressa un sourire radieux à Eve , manifestement étonné de voir un gardien fumé ... Il est vraiment que s'en griller une n'avait plus vraiment le même impact sur ses poumons depuis sa mort et c'est pourquoi il avait dévelloper une sorte d'accoutumance pshychologique au tabac , accoutumance qui s'était accru depuis son retour inopiné sur le plancher des vaches .


" C'est pour me donner un genre ..." répondit Spooky , une lueur malicieuse brillant dans ses pupilles azurées alors qu'il éclatait de rire , son visage blafard rougis par le vent frais soufflant sur le pont .Puis il ajouta , non sans une pointe de cynisme :
" Tant que je suis mort , j'en profite . Qui sait , le grand barbu serait bien capable de me ressuciter ! " La bouche du gardien s'étira à nouveau accompagnée de son éternelle petite fossette , un file de fumée grisâtre sortie de ses lèvres entrebaillées , frappant le filtre de la cigarette d'un petit coup de pouce ,il laissa échapper un petit buffement teinté d'allégresse , puis, pincant le mégot entre ses lèvres il s'avança vers le banc le plus proche tout en enfilant ses mains blêmes et éffilées au fin fond de ses poches .

" C'est quoi ton petit nom la rouquine ? " demanda Spooky , qui s'assit sur le bois laqué en croisant les jambes , s'accoudant au dossier du banc , il adopta une posture tout aussi indolente que l'expression atone de son faciès dont les traits c'étaient de nouveaux détendus et avait repris leur forme singulière de masque de carnaval. Le gardien posa un regard sérieux , presque austère sur Eve , se demandant si sa boutade allait provoquer chez sa nouvelle partenaire de jeu une réaction exagérée .
Revenir en haut Aller en bas
Eve Crimson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 447
Lié à : kim swan
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Mar 13 Nov - 10:31

Eve regarda le visage radieux que lui offrait Yue à le mention de son accoutumence à la cigarette. La bonne humeur du gardien fit plaisir à voir. Elle l'accompagna en souriant puis en riant quand le jeune homme lui fit part de sa raison. En effet la cigarette même si elle ne fesait pas d'effet sur un corps pouvait toujours servir d'objet à manier quand on ne sait pas quoi faire de ses mains. Cela avait ettoné Eve que personne ne voit la fumée de cigarette émaner de nul part, mais peut être Dieu avait-il pris ses précautions pour que les mortels ne voit pas de choses paranormales. C'était dans ses capacités après tout. Par contre réssuciter les morts comme le disait son interlocuteur, ca ne s'était encore jamais fait, du moins à sa connaissance, et ca ne se fera jamais. Mais pourquoi pas y croire après tout? Peut être que si un gardien fait son travail à a perfection il avait droit à un petit bonus, après tout le spouvoirs de Dieu sont illimités à ce qu'on dit; Elle resta pensive quand le jeune homme aborda ce sujet.

Ce serait vraiment un beau rêve pensa t-elle.

Elle revint à la réalité quand l'ombre du jeune homme qu'elle voyait du coin de l'oeil s'en alla. Elle tourna la tête vers lui pour voir ou il se rendait. Non loin de la, un banc libre leur fesait face, lieu que le gardien choisit pour s'asseoir.
Il lanca par la suite un regard pénétrant à la gardienne accompagné d'une expressin faciale des plus étranges. Son visage maquillé, quand il restait san expression prononcée ressemblait à un masque de carnaval. Mais pas es masque de clown que l'on pouvait trouver dans les marchés pour quelques sous, il sagissait plus d'un masque à caractéristiques uniques comme ceux que l'on trouve dans le carnaval de Venise. Ce gardien était-il arlequin de profession ou était-ce juste son style? Quoi qu'il en soit, le regard quil lui lanca était bien différent de ce qu'il laissait parraitre quelques instants plus tôt. Il était serieux, voir même grave. On aurait pas fait meilleur expression pour annoncer le defunt d'un proche. Mais il lui demanda simplement:

Citation :
" C'est quoi ton petit nom la rouquine ? "

Comme elle l'avait vu dans la salle de reunion, il avait l'air du genre à jouer avec les femmes. Eve n'était certe pas vraiment mature, mais allait-il faire de même avec elle? En tout cas, elle avat bien l'intention de jouer le jeu. Ce qui était amusant pour l'un l'était aussi pour l'autre pensa t-elle. Il avait déja utiliser une formule familière pour la désigner. Surnom que seul quelques personnes lui avait déja dit. Elle aimait bien être nommée par autre chose que par son nom même si parfois ca parraissait impersonnel.

Elle se dirigea à son tour vers le banc en rendant son regard au gardien mais au lieu de s'asseoir à coté de lui, elle se mit devant lui se baissa et posa ses avant-bras sur sa jambe croisée pour lui dire en face d'un air faussement précieux:

Voyons, les garcons bien élevés se présentent avant de demander le nom d'une jeune fille monsieur l'arlequin.

Son visage s'étira en un grand sourire.Elle leva un peu la main de la jambe du gardien pour faire des mimiques, grotesques imitation de certains cients du bateau et leva le petit doigts en le regardant d'un air hautain exagéré au plus haut point. Elle jouait à présent le rôle d'un des bourgeois de se navire, mi-séductice ratée mi-peste, un rôle de duchesse qui n'allait pas du tout avec ses cheveux coiffés nimporte comment et sa tenue très enfant des rues. Le plus ridicule de cette scene était que son comportement était assez proche de le réalité quand on voyait ces personnes autour avec des manières surfaites et des tenues qui aurait été digne d'apparaitre dans les "précieuses ridicules" de Molière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 17 Nov - 15:16

Après avoir trouvé un coin tranquille, Kohza et Hiroshi pouvaient parler tranquillement. Ils étaient dans un coin où personne ne venait, trop occupés par le buffet.

Je sais, tu vas me trouver collant, mais je ne peux pas te laisser seul une seconde, il ne faut pas que quelque chose t'arrive sinon toi et moi on serrât bien mal placé ! Et cette croisière ne me plait pas, déjà rien que les prix, pour un tel luxe c'est pas banale, et en plus quand je suis arrivé sur le bateau j'ai senti un drôle de truc. Mais même s'il ne se passera rien pendant cette croisière, il vaut mieux que je reste avec toi, tu n'as qu'à penser à autre chose et à m'oublier.

Après cela, Hiroshi regardât autour de lui. Il y avait vraiment beaucoup de personnes et aucune table n'était épargnée. Les serveurs devaient les remplir le plus vite possible, et on pouvait se demander où il pouvait trouver tous ces gâteaux apéritifs. Plus ca allait, plus il y avait de monde et de bruit. Même si Hiroshi avait l'habitude d'être dans des salles presque inondées de personne, il n'en n'avait jamais vu autant. Et puis le bruit devenait insupportable, impossible de s'entendre penser. Après quelques secondes, Hiroshi dit à Kohza :

Bon, je veux bien te laisser seul un peu, mais fait quand même gaffe... Et au pire hûrle.

N'attendant même pas la réponse de Kohza, Hiroshi partit et traversât le mur pour se retrouvait dehors. Il y avait déjà beaucoup moins de bruit qu'à l'interieur, et Hiroshi pouvait enfin respirer de l'air "pur" et pas de la fumée de cigarette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Rohendel
Mortel
avatar

Nombre de messages : 91
Lié à : Kasen Remos
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Dim 25 Nov - 22:53

[ Lubna > XD oui, il y a bien un poisson dans le bocal ! ]

Son gardien ne semblait pas savoir plus que lui ce que faisait là un autre ange gardien. Son visage était comme toujours imperturbable, ses traits lisses ne reflétant pas la moindre émotion. Mais Abel le connaissait assez pour savoir que ce qui faisait briller son regard ainsi était bien une curiosité intense. Le jeune homme fixait à présent Kasen avec une douceur qui lui donnait l’air moins nerveux. L’ange exprimait rarement un sentiment, une émotion, son visage était inexpressif, mais le voir ainsi captivé par un phénomène avait quelque chose de troublant et d’attirant. Comme si il retrouvait soudain un visage plus humain, un visage qui pouvait presque susciter de la tendresse.

Mais le blondinet n’eu pas l’occasion d’observer plus longuement le grec car un joyeux et amical « Bonjour » le dit sursauter si violemment que son coude cogna dans la table et qu’un raz de marée agita soudain le bocal, la vaguelette débordant légèrement et formant une petite flaque dans laquelle se reflétait l’œil affolé d’Abel. Son cœur s’était soudainement emballé et chacun de ses battements résonnait à présent dans sa cage thoracique. Il n’avait absolument pas entendu venir l’hôtesse tant-il était perdu dans sa contemplation silencieuse. Il cligna plusieurs fois des yeux, observant le visage avenant de la jeune femme qui venait de se présenter. Il respira lentement pour se calmer, jaugeant rapidement Lubna. Bon… Pas de panique. Ce n’était qu’une hôtesse. Qui plus est une hôtesse douce et sympathique qui souriait gentiment. Abel rougit brutalement en se rendant compte à quel point sa réaction avait été démesurée et baissa aussitôt le regard vers sa main gauche qui s’était remise à trembler incontrolablement, comme cela lui arrivait si souvent. De sa main droit il massait doucement son coude meurtri qui venait d’heurter la table. D’une voix hésitante, il souffla un rapide :

« Bonjour. »

Il avala lentement sa salive, regardant à nouveau la jeune femme et cru bon d’ajouter :

« Euh… Enchanté. Abel Rohendel. »

Elle s’était présentée, elle devait donc sûrement attendre qu’il en fasse autant. Cependant Lubna s’était déjà penché au dessus du bocal dans lequel Merlin tournoyait furieusement, encore déboussolé par la secousse que venait de subir l’aquarium. Abel roula des yeux, se mordant nerveusement la lèvre en constatant l’agitation du petit poisson. Mais la voix claire de l’hôtesse le tira à nouveau de sa préoccupation.

« Qu’il est mignon !!! »

Le blond releva doucement la tête, qu’il pencha de côté en clignant des yeux, observant naïvement la jeune femme. Un sourire timide se fraya un chemin jusqu’à ses lèvres en constatant l’intérêt qu’elle semblait porter à son petit protégé.
A cet instant Kasen émergea de ses pensées nébuleuses, mais Abel ne sembla pas le remarquer car Lubna venait à nouveau de parler, alors que ses joues se coloraient de rose.

« Merlin… Il s’appelle Merlin ^^ » répondit-il d’un ton calme.

Il semblait s’être un peu apaisé, même si sa main gauche tremblait toujours, ce qu’il essaya de cacher en la fourrant dans sa poche. Son regard brun dévia alors sur Kasen et se fut seulement à cet instant qu’il s’aperçut du regard sombre qu’il dardait sur la demoiselle. Il fronça légèrement les sourcils, redressant son visage qui était toujours penchée légèrement sur le côté. Il entrouvrit les lèvres pour parler, mais se ravisa soudainement en se rappelant que Lubna ne pouvait pas voir l’homme qui l’observait. Il se contenta alors de secouer légèrement la tête, signe qu’il ne comprenait pas ce qui pouvait déranger Kasen. Ce qui est sur c’est cela raviva aussitôt une farouche méfiance chez le blondinet qui n’avait confiance qu’en son gardien et qui par conséquent accordait sans doute trop d’importance à un simple regard de sa part sur son interlocutrice.

[Mille pardons pour le temps de réponse !!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena
Mortel
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 31
Lié à : Yue Ono / ~*o*~Spooky~*o*~
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Lun 3 Déc - 21:40

Une fois la voiture garée, Helena et son père prirent les bagages sous le bras et se dirigèrent vers le lieu d’embarquement. La jeune fille ne portait que son sac de linge, tandis que son père en avait 4 sur le dos. Mais vu ce qu’ils contenaient elle n’avait aucune envie de l’aider. Les hôtesses les traitèrent avec beaucoup d’égard que son père apprécia au plus haut point. Elle donna son billet et monta la passerelle en regardant l’immensité du bâtiment qui tenait sur l’eau.

Les hôtesses voulurent la conduire au hall de réception, mais voyant combien ils étaient chargés, elle appela des jeunes hommes pour les aider et emmener leurs affaires dans leur chambre. Arrivé à la chambre de Helena, il posa 3 des 4 sacs en vrac dans la pièce, puis ils prient la direction de sa chambre à lui qui se trouvait 2 cabines plus loin. Il posa son dernier sac et s’avachit sur le lit, complètement épuisé par le poids qu’il avait dut supporter.

Aller, va donc faire un tour et te faire remarquer auprès des hommes. Ya l’air d’y avoir pas mal de friqués ici.

Elle n’avait qu’une envie, c’était d’explorer les lieux. Elle acquiesça pieusement et sortit de la cabine, en sentant le vent du bord de mer s’engouffrer dans ses cheveux fins. Elle ferma les yeux et respira profondément. Elle se sentait si légère pour une fois, cette croisière allait sûrement lui faire le plus grand bien mis à part peut être si les projets de son père viennent entraver sa liberté. Elle longea le couloir et se dirigea vers la salle ou les passagers étaient réunis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasen Remos
Gardien
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Lié à : Abel Rohendel
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'embarquement   Sam 15 Déc - 18:28

[Suite de "Guet-apens"]

L'agoraphobie d'Abel commençait peut-être à déteindre sur lui… Kasen soupesa cette pensée avec son flegme ordinaire, comme il l'aurait machinalement fait avec une balle au creux de sa main. Il ne savait pas vraiment pourquoi il était aussi tendu depuis leur arrivée sur le bateau –pourtant, il se souvenait bien avoir tremblé d'exaltation à l'idée de revoir la Méditerrannée, où était donc passé cet inhabituel enthousiasme?
Son regard gris ne s'était détaché qu'avec réticence du visage de l'hôtesse, pour s'incliner avec une sorte de reddition apaisée sous une ligne de cils noirs. Il était inutile de se montrer aussi méfiant, a fortiori si Abel lui-même lâchait un peu la bride…Cependant, cette sourde impression d'étouffer ne le quittait plus depuis quelques minutes.
Il n'avait pas envie de risquer un coup d'œil du côté de l'Ange qu'il avait aperçu plus tôt, de crainte de raviver des interrogations sans réponses. Les autres gardiens n'en savaient peut-être pas plus que lui sur leurs conditions…et peut-être n'envisageaient-ils même pas nouer de contacts entre "collègues".
Kasen éleva une main pour la passer sur son front. Il sentit presque Abel se braquer à côté de lui, en une sournoise vague de culpabilité vint lécher les berges de son âme. Le Grec chercha à racheter sa conduite en coulant sa large main sur l'épaule du jeune mortel, dans une geste qui se voulait à la fois rassurant et protecteur. Il n'aimait plus tellement cet endroit, mais était incapable de dire pourquoi.
Ses yeux couleur orage se levèrent alors, et s'ancrèrent presque aussitôt sur les deux Gardiens qui s'étaient approchés de leur table et avaient presque aussitôt pris la parole. Kasen les dévisagea sans qu'aucune ridule de surprise ne vienne troubler la fixité de son visage, mais son regard s'était fait lourd comme du plomb. Ils lui apparaissaient…étranges. Autant par leur apparence que par leur façon de sourire, et de les regarder. Kasen esquissa un léger mouvement de tête, sans les lâcher des yeux. Sans doute se méfiait-il trop, mais tout de même...
L'homme s'était adressé directement à Abel en restant dans le dos de Lubna, et la Gardienne, elle, venait de lui parler d'un même ton malicieux:

"Et bien, tu m'as l'air bien stressé aussi toi... Qu'est ce qui ne va pas? Tu as peur que cette fille te le pique?"

Le Grec suivit le regard de la jeune femme, et s'abîma dans la contemplation placide de Merlin sans répondre immédiatement à sa remarque. Que répondre, d'ailleurs? Objectivement, il n'avait pas "peur qu'on lui pique Abel", car incontestablement et en tout logique, Abel ne lui appartenait pas. Il veillait juste à ce que rien ne vienne le perturber plus encore, en bon Ange Gardien. De plus, ce n'était pas là la raison de son stress.
Kasen entrouvrit ses lèvres pâles dans l'intention de débiter ces réponses, puis se ravisa. Ses yeux gris glissèrent d'Eve à Yue avec cette même intensité dérangeante qu'auparavant, s'attardant sur leurs ailes. Celles de la fille étaient d'une blancheur épurée, et son compagnon arborait quant à lui une teinte grise mouchetée de blanc. Le Grec, pour une raison qu'il n'arrivait pas à définir, se sentit presque blessé par cette différence entre eux. Ses propres ailes étaient sombres comme les ailes gorgées de reflets métalliques d'un corbeau. Est-ce que cela avait une signification particulière? Et si oui, le savaient-ils, eux?

Kasen s'appuya légèrement contre le dossier de son siège, et fit d'une voix grave et basse, tout en reposant son regard sur les fins cheveux blonds d'Abel:

"C'est la première fois que je vois autant d'Anges au même endroit."

Il paraissait plus, dans sa marmoréenne placidité, parler à lui-même qu'à l'une des personnes assises autour de la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'embarquement   Lun 21 Jan - 23:52

Yue frappa du poing sur table , si fort d'ailleurs qu'une des coupes posées juste à coté de lui tressaillis .

" C'est ce que je me disais vois-tu !"
lança-t-il à Kasen ... Depuis sa "promotion" , Yue n'avait que rarement vu des êtres de sa substance , non en fait , à dire vrai , c'était bien depuis qu'il avait mit les pied sur ce navire qu'il voyait autant d'individus de cette si singulière espèce en si grand nombre ...

Yu' fourra sa main dans sa poche , à la recherche de son sempiternel paquet de clopes qui semblait inépuisable ...


" Eve ... " Le gardien s'arrêta le temps d'attraper la cigarette qu'il venait de déloger de son étuit pour la fourrer dans sa bouche .
"Tu va rendre se poisson timbré si tu continus * déjà qu'il a pas l'air finot , pauvre bête *... Bah dis moi blondinet t'es pas bien bavard , remarque ton copain non plus."

Décidément ,Spooky était un impitoyable bavard . Que diable pouvait-il bien se passer dans sa caboche ?! Tournant ses deux billes bleu marine vers Eve , il lui adressa un clin d'oeil .

" T'as peur que je marque ton nom dans ma Death Note ?"
demanda finalement le gardien sur un ton railleur , le sourire jusqu'aux oreilles , son visage blafard entouré d'un halo de fumée grisatre en se tournant de nouveau vers Abel .

[ Ce post est vraiment bidon ....-_- j'ai presque Honte de te succéder Kasen T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'embarquement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'embarquement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez aimez Ztamp Voyageur ? Vous allez adorer Air:Ztamp
» [GP] Arsenal
» Embarcation immédiate!
» Liens utiles en tout genre
» Manuel de navigation fluviale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Scénario ° :: Embarquez pour le Paradis !-
Sauter vers: