AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A ame perdue... (pour qui veux)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: A ame perdue... (pour qui veux)   Lun 9 Juil - 16:38

Planant au dessus des habitations, comme à son habitude, kohza s'égara en suivant le direction que les étoiles lui indiquaient. Il se retrouva malgrès lui dans le quartier chic de la ville. Le luxe même de l'endroit lui donna la nausée. il s'arreta sur le bord d'un toit. Ses bras attachés dans son dos lui donnait un air malvaillant. D'en bas on ne pouvait voir que la silouhette de son corps et son oeil doré refletant le lumière de la lune deja haute dans le ciel.

Son regard parcouru l'endroit lentemement. Il était devant une petite place ornèe en son centre d'une statue.Cette statue avait attiré son attention. Elle représentait en effet 2 personnes enlacées. Dans l'obscurité de la nuit, on aurait su dire si il s'agissait d'un couple d'amoureux ou d'un duo familial, mais cette image l'agaca.

Une sensation désagréable venant du fond de la gorge le fit sérrer les dents. Il sauta vers la sculpture du toit sur lequel il sétait posé, et envoya ses lanières à crochet sur cette dernière en fesant des mouvements vifs avec ses jambes pour les y accrocher.Tout en tirant sur les lanières qui l'ammenèrent droit sur elle, il arma sa jambe et donna un coup violent dans la statue avant de se poser sur l'épaule du personnage a qui il venait d'assener le coup. Les têtes des 2 statues se fissurèrent puis tombèrent dans un bruit sourd lachant un certaine quantité de poussière blanche qui se disperca sur la petite place bourgeoise. Kohza n'avait pas chercher à se défouler.Pourquoi avait-il fait ca?il ne savait pas vraiment...hormi que le fait de voir de l'affection entre 2 personnes lui fesait mal plus que nimporte quoi.

A travers la poussière, il vit des lumières qui commencaient à s'allumer dans les maisons sophistiquées qui entourraient la place. Il voulu partir pour ne pas se faire voir par les habitants, mais quelqu'un encore réveillé l'interpela. Si il lui cherchait des noises, il n'allait pas être decu...mais il n'avait plus beaucoup de temps avant que la poussière ne s'éparpille. Il se redressa et regarda la personne qui se dressait devant lui de son oeil felin pret à se servir de ses crochets si il devenait necessaire de se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mar 10 Juil - 22:10

(Balèze le type pour casser une pierre qui a résister aux années -_-° ça fait pas super réaliste mais bon... )

" Tu détériores le patrimoine de la ville, Petit. "

Avait grogné Aurcise, se dévoilant aux yeux du jeune homme juste après que les deux têtes de pierre se soient écrasées au sol dans un bruit décuplé par l'ampleur de la place où les deux protagonistes se trouvaient. Assise sur l'un des balcons plus haut, juste à quelques mètres de Kohza, la Gardienne ne sursauta pas lorsque la porte fenêtre de l'appartement où elle se trouvait coulissa, pour laisser sortir une femme d'une cinquantaine d'année, en robe de chambre et échevelée, avec un air effrayé.

Elle regarda les alentours, imitant plusieurs habitants aisés du quartier, au travers des carreaux de leur fenêtre. La femme serra contre elle le tissus de sa chemise de nuit en frissonnant sous l'air et la crainte. Avant de fulminer d'une voix aigu " Sale petit délinquant, toujours à détruire ce que les honnêtes gens construisent. "

Elle n'avait même pas vu Aurcise, alors qu'elle était posée sur le rebord du balcon, les fesses sur la balustrade, en équilibre. Une fois la porte fenêtre refermée, la Gardienne étendit ses ailes avant de se laisser tomber, dans le vide, sans surprise apparente. Elle soupira dès son atterrissage auprès du jeune homme, sur l'épaule du second enlacé à la tête tranchée...

" Elle n'a pas tord, la Bourge, tu sais. Des types ont sué toute l'eau de leurs corps pour sculpter ce machin-là, et toi tu mets deux secondes à bousiller leur boulot... "


Dit-elle de nouveau, moralisatrice, avant de poser ses petits yeux ternes aux accents las sur le gamin. Des rollers bizarres, des crochets de partout... Ou c'était un boucher, ou c'était encore l'un de ces mioches qui trainaient dans les rues et qui jouaient les caïd.

" On peut savoir pourquoi tu as fait ça ? "

Souffla la Gardienne d'une voix rauque et amère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mar 10 Juil - 23:38

(hj: a vrai dire j'imaginais les sculptures soit en platre, donc nouvellement ajoutées au centre de la place vu que tout est neuf, ou en marbre.Or le marbre casse tres facilement si on n'en prend pas soin.; et d'abord je suis balese XD)

La personne qui c'était dévoilée à Kohza était une autre gardienne. Décidement il commencait à se demander si cette race ne comportait pas que des femmes. Celle ci avait un coté plus mature que celles qu'il avait déja rencontré et un air plus sure d'elle. La poussière était presqeu retombée entierement, mais maintenant il s'en fichait. A quoi bon se cacher puisque personne ne le connait? Et la gardienne qui lui avait adresser la parole attira toute son attention. Il jalousait les ailes que les gardiens possédaient, au point de ne plus pouvoir détacher son regard quand il en voyait un. Regardant la jeune femme de son oeil valide, il lui répondit:

Qu'est ce que j'en ai à faire des mec qui sculptent ces horreures? et toi qu'est ce que t'en a à faire du patrimoine de la ville? Tu la trouvais belle? Dans ce cas t'inquiete pas ils aurons vite fait de la remplacer par exactement la même commandée sur internet dans une usine specialisée dans ce domaine.

Apres tout ce c'était peut être pas un artisan qui avait fait ca...les quartiers modernes comme celui ci aiment la modernité et pas l'antiquité. Son oeil doré parcouru les contours de l'ange. La lune fesait briller des plumes par-ci par la et les confondaient avec ses cheveux clairs renvoyant les rayons pales qui venaient glisser sur elle. Cela aurait pu être un bien beau spectacle si la situation était autre.

Du haut de sa statue il leva la tête et plissa son oeil pour lui dire d'un air orgeuilleux et provocateur accompagné d'un doigt d'honneur:

La raison pour laquelle j'ai fait ca ne te regarde pas ma vieille.

Le statue casée et la pleine lune l'avait excité et avait fait naitre en lui une energie incroyable et soif d'action débordante. Il commancait à sombrer dans une phase de violence, ce n'était bon ni pour l'un ni pour l'autre des protagoniste. Il lui tourna le dos et se mit en position pour repartir à la recherche de "delinquants" à remettre en place. Les yeux equarquillés tellement l'envie de se battre était forte, il eut un sourire malsain qu'il ne put controler en se disant qu'il allait y prendre plaisir cette fois. Mais il ne se pressa pas et garda toujours le coin de l'oeil sur la gardienne pour voir si elle allait avoir une quelconque réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mer 11 Juil - 21:23

(Oki ^^)

Aurcise ne broncha pas, immobile, autant que le vent l'était dans ses plumes grises et ternes. Elle poussa d'un geste machinal les mèches de ses cheveux pâles qui couraient devant ses lunettes aux verres translucides tout en observant son jeune interlocuteur, visiblement virulent et peu enclin aux politesses.

Mais cela ne choqua pas la Gardienne, habituée à protéger un immonde rat d'égoût et après avoir passé la majorité de sa vie entourée de soldats crasseux, par contre, s'il y avait bien une chose qu'elle n'appréciait pas, c'était le manque de respect. On doit toujours le respect à ses Supérieurs, comme à ses Compagnon d'arme, et Aurcise aiguisa une mise sombre.

" Je ne m'inquiète pas pour la Statue, rassure-toi, ça fera bosser des Portugais. Mais ce n'est pas à toi de briser ce que les autres ont prit la peine de créer. Plutôt que de détruire, tu ne sais donc rien faire d'autre de tes mains ? "


Souffla l'Ailée, avant de relever un sourcil qui barra son front. Un rictus hautain aux lèvres, Aurcise fit deux pas sur l'épaule du couple avant d'étendre ses ailes comme on délasse des lacets trop serrés après une marche erreintante.

" Ne fais pas autant de geste, Gamin, tu pourrais tomber. "

Dit-elle d'une voix narquoise, l'oeil piquant, sans pourtant éprouver le moindre amusement quant à cette situation. A vrai dire, elle avait été prendre l'air, loin de son imbécile de Mortel... Et ce mioche l'avait dérangée en plein souvenir...

" Rentre chez ta Mère, comme un bon fils. "

Bougonna alors la Gardienne, entre ses dents, avant d'enfourner ses mains dans les poches de son imperméable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Jeu 12 Juil - 10:05

(hj: désolé demoiselle je n'ai pas pu répondre hier soir à cause d'une soirée tex avery à la TV que ma cousine regardait Smile Toute ma jeunesse. Je ne me permettrais pas de te faire attendre plus longtemps)

La morale, toujours la morale...ne savaient-ils parler que de ca ces oiseaux de malheur?Qu'est ce que ce pouvait lui faire qu'il casse ce qui ne lui plait pas?C'est pas elle qui l'avait construite cette statue...Mais elle avait bien raison,ses mains ne pouvaient que detruire..il ne savait rien faire d'autre et n'avait d'ailleur jamais chercher à changer cela. Etait-ce son apparente experience de gardienne qui la fesait dire de telles choses immediatement?ou etait-ce juste pour faire un reproche à Kohza?

Cette gardienne interressa vraiment le jeune homme. Elle était plus mature et plus sure d'elle que les jeunettes, si on pouvait dire ca, qui venaient d'entrer dans le monde des personnes ailèes. Il commancait à se demander si cette race ne comportait pas que des filles. Il n'avait pas eu l'occasion de voir un volatile male. Seule les filles pouvaient revenir sous cette forme ou quoi???

Son regard ne la lacha pas. Il tourna legerement la tête pour continuer à l'observer quand elle le rejoignit sur la statue. Tout pres de lui, il eut l'occasion d'admirer plus en détail les ailes claires de l'ange étendues de part et d'autre de son dos. ses cheveux claires aux aussi lui donnaient un air sublime, presque divin. Cette vision fit naitre un sourire sur les levres de Kohza. Il se rendait compte pour la première fois de l'origine divine de ces créatures, et se plaisait à en affronter une.

Il ne répondit pas à la réflexion qu'elle lui lanca. Elle ne connaissait pas ses capacités et il est vrai qu'un garcon "normal" risquerai de se rompre les os si il perdait l'équilibre. Lui avait parfaitement confience en ses capacités et elle finirait bien par les voir à un moment ou à un autre.

En revanche les derniers mots qu'elle lui lanca effeacèrent tout sourire de son visage. En parlant de sa famille, elle avait transformer leur rencontre inoportune en une intimité malsaine. En voulant le taquiner pour qu'il la laisse tranquille, elle avait touché un point sensible. Kohza baissa la tête, le regard toujours mechament appuyé sur la jeune femme en essayant de ne pas penser à des evenements du passé qui pourraient le mettre mal à l'aise. Il n'avait pas envie de parler de ca. Il redressa la tête doucement et répondit en ne laissant tranparaitre rien qui pourrait indiquer un element de son passé:

Non mais Ho tu crois que j'ai quel age? Ca fait longtemps que je ne suis plus un bon fils, et je considère que la nuit est ma mère. Je suis donc parfaitement bien la ou je suis.

Son oeil doré la regardait toujours d'un air agressif, comme un chat sauvage que l'on aurait deranger. Ses longues manches defaites trainant au niveau de la hanche de la statue bougaient doucement grace à une petite brise qui animaient aussi ses crochets, créant un cliqueti qui venait briser le silence de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Jeu 12 Juil - 23:04

[ Ce n'est rien, ne t'inquiète pas j'ai tout mon temps -en dehors du boulot- et je ne suis pas à une journée près. Je préfère qu'on aille à notre rythme plutôt que se forcer à répondre si on n'est pas inspirés Wink ]

Aurcise eut un rictus presque amusé, qui aurait sans doute pu lui apporter un peu de sympathie s'il n'avait pas été bloqué dans sa course folle par un soupir de lassitude. Entre son Protégé, le crade Murdoc, et ce môme, la Gardienne imaginait que tous les types paumés de la terre devaient être regroupés dans son périmètre. Où étaient les autres Gardiens, qu'elle puisse souffler un peu ?

Incompétents, sans doute, l'orgueil de la femme lui fit songer qu'on devait toujours tout faire soit même pour que ce soit correctement fait... Incapables, les autres s'étaient envolés.

Le silence s'installa, brisé ça et là par le rythme des crochets s'entrechoquant dans une mélodie de métal peu dérangeante. Aurcise n'avait l'habitude ni du silence ni du tumulte, elle savait les bombardements qui rendent sourd et le lourd mutisme de la guerre qui se déclarera bientôt. L'armée lui avait appris à ne pas en souffrir et à ne pas la craindre.

Elle fit craquer ses cervicales, sans doute endolories par une pose trop longue qu'elle aurait gardé depuis qu'elle était installée sur le balcon, affichant une grogne sans gêne, en tordant sa bouche dans une grimace de mécontentement douloureux.

" Ecoute gamin, je ne suis pas là pour te moucher, j'ai assez à faire avec cet enfoiré de Murdor, mais ne bousille ce qui ne t'appartient pas ok ? "

Sa réplique fit sourire la Gardienne, qui s'approcha pour l'observer sans vergogne. Il avait quoi ... 18, 20 ans, et il croyait quoi ? Qu'il savait déjà tout de la vie. Cette arrogance et cette assurance qu'avaient les jeunes recrues rendaient toujours Aurcise grognon, il fallait donc les remettre à leur place. Elle bougonna des jurons inaudibles avant d'affirmer à voix haute.

" La nuit ? Ta mère ? Elle serait heureuse, tiens, de t'entendre parler d'elle comme ça, ta matrone. Sois respectueux veux-tu. "

Dit-elle avec des airs de véritables grincheuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Ven 13 Juil - 10:09

(Oki Smile )

La gardienne délia les noeuds qui s'étaient crées au niveau de son cou. Surement était elle la depuis un moment. Il ne l'avait même pas remarquée. La reflexion qu'elle lui lanca ensuite manqua de le faire rire mais le fit avoir un sourire mauvais. Le gardant sur ses levres il lui répondit:

Et qu'est ce qui te fait croire que tu y arriverais? (à me moucher)

Il se retourna pour lui faire face. Plus ils se rapprochaient, plus on pouvait sentir la tension qui nqissqit entre les 2 êtres. Il deplaca une meche de cheveux qui le genait d'un mouvement de tête et continua:

Je ne t'ai rien demander, c'est toi qui est venu alors ne me reproche pas ton incompétance. Ce Murdoc doit être au moins aussi ravi que toi du couple que vous formez.

Il avait envie de continuer la confrontation avec cet être surnaturel. La bataille même mentale était un de moyens qu'il utilisait pour se sentir vivant, et cette rencontre lui procurrait une joie indescriptible. Les gardiens n'étaient pas tous des petits anges bien sage qui voulaient mener leur quete à bien finalement. Certains comme elle avaient leur propre caractère et une volonté incroyable pour faire ce qu'ils veulent faire. Il se sentait à la fois bien et impressionné. Mais ca il ne le montrerai pas. La gardienne était non seulement tres mature, mais en plus elle possedait un charisme tres fort. C'est ce qui le poussait à rester devant elle, malgrès les lumières des immeubles qui se fesaient de plus en plus nombreuse. Ils avaient surement deja appeller la police, mais peu importe, il n'avait aucune envie de bouger.

De nouveau elle lui reprocha sa facon de parler de sa mêre. Etant donné qu'il ne connaissait même plus les formes de son visage, il pouvait bien dire ce qu'il voulait...Il n'avait aucune honte de parler de ses parents comme il le fesait car ils étaient devenus la cause de tous ses problème. Il n'avait donc aucune envie de leur porter quelconque respect.
Il repondit à la gardienne d'un air détachéen fesant mine de chercher du regard à droite et à gauche, portant toujours son sourire ni gai ni triste, mais juste amusé... et encore:

Aparemment je ne vois personne qui pourrait correspondre a une mere que ce soit ici ou ailleur. Je peux donc dire ce que je veux. Qui va me le reprocher à part vous les gardiens et votre morale? De toute facon j'ai arreter de respecter les hommes quand je me suis rendu compte qu'ils n'en étaient pas digne.

Il raprocha son visage de celui de la gardienne et lui dit :

De toute facon je n'ai pas l'intention de me laisser dicter ce que je doit faire, et surtout pas par une gardienne qui pourrait être ma grand mère.

Utiliser la provocation était une technique maladroite qui pouvait ennerver l'adversaire, il le savait bien, mais apres tout il est un peu maso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Sam 14 Juil - 12:44

Aurcise garda ses prunelles ternes d'un bleu effacé au travers de ses carreaux, fixement posées sur le gamin qui lui faisait face. Il avait l'air audacieux et orgueilleux, malgré l'absence de respect qu'il accordait au monde extérieur. La différence avec Murdoc était frappante, même si tous les deux étaient paumés, malgré la différence d'âge qui les séparaient.

Les fenêtres s'illuminaient en effet de plus en plus, et bientôt, on y vit comme en plein jour, au milieu de la petite place bourgeoise. La Gardienne releva les yeux vers la lune, plissa le menton qui se rida et bougonna.

" Dégage de là, la Police arrive. "


Deux secondes après ses mots, une sirène brisa le silence relatif de la nuit en ville, pour s'approcher. D'ici quelques minutes, ils débarqueraient et n'avaient sans doute pas l'intention de trop courir : ils venaient se montrer, rassurer les populations huppées qui craignaient pour leur vie. Un délinquant, quel danger...

La Générale releva un sourcil, gardant en mémoire les paroles que le mioche avait prononcées avant de faire un bond à côté de lui, elle était plus grande que lui, avec son mètre soixante seize et le surplomba d'un oeil ferme, son regard et sa volonté visiblement implacables.

" Bouge je te dis "

Sans attendre, elle agrippa le col de son blouson et le suréleva, sans mal apparent. Pourtant, il était assez lourd, et porter des Mortels était une toute nouvelle expérience, malgré l'assurance qu'elle portait sur son visage. Les gyrophares éclairaient déjà la place, mais en deux ou trois battements d'ailes, Aurcise et son passager étaient déjà sur le plus haut toits du quartier, surplombant la place où les policiers déjà faisaient leur ronde en bougonnant d'avoir été dérangés.

" Ils vont bientôt partir. Ce sont des incapables et des fainéants. "

Dit-elle entre ses dents, l'air devenu plus malsain. Elle n'aimait pas les planqués, ses Soldats, eux, étaient des hommes braves et n'hésitaient pas à mettre leur vie en péril. Pas comme ces toutous d'appartements...
Mais ses vieilles rancoeurs disparurent lorsqu'elle croisa le regard étrange du gamin.

" Quoi ? "

Gronda Aurcise, l'air agacé subitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Sam 14 Juil - 20:43

Se voyant déja entouré de policiers, il ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle réagisse comme ca. L'etranglant à moitié, elle le tira avec force jusqu'au plus au batiment de la place étandant ses grandes ailes pales dans le prolongement des rayons de lune. Le souffle coupé, il ne pu pas dire a la gardienne de le lacher. Cela fesait un drole d'effet de se faire tirer vers le ciel sans fournir le moindre effort. Kohza vit les voitures de police arriver sur la place. Que dirait-ils dans leur rapport si ils le voyaient voler à reculons pour s'enfuir des lieux du crime?

Arrivé en haut du toit, il s'assit et repri sa respiration en ecoutant la gardienne parler des policiers en bas. Il eut envi de lui lancer un "nan mais ca va pas?" mais ne fit que lui lancer un regard intrigué. Elle n'avait pas l'air d'apprecier les hommes en bleu. Son regard avait l'air de ne pas plaire a la jeune femme qui lui lanca un "quoi" ennervé.

Il lui dit simplement T'as l'air sympa apres tout pour une grincheuse.

Il se vouta pour remettre son atirail devant lui et observer les policier qui commencaient a voir l'étendu des dégats.Puis il dit:

T'as pas l'air de les apprecier les flics. Ils t'ont fait quelque chose?

Il regarda la gardienne en esperant qu'elle voudrait bien lui répondre. Bizarrement il arrivait a trouver quelqu'un sympatique dans cette ville. Ca fesait longtemps que ca ne lui était plus arrivé. D'habitude il était plutot du genre ermite mais la les gardiens semblaient lui redonner de quoi s'amuser. Et celle ci avec son caractère bourru était vraiment spéciale.

(dsl c'est pas génial mais avec la TV a fond juste à coté j'ai un peu de mal à me concentrer...Bon 14 juillet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mar 17 Juil - 19:24

(t'inquiète pas, moi je mate le Morning Live xD alors pour être sérieuse c'est pas le top)

Elle leva un sourcil, étonnée mais également intriguée par le comportement récent de ce petit Mortel qu'elle avait emporté au loin des policiers. L'air sympa, qu'il disait ? Il en avait de bonnes, celui-là, c'était bien une des premières fois qu'on pouvait la trouvait sympathique, et même aimable, mais peut être que la Mort changeait les gens après tout.

Elle haussa les épaules, estimant que les palabres d'un gamin n'avaient réellement de sens, surtout lorsqu'il semblait aussi paumé que celui en face d'elle.

Il parla alors, lui demandant ce qu'elle pouvait reprocher aux gendarmes. S'il savait, ce mioche. Aurcise baissa les yeux pour les observer à nouveau. Ah, ça, non, elle ne les appréciait pas beaucoup ceux là. Son visage se ferma encore, et elle afficha un visage délibérément méprisant, ses yeux ternes pleins de rages amères.

" Non, en effet, on peut dire ça comme ça, je ne les aime pas énormément. "


Mais elle se tut, sans ajouter d'autre. Que voulait-il ? Qu'elle lui raconte sa vie ? Si tel était le cas, la Gardienne le refroidirait : il était hors de question qu'elle dévoile ce qui avait constitué son existence, si douloureuse soit elle, elle ne pouvait pas. Et ne le désirait aucunement.

" Tu Pourrais au moins dire merci. "

Sale gosse, ajouta-t-elle entre ses dents, reposant ses yeux délavés sur le jeune homme, qu'elle trouvait fort impoli de ne pas la remercier de l'avoir ainsi mis hors de portée des poulets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mar 24 Juil - 23:22

(Désolé pour l'attente Aurcise :'( mon ordi est mort. J'ai internet cette semaine au moins et après peut être pas tous les jours je préfère te prevenir)

La jeune femme semblait en effet éprouver une certaine répultion pour les hommes en bleu. Kohza s'imagina qu'elle avait du mal tourné durant sa vie de mortelle et être confronté à eux. Mais ci c'était le cas, étant donné le caractère de cette dernière, elle n'aurait pas du leur porter autant d'importance. Peut être était elle une flic renvoyée de ses fonctions pour mauvais traitement de ses prisonnier ou encore une voleuse à la cat-woman...

Il imagina plusieurs sénarios plus tordus les uns que les autres pour tenter d'imaginer la vie qu'aurait pu mener une personne avec un caractère aussi bien trempé qu'elle. Un sourire en coin s'ésquissa à plusieur reprise au coin de ses lèvres tellement l'idée de la voir jouer ces roles était sogrenue. Finalement elle coupa ses "rèveries" par une réflexion lancée d'une manière telle qu'on avait l'impression d'être coupable de quelque chose.
Il lui répondit simplement:

Je ne t'ai rien demander je ne vois pas pourquoi je te dirais merci...

Son amour propre en aurait pris un coup si il avait eu besoin de remercier une personne d'une aide quelconque, lui qui n'avait jamais besoin de personne.

Au pire j'aurais du botté le cul de 3 bonhommes moustachus qui n'attendent que l'occasion de pouvoir manger un beignet dans leur camionnette pour ce féliciter d'avoir arréter un ado...tu parles d'une épreuve...

Il regarda l'agitation d'en bas. Des gens étaient descendus sur la place et la flicaille les interrogeaient. ESt ec qu'ils pourraient en faire une description détaillée, il ne le savait pas mais il devrait prendre des précautions pour ne pas ce faire chasser dès demain. Il était habitué à être le chasseur et non le chassé. Surtout qu'il n'y avait rien d'interessant à devenir une proie a des ennemis aussi faibles. En y repensant Aurcise avait au moins évité que les pliciers connaissent son visage. C'était déja pas trop mal.
Il continua sa phrase comme si ce temps d'arret n'avait pas exister:

...mais c'est vrai que pouvoir parler tranquillement avec toi c'est quand même mieux d'échapper aux flics malgrès tout.

Cette phrase était pour lui une facon de la remercier à sa manière mais il savait qu'en général les gens ne réfléchissaient pas pour déceler les sens cachés d'une phrase. ILs se contentaient en général d'écouter et de réagir au premier sentiment qu'elle fait maitre en eux. Ce n'était pas plus mal. IL préférait quand il y avait une sorte de dualité entre ses interlocuteurs et lui. Une discution "aimable" était souvent ennuyeuse pour lui qui préférait dans ces cas la écouter que parler. Pour une fois il s'interressait à une personne quil pourrait considerer comme sympatique mais plus en tant que rivale ou ennemie qu'en temps qu'amie ou connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mar 31 Juil - 21:38

La Gardienne garda son regard clair mais sans vie sur ce qui se passait en bas. En effet, comme avait pu le constater ce jeune Mortel, un attroupement s'était formé autour de la voiture de police, et les deux hommes en képi qui en était descendu était désormais en train de rassurer la population. On pouvait même les entendre se vanter : " Ne vous inquiétez pas, cette bande de délinquants est bien connue de la Police, d'ici quelques jours, ils seront en maison d'arrêt. "

Cette simple phrase, Aurcise l'accueilla avec un sourire malsain, un rictus mauvais qui laissait bien présager toutes les bonnes choses qu'elle pensait de ces hommes-là, mais elle n'allait pas continuer à les observer d'en haut jusqu'au jour, elle n'était pas là pour ça.
Mais pour quoi d'ailleurs ? Ecouter les palabres d'un gamin qui se croyait le maître du monde ? Elle avait mieux à faire, vraiment ? A vrai dire... Non.

Elle se tourna vers lui pour lui faire face puis fit quelques pas au hasard, se laissant aller jusqu'au centre du toit de l'édifice.

" Botté le cul... A toi tout seul, contre des types expérimentés. Lents et idiots, mais armés. Crois-moi on peut leur reprocher des tonnes de choses, mais pas de savoir se servir de leur flingue. Et justement, ils s'en servent un peu trop souvent contre des gamins de ton genre. "


Elle s'accroupit et étendit ses ailes, ressentant quelques frissons dans ses plumes lorsque le vent les parcourait. Ces deux grands machins lui faisait mal, et tirait son dos vers l'arrière sans qu'elle puisse faire passer la douleur. Elle grogna puis se redressa pour s'étirer, faisant craquer ses cervicales avec bruit.

" Discuter tranquillement... Hum... Oui si on veut. Mais les résidents du dernier étage ne vont pas tarder à se plaindre des bruits de pas ou de voix qu'ils pensent entendre, venant du plafond de leur appartement. "

Dit-elle en haussant les épaules, son regard passant au travers de ses lunettes translucides pour venir se confondre dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Ven 3 Aoû - 15:14

Le jeune homme posa son regard sur la gardienne pendant qu'elle lui parlait. Il eut ainsi tout le loisir d'admirer ses magnifiques ailes pales qu'elle avait étendue comme pour s'étirer, Vu le visage que fit son interlocutrice, ca n'avait pas l'air si agréable que ca d'avoir ces 2 appendices dans le dos. On aurait dit qu'elle était génée ou qu'elle avait mal, comme quand on traine un poids trop lourd et les courbatures qui vont avec. Il n'y avait jamais pensé mais c'est vrai que les humains ne sont pas fait pour voler à la base...Est ce que cela signifiait qu'elle n'était plus humaine? c'est vrai qu'en y réfléchissant les gardiens pourraient faire peur...ils sont ce qu'on pourrait appeller des mort-vivants, bien qu'ils soient bien moins repoussant que dans les films et les fictions. De toute facon il s'en fichait qu'elle soit humaine ou pas. C'est une notion très imprecise et les personnes qui l'ont un jour inventé n'avaient surement pas pris en compte l'existence de ces êtres. Ils auraient étaient bien embétés.

L'écoutant avec une attention plus ou moins évéillée, il percuta au mot "gamin" qui lui était déstiné. Certes il ne fesait pas son age mais quand même... On aurait dit un vieux sage qui parlait à un novice...Il avait quand même une certaine expérience de la rue et de ses règles mais elle le prenait pour un de ces bébé pleurnichards qui se prenaient pour des durs, mais se disant qu'il ne la rencontrerais peut-être plus jamais, il ne répondit pas et laissa couler le discours de la gardienne sans la quitter des yeux.

Il lui répondit finalement:

C'est vrai que dans un quartier de bourges comme celui la ils ne doivent pas être habitués à avoir des rats ou des oiseaux dans leurs plafonds...


Il jetta un regard sur les personnes descendues de leur appartements. Une vieille dame en penoir en velours et des pantoufles en moumoute roses parraissait hystérique devant les policiers bien qu'il ne savait pas vraiment ce qu'elle racontait. Un homme assez robuste regardait betement le scene en remettant une sorte de chemise de nuit dans son pantalon qu'il avait surement enfilé vite fait pour sortir. Le reste de l'assemblé était composé de 1 couple de quincagénaires dont la femme aux cheveux courts ébourrifés portait encore ses bijous au beau milieu de la nuit pour ne pas parraitre trop négligée, ou peut être pour montré ses richesses, et de 2 vieilles femmes à qui ont aurait attribué rien qu'en les voyant le titre de comères. Sur que demain a l'aube tout le monde serait au courant de l'incident.
Kohza se laissa tombé en arrière leva la tête vers le sommet du toit ou était maintenant la gardienne. Elle pouvait se montrer elle mais lui n'était pas invisible à leurs yeux. Son regard flouté par ses verres croisa le sien et lui en profita pour lui dire:

Je crois que je ne vais pas m'éterniser ici bien longtemps, l'atmosphère d'en bas me pompe.


il roula du coté de manière à se que la gardienne soit en face de lui et il lui demanda:

tu allais quelque part avant d'arriver ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Ven 3 Aoû - 18:20

Aurcise passa sa langue sur ses lèvres sèches, comme pour les empêcher de tirer autant, sa peau devenant ces temps-ci, bien difficile à rendre correctement hydratée. Elle laissa un blanc s'installer, mais ce silence ne parut pas pesant ou lourd, et durant celui-ci, elle observa le ciel qui paraissait trop sombre. Son regard devint lui aussi ténébreux, ce bleu pâle prenant un peu de l'ombre des cieux durant sa réflexion, avant qu'elle ne s'accroupissent pour enfin s'assoir.

" Tu as raison, il vaut mieux que tu bouge de ce quartier pour aujourd'hui. "

Acquiesça-t-elle sans porter une attention soutenue à cette déclaration, pendant qu'elle enfournait ses mains dans ses poches et qu'elle se relevait derechef, comme pour l'inviter à faire de même et à quitter les lieux, comme il en avait l'intention déclarée.

" En fait... je faisais un petit tour, pour m'aérer. C'est pas toujours agréable d'avoir à torcher le cul de types dans ton genre, tu sais. "

Fit-elle, loin d'être moqueuse, avec un sourire presque complice aux lèvres. Elle n'était pas du genre à afficher sa sympathie, mais le bambin semblait lui plaire, en quelque sorte. Disons qu'il était un peu moins têtu que Stanislas, alors il semblait parfait comparé à lui.

" Pour tout dire, j'avais envie d'une cigarette. Ca fait des siècles que je n'ai plus re-fumé. J'ai arrêté quand jsuis ... enfin bref. Et jme suis dit que je pourrais taxer quelqu'un dehors. Manque de bol, j'avais oublié qu'on ne me voyait plus. "

Il semblait que cette phrase sonnait avec un goût amer, comme si le simple fait d'avouer ses véritables intentions la rendait anxieuse, et que constater que cette situation de Gardienne était quelque chose de très peu agréable soit délicat à dire.

Haussant les épaules, elle expira largement, comme un soupir lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Kohza Roronoa
Mortel
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Hiroshi Ogawa
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Mer 8 Aoû - 14:13

En écoutant parler la gardienne il se dit que son protégé ne devait pas avoir de chance d'être tombé sur elle...Elle était l'inverse des autres gardiennes qu'il avait connu...les autres semblaient plutot douces ou gentilles, mais elle parraissait très strict et sévère. On aurait cru qu'elle sortait de l'armée...Cette pensée n'était peut être pas si anodine, ca expliquerait son caractère. Malgrès tout Kohza adorait son comportement qui la fesait sembler si supérieur aux autres.

il se leva à son tour et passa derrière le toit en marchant, pour être à l'abri des regard d'en bas. Il s'étira en fesant craquer son dos et dit:

Il doit être terrible le gars que tu te coltines...t'a l'air de l'apprécier c'est incroyable...


il prit un air détaché pour dire cette phrase cet homme qu'elle devait surveiller avait l'air de lui mener le vie dure, mais il doutait qu'elle n'en fesait pas de même. Puis, en tournant ca tête vers elle il lui dit:

Pour la clope si tu veux je t'en taxe une...ya que ca des fumeur en bas à cette heure ci...ca sera pas dur.

Ses yeux n'avaient pas croisé les siens, ils étaient rester au sol. Il n'avait pas l'habitude de rendre service et ne savait même pas si elle allait accépter qu'il l'aide alors il préféra ne pas trop insister sur la question. En y repensant cette personne était la seule femme inconnue à qui il avait parler sans rougir ou sans paniquer. D'un coté il lui était reconnaissant pour cette nouvelle expérience de contact humain, de l'autre il ne lui montrerait jamais de gratitude pour une chose aussi bête.

(dsl,pas beaucoup de temps...samedi ca devrait aller je vais chez un pote, je lui demanderai de me préter un peu son ordi...si tu veux changer de zone je te laisse choisir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurcise Dal Istaniel
Gardien
avatar

Nombre de messages : 79
Lié à : Stanislas Murdoc
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   Sam 6 Oct - 0:00

L'odeur du tabac avait du mal à être de nouveau dans les narines d'Aurcise, comme si ce souvenir était si lointain et si propre aux vivants qu'elle ne parvenait pas à en saisir les capricieuses volutes, cette gourmandise ironiquement trop matérielle pour quelqu'un de mort depuis un petit moment déjà.
Elle haussa les épaules, posant sans s'en rendre compte, ses deux yeux d'un bleu terne sur le sol, au loin, là où son jeune interlocuteur prétendait pouvoir lui avoir une cigarette si elle le lui demandait.

Elle se posa réellement la question... En avait-elle vraiment envie ? C'était si nécessaire ? La Gardienne ignorait s'il lui serait possible de fumer, une fois morte. Ce pourrait-il qu'elle s'en trouve aussi frustrée si jamais cela lui était impossible ?

Puis un pâle sourire vint éclaire légèrement le visage déjà clair de la Générale... Elle releva la tête et acquiesça d'un air neutre, avant d'ouvrir la bouche.

" Si tu ne sais pas quoi faire, ouais, tu peux toujours essayer de trouver une âme charitable qui te filera une cigarette pour moi..."


Elle n'avait pas envie de trop paraître dépendante, dépendante de ce garçon. C'était une chose qu'elle détestait, la dépendance... Elle qui aimait tout contrôler, tout maîtriser, elle se trouvait dans une situation qu'elle n'appréciait pas : avoir à demander de l'aide, et y être obligée.

Ne souhaitant pas attendre qu'il redescende par lui même, Aurcise jeta un oeil en bas et constata que la rue était déserte. Elle fit quelques pas, d'un battement d'ailes, se hissa à quelques centimètres au dessus du jeune homme et passa ses mains sous ses épaules, le faisant léviter.

Elle ne mit pas longtemps à rejoindre la terre ferme, ou plutôt, le goudron, et le laissa se déposer au sol avant d'elle même poser les pieds sur le bitume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discorde.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A ame perdue... (pour qui veux)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A ame perdue... (pour qui veux)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et pour Noël tu veux quoi mon enfant ???
» Un nouveau pour noel ?
» Nom du compte et mot de passe pour Alerte e-mail Full
» Mary et filou se marie pour le meilleur
» Comment choisir son clapier pour les nuls?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Centre Administratif-
Sauter vers: