AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ballade sur les toits.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Ballade sur les toits.   Ven 10 Aoû - 16:13

Hiroshi marchait sur un toit et se demandait qui pourrait être sont mortel. Il voyait les gens très petit en bas, et il se disait que sa pourrait faire comme ca au paradis. Mais il s'écartat vite du bord de peur de tomber, même si il se répété dans sa tête qu'il est déjà mort. Il sauta sur un 2eme immeuble et vie une personne assise sur le bord du toit. Il alla a sa rencontre et vie un jeune homme avec un bandeau sur l'oeil.

"Tu est... Kozha Roronoa ? Je suis ton gardien"

Il souriat et lui tendit la main pour le saluer. Mais le jeune homme regardait toujours le ciel comme ci il n'avait rien entendut. Hiroshi lui passa la main devant les yeux mais rien. Il essaya de le touché mais sa main passa au travers. Un humain ? Pourquoi Dieu l'aurait envoyé voir un humain ?! Ou peut-etre que son mortel ne pouvait pas le voir... Mais pourquoi ? Il a eut l'idée de la télépathie, mais sa ne marcherait jamais... Enfin, qui ne tente rien n'a rien ! Il se concentrat de toutes ses forçe sur Kozha et pensat :

"Kozha. Tu m'entends ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Ven 10 Aoû - 17:19

Kohza s'était enfin posé sur le toit d'une batisse, sur lequel il admirait le ciel pour la énème fois depuis l'événement qui avait fait basculer sa vie. Ses nuits ne se résumaient désormais qu'à ca. Les yeux rivés sur les constélations, il laissait balancer ses jambes et ses longues lanières, dont les crochets aux extrémités produisaient des cliquetis au grès de ses mouvements. L'ambience actuelle était très reposante. Seul le bruit des voitures en contrebas venait perturber la quiétude du moment mais il n'y fesait plus attention. Elles étaient devenus un simple bruit de fond presque inaudible.

Il pensait aux rencontres étranges qu'il avait fait récament. Des filles aillées venant de je ne sais ou lui avaient parler, et s'étaient maintenant évaporées. Cela fesait quelques jours qu'il n'en avait plus vu aucune. Que ce passait-il? Auraient-elles toutes terminé leur mission en même temps? Ce Dieu dont elles parlaient avait-il décider de laisser les humain tranquille? Il ne savait rien de la situation et cela l'énervait. Il n'avait pas pu savoir si son frère était parmi eux...et cela le mettait en rogne.

Au bout d'un moment quelque chose d'étrange le tira de ses pensées. quelqu'un était arrivé derrière lui et l'avait appelé sans même qu'il se rende compte de sa présence. Il se leva d'un bond et regardant vivement autour de lui. La personne rêveuse qui se tenait la il ya quelques secondes venait de revétir le role d'un prédateur aux aguets. Il chercha du regard celui qui l'avait déranger en hurlant un "QUI EST LA?"d'une voix tonitruante mais aucun signe de vie ne se fit sentir. Soit il y avait un petit malin qui cherchait la bagarre, soit il entendait des voix...il aurait préféré la 1ère solution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Ven 10 Aoû - 17:58

Hiroshi se disait que Kozha ne réagirait pas, mais il fut surpris quand il se leva et regarda autour de lui. L'avait il entendu ? Il sursautat quand Kozha criat, et se dit que se ne serait pas de la tarte si il ne le voyait pas... Si Kozha pouvait comprendre ce qu'il lui disait par la simple pensait, c'était donc bien son mortel. Hiroshi regardat autour de lui et continuat à essayait de communiquer avec kozha.

"Hum... N'ais pas peur, je suis ton gardien. J'ai vu que tu en avait eu un autre. Mais apparament, vous, les mortels, vous ne pouvait pas nous voir, nous entendre, ni nous toucher. Ton ancien gardien et partit et je le remplace."

Il n'arrivait toujours pas à croire qu'il était un gardien... qu'il était mort... Mais avec sa générosité, il ne refuserait jamais d'aider des personnes en danger. Il repensat a toutes les informations sur Kozha et se dit que se garçon n'avait pas de chance. S'il ne voulait pas qu'il meurt, Hiroshi devrait y mettre toute son âme. Mais sa famille lui manquait, il voulait revoir sa femme mais cela lui était interdit. Les cris des enfants, les pleurent, sa maison... Tout ça lui manquait. et pour ne pas faire d'autres malheureux, il fallait aider Kozha avant qu'il ne soit trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Ven 10 Aoû - 21:08

il s'arréta de bouger quand il réentendis cette voix venant de nul part s'adresser à lui.La voix semblait résonner directement dans sa tête; mais elle restait assez faible. Aussi dut il tendre l'oreille pour percevoir les sons. Soudain son regard croisa celui du gardien. Certe il ne le voyait pas mais il arrivait à localiser d'ou venait la voix selon la manière dont il tournait la tête. Son oeil valide grand ouvert à travers ses mèches de cheveux qui lui revenaient dans la figure, il essayait de forcer son regard a voir l'inconnu qui l'avait abordé mais sans succès.

Toujours aux aguets, il ressemblait à un chat en chasse, ne sachant pas ou donner de la tête pour trouver sa proie. Il avait en effet ce coté "sauvage" qui l'empéchait de mener une relation avec quiconque. C'était sa facon de se tenir et son unique oeil doré reflétant la lumière de la ville dans l'ombre de la nuit qui lui donnait ce coté felin.Il en jouait en général pour intimider ses adversaires, mais la il ne savait pas vraiment que faire. La personne était non seulement invisible, mais en plus elle disait être un gardien. Si ses souvenirs étaient bon, les gardiens ne fesaient pas de mal aux hommes encore vivant, mais il restait tout de même méfiant. il regarda le vide ou il pensait que se trouvait son homme et lui dit froidement:

A oui? et si tu est un gardien pourquoi est-ce que je ne te vois pas?je les ai bien vu les filles avant toi? et tu est un homme?

Il était un peu perdu et excité à l'idée de vivre une nouvelle expérience paranormale, et ses questions se succédaient maladroitement. Certes il se posait des questions sur le fait qu'il ne voyait plus aucun gardien depuis un moment, mais cela l'étonnait aussi qu'un gardien "male" se présente devant lui alors qu'il n'en avait encore jamais rencontré. il resta sur ses gardes en attendant que l'individu daigne lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Ven 10 Aoû - 22:46

Hiroshi regarda Kozha et lorsque ses yeux croisât les siens, il se dit qu'il pouvait le voir... En le regardant, il avait froid dans le dos. Qu'avait subi ce garçon pour avoir l'air aussi... Dangereux ? Hiroshi ne voulait même pas y pensait. Quand Kozha lui demandât pourquoi il ne le voyait pas, presque tous ses espoirs partir en fumée. Les questions successive de Kozha ne laissé pas le temps à Hiroshi de répondre. Lorsqu'il arrêtât, Hiroshi lui dit :

"Calme-toi ! Je ne peux pas répondre a tous ! Je ne sais pas pourquoi je suis invisible pour toi, et les "autres filles" je ne sais pas qui elles sont. Et oui, je suis un homme. Au fait, je m'appelle Hiroshi Ogawa, et cela ne fait pas longtemps que je suis mort..."

Il lâchât un long soupir en disant cette dernière phrase. Il ressayât de toucher Kozha, mais en vain. Sa main passée au travers. Mais peut-être pouvé t-il la sentir ? Mais Hiroshi entendit un bruit derrière lui, et un homme avec un des rollers étranges était là. Il était assé grand avec des cheveux courts et blond, il portait une veste et un jean noir. Il passât au travers d'Hiroshi qui sentit tout de suite que cet homme n'était pas du genre sympa. Il s'empressât de dire à Kozha de faire comme-s'il n'était pas là et de faire ce qu'il lui demandait, on ne sait jamais, un accident et si vite arrivait. L'homme demandât a Kozha :

"C'est toi, Bloodyroad King ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Sam 11 Aoû - 1:04

La voix grave recommenca à parler dans sa tête. Ce concentrant sur les paroles de l'ange, il répéta machinalement "hiroshi ogawa", comme pour le noter dans son esprit. Malheureusement pour lui, ce nouvel inconnu ne pourrait peut être pas lui être d'une grande aide si il lui demandait des choses sur les gardiens. Il decida donc de s'abstenir de lui poser plus de questions sur sa situation ou sa mort, vu qu'elle était fraiche il devait encore en souffrir. Un frisson parcourut son corps quand le gardien passa sa main à travers lui. Cette sensation était des plus désagréable, il eut l'impression que ses os gelaient de l'interieur pendant une fraction de seconde. Pensant que c'était le vent il ne dit rien. La pensée de devoir se coltiner un ange invisible lui parut plus naturel que si il le voyait, comme avant, bien qu'il ne puisse plus admirer les ailes de ces créatures si exceptionnelles. Après tout avoir un ange gardien est avant tout une croyance des mortels, et le fait de voir son gardien pouvait paraitre malsain, il se démystifiait d'un certain point de vue.

Soudain, un bruit venant de l'arrière du toit le fit reprendre ses positions défensives. Un jeune homme blonds venait de se poser sur le même toit que lui, et vu le nombre de maison de la ville, ce n'était pas une coincidence.

Citation :
"C'est toi, Bloodyroad King ?"

Lui lanca t'il d'un air de défi.C'est en effet le surnom que lui avait donné les air treakers qui avaient entendu parler de lui. Ses crochets ne servaient en effet pas que à la décoration, mais aussi à son attaque voir sa défence dans les rues, et ils laissaient toujours des traces ecarlates sur son passage. Kohza eut alors un sourire malsain qu'il eut du mal à contenir et posa un regard amusé et sadique sur le blondinet en lui répondant doucement:

C'est comme ca que les gens de ton éspèce m'appellent

La, le sourire du jeune homme blond s'éstompa légèrement pour revenir de plus belle. Il pointa un doigt sur kohza et lui lanca:

Ce soir tu vas mourir espèce de crevure

pour simple réponse il rattacha les longues manches de sa veste dans le dos comme il le fesait souvent, pour anihiler l'usage de ses bras qui étaient à présent maintenus dans une sorte de camisole imporvisée. En fesant cela, il n'avait plus à s'occuper de cette partie du corps qui lui semblait inutile pour des combats de air treak.

Qu'est ce que tu fais la? lui lanca l'autre énervé par sa conduite.

Pour te battre tu crois vraiment que j'aurais besoin de mes mains? son sourire s'élargit. Il adorait provoquer ses adversaires pour les faire fulminer de rage et qu'ils donnent tout ce qu'ils ont. En effet, le jeune blond semblait de plus en plus nerveux.

Se rappellant de son inconnu invisible, il tourna la tête vers l'endroit ou il avait posé son regard la dernière fois qu'il avait entendu la voix, et afficha un air amusé et sur de lui pour faire comprendre a hiroshi qu'il ne voulait pas qu'il s'en mêle. Après tout il allait juste remettre en place un délinquant qui en voulait à sa vie. Il savait que le plus dur allait être de ne pas le tuer, car il comptait bien lui faire payer son audace et le fait qu'il ait gaché un moment de contact avec un des gardiens qu'il avait perdu de vu depuis quelques jours. Il avait envi de se battre et d'expédier ca au plus vite pour assouvir sa curiosité. Il allaient commencer l'affrontement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Sam 11 Aoû - 13:52

Hiroshi n'était pas trop rassuré en voyant l'homme et le plaisir de Kozha de le rendre nerveux. Il le provoquer et s'embler être très rassuré. Et les paroles de l'homme blond ne le rassuré pas... "Ce soir tu vas mourir espèce de crevure"... Pour Hiroshi, c'était le bouquet quand il attachat ses mains dans son dos. On aurait dit un fou avec une camisole de forçe. L'homme le questionnat et semblait de plus en plus énervé. Hiroshi ne voulait pas que son mortel meurt alors que cela faisait à peine 1 heure qu'il en a un... Quand Kozha répondit, Hiroshi en était sur :

<Il est completement inconscient !>

Kozha regardat Hiroshi d'un air "occupe toi de tes affaires, je sais ce que je fais". Même si c'était Kozha ne voulait, Hiroshi l'aiderait, et comme il est invisble... Si l'homme mourait, sa serait grave, mais si Kozha mourait... Hiroshi ne voulait même pas y pensait. Il serait un mauvais gardien, même si ce n'était pas de sa faute ! Hiroshi était près à prévenir Kozha quand l'homme, très en colère dit :

C'est partit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Dim 12 Aoû - 8:25

Alors qu'il eut prononcé ces mots, il se rua sur kohza avec une accélération surprenante en basculant son corps en avant pour lui asseminer un coup de poing au niveau du visage. Ses main à découvert laissaient apparaitre des reflets d'acier autour de ses poings. Il était bel et bien armé. Lorsque le poing du jeune homme allait atteindre sa cible, kohza, toujours ce sourire au lèvres jeta sa tête en arrière pour que le coup passe au dessus de lui et se déplaca légerement d'un demi pas vers la gauche pour se retrouver juste en face du visage du blondinet. La, il remis tout son poids vers l'avant pour le frapper d'un coup de tête au niveau du nez qui fit voler son adversaire quelques mètres plus loin, les roues de ses air treck toujours en action.

Kohza se redressa et regarda le jeune homme à terre, la main sur son visage pour tenter de cacher ou darréter les saignements abondants de son nez. Il le regardait de haut de facon méprisante pour lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas le battre, mais apparemment il n'était pas sensible à l'intimidation et soutenu son regard. Il s'apprétait à retenter une attaque sur kohza. Ce dernier se demandait si le gardien qui lui avait parlé tout à l'heure était encore la ou avait disparut comme pour les autres, mais n'avait pas le temps de le chercher. Son regard restait fixé sur celui du blondinet attendant une action de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Lun 13 Aoû - 14:04

En voyant l'homme foncé sur Kozha, Hiroshi se voyait déjà en enfer. Mais heureusement, il basculat sa tête en arriere. Hiroshi lachat un soupir. Après avoir reçu le coup de tête, l'homme se releva difficilement et chercha dans ses poches. Il sortit deux couteaux et les lança a toutes vitesse ves Kozha. C'était la premiere fois qu'Hiroshi voyait quelqu'un lançait des couteaux a cette vitesse. Mais il n'avait pas vu le coup arrivait et les couteau était près a le touché a l'épaule et au ventre. Hiroshi se rappelat de ses pouvoirs rendat les couteaux immatériels. Comme l'homme était assé loin et qu'il faisait nuit, il n'avait pas pu le voir. Il saigner du encore du nez mais cela ne semblait pas le géner. Il ressortit des couteaux de sa poche et se precipita sur Kozha.

"Tu as eu de la chance, mais sache que je sais manié les couteau comme personne"

Il faisait peur a voir. Le sange s'écoulait sur tout son visage et ses yeux rempli de haine. Il passa a coté de causa et donna un coup de couteaux que Kozha évitat. Il se retournat et en lança un vers le coté droit de son dos. Hiroshi arrétat le temps et déplaca le couteaux de quelques centimètre, et le couteaux éfleura les vetements de kozha. Il sautat et retombat en face de Kozha, un couteau en face du ventre. Il était pres a lui planter. Hiroshi ne pouvait rien faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Lun 13 Aoû - 15:25

La rapidité avec laquelle le jeune homme maniait le couteau l'avait surprit et lui avait valut une entaille au niveau de son manteau. Mais quelque chose d'étrange se passa. Le second assaut qu'il lui porta fut arrété. Son nouvel ange n'avait pas pu s'empécher d'intervenir aparemment. Néanmoins, cette fois le combat ennuyait Kohza. Il détestait les gens de son genre qui ne pouvait que se cacher derière des armes pour se battre. Son sourire avait disparut pour laisser place à une expression glacial. Le couteau se dirigeai à tout vitesse vers son ventre. Il utilisa la même technique que tout à l'heure mais cette fois se pencha vers l'avant pour offrir son épaule droite à la lame du couteau. Ce geste avait perturbé son adversaire qui resta sans bouger, les yeux écarquillés en regardant Kohza. Ce dernier bouga pour le faire lacher le couteau quand il fut sur qu'il ne bougerai pas. Il coinca son bras en dessous de son coude et lui donna un violent coup de genoux qui fit se briser son poignet. Le jeune homme poussa un cri et se tint son bras endolori avec l'autre main. Maintenant à terre il regarda Kohza avec un regard plein de haine. Ce dernier agripa le couteau planté dans son épaule, la retira d'un coup et le jeta devant lui avant de ce retourner pour aller sur le bord du toit. Il s'apprétait à "s'envoler" vers un coin plus tranquille, mais malheureusement, le jeune homme ne comptait pas rester sur cette défaite. Il se releva et se jeta sur lui tête la première pour lui donner un dernier coup de couteau dans le dos.
Se doutant de ce geste, kohza sauta au dernier moment en arrière pour l'éviter et avec des gestes rapide fit s'accrocher ses lanières dans la peau de son adversaire. Il en avait 2 au niveau des épaules et 2 autres accrochés dans son pantalon. Ce geste était cruel d'un coté, mais c'est cela qui retenait maintenant le jeune homme qui s'était fait prendre à son propre jeu. Le blondinet fut dans un état de choc en voyant le vide sous ses pieds et des larmes coulaient sur son visage dut à la douleur des crochets de Kohza et de la défaite qu'il devait maintenant admettre.

Sentant le poids éffrayé au bout de ses lanières, son instinct sauvage fit surface. Les cris du garçon firent naitre un nouveau sourire sur son visage, mais cette fois on ne pouvait pas vraiment appeller ca de l'amusement. Il bougea de manière à se que le corps bouge lui aussi et se débatte pour enfoncer encore plus ses crochets. Une joussance horrible était en train de naitre en lui. La vue de sang sur les épaules du garçon, et même sa propre blessure éveillaient en lui des pulsions qu'il ne pouvait controler. Le visage déformé par son hystérie, il jouait avec le corps du garçon pour en faire sortir le sang qui volait sous ses coups. Mais au bout d'un moment, Kohza fut parcourut d'un frisson semblable à celui qu'il avait eut quelques instant avant le combat qui lui fit retourné à la réalité. Il réalisa l'état dans lequel se trouvait son adversaire et sentit comme jamais la douleur de sa blessure dans le bras. D'un geste de jambe il fit une nouvelle fois bouger le corps du jeune homme pour l'envoyé sur un paravent en contrebas et le sauver de la chute. Une fois cela fait, il avanca de quelques pas, la tête entre les mains et tomba sur le coté au bout de quelques secondes. Le fait qu'il soit devenu insomniaque et la blessure qui lui avait fait perdre du sang l'avait affaiblit plus qu'il ne l'aurait cru.

Agito dit-il doucement quand il sentit une présence auprès de lui. Son frère est la seule personne qu'il avait connu qui se soit tenu près de lui quand il se battait avec les voyous du quartiers, et la seule personne qu'il pensait capable de vivre avec lui. Les cauchemards allaient commancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Lun 13 Aoû - 18:32

Le combat était si rapide qu'Hiroshi n'avait pas le temps de suivre. Lorsque Kozha reçu le coup à l'épaule, Hiroshi cherchait déjà un quelque chose pour le soigner. Kozha évitât le coup dans son dos et les crochets s'accrochèrent sur l'homme. Hiroshi fut effrayé en voyant le visage de Kozha. Est-ce que ce serait les combats qui le rendent fou ? Hiroshi cria "Kozha !" plusieurs fois, mais c'est comme-ci Kozha ne voyait que son adversaire souffrir. Hiroshi avait beau essayé de l'arrêtait, mais ses mains passé à travers son corps, il ne l'entendait plus, et il continuait à sourire. Soudain il s'arrêtât. Hiroshi se calmât, et voyait comme une sorte de regrets de ce qu'il venait de faire sur son visage. Il se laissa tombait et murmurât quelque chose. Son épaule saignait toujours, et il semblait avoir mal seulement maintenant. Hiroshi posa sa main sur son épaule blessée. Etrangement, il ne le traversait plus. Aux yeux de Kozha, il commençât a réaparaître progressivement. C'était fini ? Que c'était il passait ?

"Kozha... Ca va ?... Est-ce que tu peux me voir ?"

Mais le plus important était de trouver un moyen de soigner Kozha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Mar 14 Aoû - 10:23

Kohza avait les yeux à moitié clos. Il sentait que quelqu'un le touchait mais en ouvrant légerement les yeux, il ne vit qu'une vague forme flou devant lui. Etait-ce ce gardien qui lui avait parlé? pourquoi arrivait)il à le voir? Ce n'était tout de même pas un signe funeste tout de même.Voir un mort quand on est sur le point de mourir parraissait assez logique. Cette pensée lui parut à le fois trop horrible et hors de propos pour la concidérer comme plausible. Il n'avait pas l'intention de mourir maintenant, et de toute facon il ne se sentait pas assez mal pour mourir de toute manière. Simplement la fatigue lui fesait perdre connaissance peu à peu. Il manquait de repos, et cette fois ci il ne pourrait pas combattre sa somnolance.

Ses yeux se fermaient tout seul, il tentait de les garder ouvert, mais ce devenait de plus en plus dur. En revanche ses oreilles marchaient toujours bien. Il entendait distinctement la voix de la personne invisible qui lui avait parlé plus tot. Il tourna la tête vers la d'ou venait la voix et vit un visage d'homme adulte apparemment inquiet pour quelque chose; mais quoi? Il ne pensait pas qu'il pouvait deja s'inquiéter de lui alors qu'il ne lui avait parlé que 2 minutes. A moins que leur mission de protection leur coute cher si leur protégé meure. Son ancienne gardienne n'avait jamais mentionner ca, mais tout à coup ca parraissait logique. Si il n'y avait rien en jeu, peu de gardien meneraient leur mission à bien. Il ne put continier cette reflexion bien longtemps. Le sommeil l'avait rattrapé et il ne pourrait plsu lutter très longtemps.

il marmonna "laisse moi juste me reposer quelques minutes...." d'une voix éteinte avant de tombé entre les bras de morphée. il esperait juste que son nouveau gardien ne le prendrait pas pour mort et le laisserai tranquille, et esperait surtout qu'il avait entendu ce qu'il avait essayé de lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Mar 14 Aoû - 13:49

Kozha regardait Hiroshi les yeux semi-fermés, et Hiroshi en conclut qu'il pouvait le voir. Il fut rassuré de savoir que c'était finit. Kozha perdait toujours un peu de sang mais comme sa bléssure était à l'épaule, ce n'étit pas aussi grave que si c'était au ventre. Kozha semblait très fatigué, et Hiroshi avait entendut parlé de ses insomnis. Etait-ce la blessure ? Mais il fallait soigner la blessure avant que sa ne s'infecte. Mais ou trouvé du matèriel médical ? Chez les gens ? Ou... A l'hopital ? Oui, l'hopital serait le meilleur endroit . Kozha parla d'une voix peu audible, mais Hiroshi parvint a comprendre, difficilment, ses mots. Hiroshi sourit mais s'inquitat en même temps. Il s'asseyat en tailleur, posat la tête de Kozha sur ses jambes et examina sa blessure. Elle était profonde et l'omoplate, qui était indem, avait arrété le couteau. Il decidat, enfin de compte, de regardé dans les appartements. Il en cherchat un avec une fenêtre ouverte et la lumiere éteinte. Il en trouvat un au premiere étage. Il cherchat une armoire médical et parchance en trouvat une ans la salle de bain. Il prit dudesinfectant et des bandages, puis retournat voir Kozha. il le soignat et le laissa dormir, pour une fois qu'il le faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Mar 14 Aoû - 22:03

A peine ses yeux s'étaient ils fermé que les rêves désagréables commencèrent à affluer. Tout d'abord des images se succedèrent, comme le début des rêves de chacun, puis se mélengèrent pour former une aquarelle abstraite en mouvement constant. Les couleurs au début claires devenaient chaotiques, pour ensuite créer des formes plus ou moin monstrueuses. Chaqun de ses rêves devenaient imanquablement cauchemard. Au début abstrait ou vague, sans vraiment d'interprétation possible puis des images de plus en plus représentatives, pour arriver enfin à celle qui le hantait à savoir le moment de la mort de son frère qui était arrivé quelques temps plutot. Même dans son inconscient cette scène venait le hanter.

Au moment ou les yeux d'Akito venait chercher de l'aide dans ceux de son frère avant de disparaitre dans l'obscurité du vide, Kohza se reveilla avec un cri d'horreur. Cela fesait un bout de temps qu'il ne l'avait plus revu. Il était à présent assis sur les toit la tête penchée,les mèches de ses cheveux bleutés venant un peu caché ses yeux équarquillés d'ou coulaient des larmes incontrolées. Il resta comme ca quelques secondes avant de se rendre compte que quelqu'un le soutenait. Il écarta le bras qui était derrière lui d'un geste vif et se redressa rapidement en manquant de perdre l'équilibre. Il s'essuya les yeux d'un revers de manche et s'adressa à l'homme d'un ton apeuré:

T'es qui toi?

Il était de nouveau sur la défensive et pret à en démordre... Du moins en apparence. Au fond de lui son coeur battait à tout rompre et ses jambes tramblaient encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Mar 14 Aoû - 23:30

Hiroshi voyait Kohza s'agiter dans son sommeil. Il se retournait, fronçait les sourcils, il avait des sueurs froides et des larmes venait couler sur son visage. Hiroshi se demandait ce que pouvait être ce cauchemar, quand soudain Kohza ouvrit les yeux et cria. Ce cauchemar devait être affreux. Puis il se releva et d'un air craintuf, demanda a Hiroshi qui il était. Il deplia ses grandes ailes blanches et dit :
"C'est moi, Hiroshi, tu te souviens ? Je suis ton gardien ! Alors tu peux me voir ? Et au fait, j'ai sogner ta blessure. Tu peusx garder le desinfectant et les banges si tu veux."
Hiroshi sourit, content que tout soit redevenue normal et que tout aille bien. Le soleil était près a se levait et on pouvait déjà voir sa lueur au ras de l'horizon. Hiroshi pourait enfin voir cette ville de jour... Et peut-être saurait-il si cette ville est celle où il habitait avant de mourir. Il s'approchat d'Kohza pour lui dire que tout allé bien et pour lui essuyer a sueur sur son fron.


Dernière édition par le Ven 17 Aoû - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Jeu 16 Aoû - 20:05

(hrpg: et bah, mon nom prend vraiment beaucoup d'ortographes différentes avec toi Wink)

Kohza sa calma un peu quand il vit les ailes de son nouveau gardien bouger devant lui. Elles produisaient un effet presque hypnotique sur lui qui aimait déja admirer les ailes des autres gardiennes qu'il avait rencontré. Bien sur son regard ne tenait pas bien longtemps car sa gène le fesait regarder le sol toutes les 5 secondes, mais vu qu'hiroshi était un homme cela ne le genait pas de le regarder ou lui parler. Il repri sa respiration en mettant une main sur son coeur pour le sentir battre. Hiroshi avait dut lui détacher ses manches pour le soigner apparemment. Il haussa un sourcil quand ce dernier lui dit qu'il pourrait garder les produits médicaux. déja qu'il n'avait qu'une veste et un pantalon, ou pourrait-il les ranger?
il avait fermé les yeux pour se concentrer sur autre chose que sa blessure enrubanée et sentit tout à coup quelque chose qui touchait son visage. Surprit, il ouvrit son oeil doré pour voir en gros plan la main de l'ange en train de lui esponger le front avec un mouchoir. Il repoussa sa main avec son coude et sauta un peu plus loin pour laisser une certaine distance entre lui et le nouvel arrivant. En se tenant l'épaule qui l'avait un peu tirer à cause de l'effort soudain il lui dit:

nan mais oh! c'est bon, jsuis pas un gamin!!!

Son air de chat sauvage était réaparut subitement pour disparaitre tout de suite après. Il respira profondement et s'assis en tailleur sur le toit.

Bon alors...tu peux m'expliquer ce qui c'est passé? Pourquoi tu devient mon gardien subitement? et pourquoi je ne voyait plus les autres de ton espèce avant ton arrivée?

Il n'avait pas envi de faire d'effort pour être agréable. Il était frustré d'avoir cédé à la fatigue. La blessure il l'avait accépté au moment ou il avait recu l'attaque mais le sommeil, il s'était promi de ne plus fermé l'oeil. De plus il ne connaissait pas encore son nouveau gardien, et il n'était jamais très ouvert aux contacts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Ven 17 Aoû - 15:18

[hrp : ^^' alors, je sais pas pourquoi mais il faut ABSOLUMENT que les h soit APRES le z... pardon Embarassed ]

Quand Hiroshi entendit "je suis pas un gamin", il levat les yeux au ciel. C'est pas besoin d'agresser quelqu'un quand il prend soin de nous. Il avit encore son air de "fait gaffe je vais te mordre", mais il redevint très vite moins énervé et s'asséyat. La plupart des questions qu'il lui posait , il ne pouvait pas y répondre. Il commenca a marcher a faire les cents pas, comme a son habitude à expliquer quelque chose.
"Et bin, je suis devenu ton gardien car l'ancienne gardienne que tu avait a été envoyé en enfer car elle ne s'occupait plus de toi, la preuve, elle t'as laissé seul pendant des semaines. Et donc j'ai remplacé ton ancienne gardienne. Je te le répète, je ne sais pas pourquoi tu ne pouvais pas me voir, donc pas la peine de me le redemander ou je te balance dans le vide."
[i]Il sourit en disant la derniere phrase pour détendre l'atmosphèere mais sa n'avait pas l'aire de marcher. Il s'arrétat de marcher et contemplat le ciel. Pratiquement aucune étoile n'était visible. A cause des lumieres de la ville mais surtout a cause du soleil. Cela faisait longtemps qu'il n'avait admirer un lever de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Ven 17 Aoû - 20:40

Quand il lui dit que sa gardienne avait été envoyé en enfers kohza fit une mine encore plus renfrognée. Le gentille kahina s'était retrouvé en enfer juste parsqu'elle n'avait pas fait assez attention à lui? C'était cruel comme chatiment... à quoi ressemblait cet enfers? Un malaise c'était installé dans son esprit...Il ne réagit même pas à la blague de vieux que lacha hiroshi. Il cogitait sur la facon dont finissait les gardiens selectionnés par Dieu... il commencait vraiment à hair ce personnage qui se permettait non seulement de leur imposer une surveillance mais qui en plus traitait ses petites gens comme ca.

Il regardra hiroshi qui avait cesser de parler. Il observait à présent l'aube qui pointait à l'horizon. Quelques étoiles brillaient faiblement tandis que la lumière du soleil prenait peu à peu sa place dans le ciel. Kohza le regarda d'un air absent, sans dire un mot. ce nouveau gardien allait-il aussi se retrouver en enfers si il ne s'aoccupait pas de lui? C'est la qu'il se dit qu'il attirait vraiment les problèmes et quil ne serait jamais capable de rester avec quelqu'un sans lui causer des problèmes. Ses yeux quittèrent le bel horizon qui se dessinait pour s'enfuir dans des pensées plys sombres...cette nouvelle lui avait pm=lombé ce qui lui restait de moral et en plus il était désagréable avec son gardien...allait-il être une nouvelle victime de Dieu ou était-il plus fort que les autres qui se laissaient marchés sur les pieds? il allait voir ca par lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Sam 18 Aoû - 17:40

Hiroshi se retourna vers kohza (sans fautes) et le voyait qui regardait l'horizon, avec un air assé anxieu. Hiroshi pensait que c'était a cause de sa gardienne qui lui manqué, et en repensant a ce qu'il avait dit, il se serait presque tiré une balle... Ca doit être sympa de savoir que sa gardienne était en enfer. Il pensat même a écrire un livre : "comment plombé le moral des gens en 10 leçons par Hiroshi Ogawa". Sa se vendrait à des milliards d'exemplaires... Peut-être qu'Hiroshi était symphatique, mais pour remonter le morale de quelqu'un, il ne fallait même pas y pensait. Les étoiles étaient toutes parties, et le soleil au ras de l'horizon. La seul chose qui gachée ce levait de soleil, c'était les bruits de fonds. Les voitures roulée, certaines klaxonnée de temps en temps. Ce n'était pas en restant sur un toi que la relation entre Kohza et lui allait avancée.
"Est-ce que tu veux allait quelque part ?"
Il le regardait, souriant, et le soleil se refletait sur ses ailes blanches, ce qui donnait l'imbression qu'elle était dorées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Dim 19 Aoû - 21:05

*hrpg: bravo Wink*

Kohza regarda son gardien, le tête toujours entre enfouie contre ses genoux. Un regard vague qui ne laissait parraitre aucune sorte d'émotion, car il n'avait que pour but d'observer et non de retranscrire quelque chose. Son gardien vu à contre jour ressemblait à ses athlètes grecs qui apparraissaient sur les calendriers de rugby. Ses ailes blanches avaient virées au jaune/doré fesant grandement reference à une statue d'or commémorative d'un Dieu à l'époque romaine. Les différentes vision d'hiroshi que lui offrit ce lever de soleil étaient proche d'une idée de pureté.
Quand il croisa son regard, celui ci le soutenu et quand il lui demanda si il voulait aller quelque part, un rictus apparut sur son visage et il lui répondit:

C'est pas plutot toi qui voudrait aller quelque part?

Le ton qu'il employa n'était pas le plus sympatique mais il n'était pas auvais non plus.Il continua:

Vu que tu sais pas grand chose sur ton monde ca doit pas faire longtemps que t'es...dans cet état la.

il cherchait un peu ses mots pour prendre le sujet avec des pincettes. Au cas ou son gardien serait émotif, il n'avait pas envie de se retrouver avec une crise de larme sur les bras. Il leva la tête et continua:

J'suis bien ici, si tu veux aller quelque part vas-y..j'aime pas les pots de colle qui demande qu'on decide pour eux. Ou alors propose, si c'est interressant on pourra y aller ensemble.

Sa facon de jouer les durs était flagrante mais c'était ca manière de cacher la moindre sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Dim 19 Aoû - 22:49

La réponse de Kohza était un peu vrai. Il voulait bien changé d'endroits, mais en même temps ici, ce n'est pas si mal. Puis kohza reparla, et Hiroshi prit un air entre triste et sans émotion et lachat un petit soupire. Mais on ne choisis pas son destin. Cela le fit repenser a sa famille. Il avait encore en tête le visage de sa femme et de ses enfants, mais impossible de se rappelait de ses parents. Peut-être était il en conflit avec eux avant sa mort ? Ou ses parents était peut-être mort, eux aussi. Il ne savait plus s'il avait des frère est soeur. Kohza reommenca a parler et Hiroshi levat les yeux. Ce garçon avait t-il pour habitude de plomber le moral des gens ? Mais tout le monde peu être maladroits avec les mots. Il regarda les alentours de l'immeuble. Toutes les lumieres était éteinte et presque personne n'était sortie. Sauf quelques ivrogne qui sortait des bar pour rentrer chez eux... En voiture pour certain

"Non, ce n'est pas grave. Il n'y a pas grand chose d'interressant a faire si tôt le matin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Dim 19 Aoû - 23:40

Kohza se sentait mal à l'aise vis à vis de l'attitude d'hiroshi. Sa voix était devenue triste et ses ailes étaient un peu retombées. Etait-ce lui qui avait dit une phrase de travers ou l'ange s'état-il remémorer quelques passés douloureux? Si il voulait que sa vie ne tourne pas à la depression pour eux 2 il allait devoir essayé de comprendre ce drole d'oiseau et raisonner pour ne pas l'offenser. Kohza commencait vraiment à se demander si es gardiens servaient vraiment à remonter le moral des gens vu comme les moral des 2 la était bas.

Finalement il s'allonga sur le toit, et tourna son visage vers hiroshi, encore debout devant le soleil qui commencait à éclairer tous les toits et lui dit:

Alors? t'as eu une vie cool quand même toi?

Il prit un air détaché pour demandé cela, comme si ca ne l'interressait pas plus que ca car il detestait donner l'impression quil avait de l'attention pour le récit de quelqu'un. Mais si il devaient essayé de se comprendre, autant connaitre un peu mieu l'autre qu'a rester simplement sur son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Lun 20 Aoû - 12:45

Kohza s'allonga sur le toit et parlat a Hiroshi. Difficile de bien répondre vu qu'il était gardien depuis peu de temps.

"Une "vie", c'est un bien grand mot. Je dirais plutôt une mort. Ca ne fait pas très longtemps que je suis mort et tu es mon premier mortel. Je trouve sa assé cool car je suis mort plus jeune que prévu et je peux quand même voir le monde. Mais je crois que je vais continuer d'aider les mortels, j'ai trop envie de voir les la terre."

Il continuat a regarder autour de lui et ce dit qu'il avait de la chance d'être devenut gardien après sa mort. les maisons et les appartements lui semblait familier, comme ci il était déja venu ici... Ou peut-être que... Non, il ne faut pas rêver, il ne reverrait pas sa famille avant longtemps. Mais plus il regarder, plus l'endroit lui demblait familier. Il se le va et allat sur le toit d'en face pour mieux voir et là, pas de doutes. il était déjà venu ici avant sa mort. Mais impossible de savoir si il habitait ici ou pas. Il revint sur le toit avec Kohza tout en essayant de se souvenir de quelque chose sur cet endroit. Mais impossible d'allé plus loin. Il relevat la tête vers Kohza et dit.

"Est-ce que... Tu est déjà venue ici avant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Lun 20 Aoû - 14:36

Hiroshi avait un peu dévier la question. Il n'avait pas envie de parler de sa vie passée ou avait 'il oublié? Il se rappela que tous les gardiens quil avait connu ne lui avaient parler que de leur vie après leur mort et pas de leur vie anterieure. Aurait-on une perte de mémoire après la mort, au point de ne plus se rappeller ceux qu'on aimait? et Akito se souvenait-il encore de lui? Il passa outres ces réflexions pour en revenir au moment présent, en se disant qu'il aimerai bien savoir si son gardien se rappelait des gens quil avait connu.
Kohza leva le regard au ciel avant de le poser sur le toits des maisons qui les entouraient. Il lui répondit:

peut être oui...je viens souvent dans les quartiers la...pourquoi tu connais les environs?


le soleil était maintenant levé entièrement. Kohza le regarda quelques secondes, et, aveuglé par la lumière ferma les yeux et posa son regard sur le ville à nouveau. Tout était comme avant eccepté le point noir quil voyait devant lui, qui allait s'éstomper dans quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Ogawa
Gardien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Lié à : Kahori Kameko
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   Lun 20 Aoû - 20:30

"Cet endroit me semble familier, comme si j'étais venue ici avant... Mais impossiblee de me rappeller grand chose... Tu n'as jamais vu quelqu'un qui me ressemblait, ici ?"

La perte de sa mémoire du a sa mort le surprenné. Il n'oubliait pratiquement rien avant. Et mintenant il pert la mémoir. Il ne savait même plus comment il était mort. Peut-être que ses souvenirs reviendrait petit a petit. Perdue dans ses pensé, il ne pouvait plus rien entendre. Si ne se rappelait plus de grand chose, autant demander des renseignement. Mais il n'allait pas mittrailler Kohza de questions. La rue dans dessous était vide et sombre. Quelques personnes commencait à se réveiller pour allé travailler et de nombreuse voiture parté en même tant et cela faisait énormément de briut. On ne poucvait plus s'entendre pensait, et Hiroshi revint à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade sur les toits.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ballade sur les toits.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies
» Poème (Ballade)
» Seigneurie de Mirmande
» Poèmes de Guillaume de Machaut, Compositeur du XIV ème siècle
» Les burlesques aventures d'Archibald

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Quartier Résidentiel-
Sauter vers: