AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Boutiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Maëlla D
Invité



MessageSujet: Les Boutiques   Mar 12 Juin - 4:23

Maëlla sorti de la maison de ses parents un samedi avant-midi. Il devait être dans les 10 heures et Maëlla était assez contente. La journée avait bien commencer, sauf peut-être cette chicane qu’elle avait eu avec son père. Comme d’habitude, tout ça fini avec un vase qui vola sur le mur. Maëlla n’avait pas l’intention de rester chez elle pour entendre son père crier comme un fou. Maé ne savait pas trop où passer son temps. Elle ne devrait pas rentrer chez elle avant...trois ou quatre heures. Le temps que son père calme. Où ourrait-elle passer sa journée? Ses quelques amis étaient pour la plupart en vacances et les autres étaient sans doute occuper. Ah et puis de toute façon l’adolescente avait juste le goût
d’être seule.

La jeune femme avait vu tu en vitesse un chandail blanc manche courte et avec un col en V Dessous, une camisole noire se faisait voir où le col finissait. Elle avait un Jeans bleu, assez normal, sans trop de problème. Pour soulier des souliers de course noirs qu’elle adorait...et qui serait peut- tre temps de changer car il y avait un trou dans sa semelle. Bref, Maé avait laisser ses cheveux bruns-noirs détaché, aimant sentir le vent s’introduire dans ses cheveux.

La jeune fille, toujours en marchant dans la rue, songeait où pouvait-elle allé. La bibliothèque...bon, elle était désespérée mais pas jusqu’à ce point. Au parc? Il n’y avait personne qu’elle connaissait qui y allait..alors, elle voulait quand m me rencontrer quelqu’un qu’elle connaissait! Près de l’eau? Elle adorait y aller, mais une idée vint tout de suite après. Le centre commercial. Eh oui. Premièrement, elle avait plus de chance de rencontrer quelqu’un qui ne lui était pas inconnu. Elle pourrait faire des nouvelles rencontres. Et peut-être même s’acheter une nouvelle paire de soulier..Oui, c’était bien l qu’elle allait aller. Maëlla se dirigea, d’un pas décidé vers le centre commercial. Comme on disait en bon Français, on va faire du Shoping. Maé sourit pendant sa marche. Bon. Elle n’avait que peu d’argent sur elle. La jeune fille n’avait pas prit de porte-monnaie avec elle. L’adolescente arriva ,après une dizaine de minute de marche, au centre commercial.

La jeune fille vit qu’il y avait plein de monde là. Un peu trop son goût. Bref, la jeune femme ouvrit la porte du centre. Maëlla traversa les couloirs, essayant d’en pas foncé dans tous ces gens. Habituellement, lorsqu’il y avait du soleil, peu de monde allait magasiner. C’était quand il ne faisait pas beau l’extérieur que les gens y allaient. Mais bon. Nous allons pas toujours parler propos qui vient là, et qui n’y va pas pendant les beaux jours. Enfin, Maëlla arriva devant une boutique de chaussure. Il y en avait de toutes les sortes, de toutes les couleurs..mais aucune peu près qui plaisait Maé. Pas grave, l’adolescente entra quand même et fouilla voir si elle trouverait la perle rare. ET c’Est là qu’elle entendit une voix tout près d’elle, qui avait l’air de s’adresser elle. Maé leva la tête et vit..
Revenir en haut Aller en bas
Mélanie Bosson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Lié à : Libre
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les Boutiques   Lun 25 Juin - 19:37

Mélanie attendit que l'homme tourne le dos puis s'aventura dans la ruelle obscure. Ayant vécue dans la pauvreté durant sa courte vie, elle avait eu l'occasion de visiter et de revisiter toutes les petites ruelles de la ville jusqu'à les connaître par coeur. Et malgré les quelques trous de mémoires qu'elle avait depuis sa mort, elle se souvenait parfaitement du raccourci qui menait au centre commercial. Mélanie avait toujours eu une bonne mémoire et c'est ce qui - entre autre - l'avait fait progressé à l'école.

La rue était déserte et la gardienne avancait les yeux fermés. Au fur et à mesure, des images, des sons et des souvenirs associés à cette rue la submergèrent. Pourtant il manquait quelque chose....comme pour un vase brisé dont il manquerait un morceau. La jeune femme tenta de se concentrer sur ses mémoires mais en vain.

Elle ne savait pas pourquoi elle allait au centre commercial et rien ne lui expliquait ce qui la poussait à venir ici. Mais au fond d'elle même, quelque chose lui mumurait que sa place était là en cet instant. Une fois arrivée sur la place centrale, elle se mêla donc à la foule discrètement et entra dans le grand bâtiment. Il était toujours aussi gigentesque et rien ne semblait changé.

Mélanie prit les escaliers, délaissés par les jeunes paresseux, et se rendit au deuxième étage. Elle parcourut du regard les vieilles boutique jusqu'à apercevoir celle qui l'avait toujours fait rêver. C'était une boutique de chaussures luxueuses devant laquelle elle aimait rêvasser à l'âge de 16 ans. Elle choisissait celles qui lui plaisaient le plus puis s'imaginait parader au lycée avec ses belles chausses.

Le spectre sortit de sa rêverie et s'avanca vers la vitrine....enfin elle allait rentrer sans être chassée. Enfin, elle allait pouvoir, en plus de dévorer ces merveilles des yeux, les toucher du doigt. Sans plus attendre, elle poussa la porte vitrée et se dirigea vers le premier rayon. Sur la première marche, on présentait de belles ballerines blanches ornée d'une fleure bleue.

Une jeune fille les observait justement avec envie et Mélanie ne put retenir sa pensée:


- Elles sont belles n'est ce pas ? Je rêve de pouvoir les acheter.



Les yeux toujours rivées sur ces merveilles, Mélanie ne se rendit même pas compte qu'elle venait d'éveiller la curiosité de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla D
Invité



MessageSujet: Re: Les Boutiques   Ven 29 Juin - 5:49

Maëlla releva la tête pour remarquer une étrange créature devant elle. La jeune fille se demandait bien qui ça pouvait bien être...Ce n'était pas normal. Après un moment de silence, la jeune adolescente suivi le regard de cette étrange personne. Une paire de chaussure. Une jolie paire. Des balerines blanche avec une fleur bleu. Maé aimait beaucoup ce genre de soulier. Cette fille...enfin..Maëlla pensait bien que s'en était très étrange. Elle avait des ailes! L'adolescente lui répondit D'une petite voix inocente:

" Pourquoi ne le faite vous pas...Elles ne sont pas si cher que cela..."

Enfin pas si cher. C'était faux. La jeune fille de 16 ans n'avait presque rien dans ses poches. De l'Argent..mais c'était tellement peu..Bref, Maé regarda encore mien l'inconnu qui s'était adressé à elle. Encore une fois, elle réalisa qu'elle avait des ailes. Non c'était impossible. Maé se frotta les yeux pour être sur qu'Elle ne rêvait pas. ET..d'une voix presque imperceptible Maé mumura :

" Quesce que vous être...un monstre?"

Elle avait toujours une petite voix. Il faut préciser que Maé était du genre timide. Elle n'amait pas trop voir du monde...Oui...c'était un monstre. Cette chose. Un monstre ayant prit l'apparence d'un humain.

* Faut que j'arrête de fabuler..les monstres ça n'existe pas...Je lis et vois trop de film d'horreur, moi...*

En tout ca, ce n'était pas totalement humain...


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélanie Bosson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Lié à : Libre
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les Boutiques   Lun 2 Juil - 20:44

" Pourquoi ne le faite vous pas...Elle ne sont pas si cher que cela..."

Mélanie sursauta et sortit enfin de sa torpeur. Elle venait juste de se rendre compte qu'une jeune fille l'observait. De peur de l'effrayer ( même si apparement c'était déjà fait ) elle recula de quelques pas et replia légèrement ses ailes. La jeune fille était brune, de taille moyenne, mais ne semblait pas très riche. Mélanie, qui avait appris à ne pas juger sur l'apparence, se demanda un court instant si elle avait les moyens de les acheter.


{ Surement, sinon que ferait-elle ici ! Toutes les filles ne sont pas des folles qui aiment baver devant ce qui est inaccessible....pas comme toi ma vieille }

Elle rougit légèrement puis s'adressa à l'adolescente en souriant :

- Disons que je n'en ai pas les moyens .... et que là où je suis elle ne me servirait à rien.

" Qu'est ce que vous ête...un monstre? "


Le sourire de Mélanie disparut quelques secondes mais la jeune femme s'empressa de se rattraper. Cela faisait six mois qu'elle était gardienne et ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait confronté à un mortel mais ce genre de parole ne faisait jamais plaisir. Il lui rappelait sa différence, ce fossé qui la séparait désormais des vivants, et la difficulté de son nouveau travail.

- Eh bien, c'est assez difficile à expliquer. Je ne suis pas un monstre mais je suis plutôt un fantôme ... un gentil fantôme qui est là pour aider les gens encore vivants.

Elle se mordit la lèvre et jura intérieurement. Eh ben dis donc ! Elle commencait bien ! Sa phrase sugguréait qu'un jour ou l'autre ils mourraient, et même si c'était la triste vérité, ce n'était jamais bon de parler de mort à quelqu'un qui déprimait. Or un gardien était justement là pour réconforter cette catégorie de personnes.

Bien sûr, cette fille n'était peut être pas dépprimée et avait peut être,au contraire, une forte joie de vivre mais on ne savait jamais et mieux valait commencer à s'entraîner.


- En tout cas, je ne te veux aucun mal ,ajouta-t-elle gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlla D
Invité



MessageSujet: Re: Les Boutiques   Mar 3 Juil - 2:31

Un monstre. Elle ne savait pas que ça existait. C'est quand ce demon à l'apprence d'une fille lui dit qu'elle n'en avait pas besoin où elle allait. Une cité démoniaque de...Maëlla sentait son coeur battre à cent mille a l'heure. Son sang bouilonnait dans ses veines. L'adolescente était du genre engoisée, nerveuse. Sur son visage, ça devait parraître qu'elle ne se sentait pas à l'aise. C'était plutôt rare de voir des femmes avec des ailes!

C'est alors qu'elle vit cette fille rougir légèrement. Un démon ne rougissait pas habituellement. Peut-être que Maëlla se trompait et que l'incunnue n'était pas une de ces horribles bêtes sanguinaires. Qui mangeait les humains pendant la noirceur de la nuit...


* Arrête! Ça n'a pas de bon sens, je suis entrain de sombrer dans la folie! non mais quand même, c'est impossible ce genre de bêtise. Des démons! Ça n'existe pas. ÇA n'existe pas daccord!*

Oui, Maëlla était réellement entrain de se convaicre que tout ça n'était pas réel. C'est alors que la jeune fille se disait être un fantome. Un genre de fantome qui aidait les gens qui en avait de besoin. Maé la regarda intensement. Comme si c'était un animal de foire. La jeune fille lui dit:

" Un fantome? Qui aide les gens...Mais pourquoi? Enfin...pas pourquoi mais tu es bien réel...Pourquoi est-ce que j'en ai jamais vu des fantomes comme toi..."

Elle fit une légère pose. L'étudiante était un peu boulversée.

" Il y en a beaucoup de fantome de ton genre?"

Et si elle était entrain de parler tout seul? Et si elle était devenu paranoïaque? Avec des Si on peut refaire le monde dit-on.

" Je ne rêve pas n'es ce pas?"

Mais Maëlla ne comprenait pas pourquoi cette fille c'était adresser à elle. Elle n'avait pas besoin d'aide...Enfin, elle ne le croyait pas. Un fantome qui aidait les gens. c'était un phrase qui faisait assez enfant, comme dans les films pour enfant. En plus, c'était peut-être cette fille qui était folle et pas Maëlla DéLuccini!
Revenir en haut Aller en bas
Mélanie Bosson
Gardien
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Lié à : Libre
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les Boutiques   Dim 8 Juil - 9:49

[ HJ: Désolée pour le temps d'attente...j'ai un peu de mal en ce moment avec les vacances ]

Mélanie ne put retenir un rire. C'était si étrange d'être observé comme ca, sous toutes les coutures, comme si on venait d'une autre planète. Mais elle se reprit immédiatement de peur que la fille ne pense qu'elle riait d'elle. Non, en fait elle riait plutôt de la situation. Dans son ancienne vie, c'était elle qui regardait les autres avec curiosité et crainte. Aujourd'hui, c'était le contraire et ce n'était pas tout à fait pour lui déplaire.
Pourtant, elle comprenait ce que pouvait ressentir cette jeune fille. Mélanie chercha donc un siège et s'assit pour chercher ses mots. Cela ne servait à rien de s'emballer. Il fallait expliquer calmement et posèment. A vrai dire, mais elle ignorait pourquoi cette fille pouvait la voir alors que tant d'autre humain ne la percevait pas. Etaient-elles destinées l'une à l'autre ou était-ce normal ? Elle avait beau être morte depuis 6 mois, elle ne s'était encore pratiquement jamais promener parmis les humains. Alors comment expliquer cela ? Elle posa un regard hésitant sur son interlocutrice.


- Oui je suis bien réelle, ca il n'y a pas de doutes. Mais j'avoue ne pas savoir pourquoi tu me vois. Peut être que....peut être que tu as un don ou un petit plus par rapport aux autres humains. Et si tu n'en a jamais vu auparavant c'est surement parce que les gardiens n'ont pas l'habitude de se mêler comme ca aux humains.... enfin je....je ne sais pas trop, tu sais, ca ne fait pas longtemps que je suis morte.

Sa voix s'éteint brusquement et Mélanie baissa les yeux. Parler de sa mort n'était pas toujours très réjouissant. Sans relever la tête, elle comprit que la jeune fille serait aussi gênée qu'elle. Ces choses étaient si dures à expliquer...

- Ecoute c'est très compliqué et si les gens te voient parler toute seule, ils se poseront surement des questions. Alors je te propose de sortir d'ici et d'aller causer un brin ailleurs.

Elle se forca à sourire et se releva.

* De quoi t'as l'air ma pauvre ? Une gardienne qui sait même pas expliquer ce qu'elle est et ce qu'elle fait ! Ah là là je sais vraiment rien faire. Faut que je me rattrape sinon je vais vraiment me faire passer pour une imbécile. *

-... enfin bien sûr je ne t'oblige pas. C'était seulement une proposition au cas où tu voudrais satisfaire ta curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Boutiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Boutiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutiques où l'on vend des jeux de rôle
» Boutiques sur Paris
» le magasin d'Etain
» Présentation de la Boutique Les Balivernes de Lorient
» Boutique Ludikbazar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Centre Commercial-
Sauter vers: