AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Appartement de Maëv

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Appartement de Maëv   Dim 3 Juin - 14:11

(A la base ce topic est prévu pour Kamui Fuma "mon ange", mais si quelqu'un veut venir frapper chez moi pour demander de la farine ou juste pour tapper la discut', genre nouveau voisin, n' hésitez pas... Je ne suis pas contre de nouvelles rencontres!)

[=> Le Darklight (suite de la soirée se termine)]

Maëv venait d'arriver en bas de chez elle. Elle fouilla dans son sac pendant quelques minutes.
"Où est-ce que j'ai mis ces fichues clés...?"
Au bout d'un moment, elle les trouva quand même, tout au fond évidement.
Elle ouvrit la porte du bâtiment qui tourna sur ses gonds en grinçant, fit entrer l' "ange" et monta les escaliers en faisant attention de ne pas tomber.
" Attention à la troisième marche, le carreau est cassé et a tendance à se sauver quand on met le pied dessus ! Je suis déjà tombé trois fois, et on attend toujours que le concierge le fasse réparer..."
Son appartement se trouvait au premier étage d'un vieil immeuble.

Maëv arriva devant sa porte et l'ouvrit doucement, afin de ne pas déranger ses voisins de palier, puis entra.
Elle tatonna un moment avant de trouver la lumière du hall d'entrée. Pas que celui-ci fût très grand, mais elle ne trouvait jamais l'interrupteur du premier coup.
Après avoir retiré ses chaussures elle se tourna vers le petit qui l'avait suivi jusqu'ici.
"Par contre! Chaussures interdites dans l'appart!"

Son appartement était simple, une petite cuisine aménagée, une pièce principale, sa chambre, salle de bain et toilettes séparés.
Il était bien rangé, elle aimait l'ordre. Pas au point d'être une maniaque du rangement, mais n' appréciait pas que ses affaires trainent de partout, surtout parce qu'après elle ne trouvait plus rien...
La seule chose pour laquelle elle était maniaque c'était son tableau.
Un petit tableau acroché au mur dans l'entrée qui avait tendance à pencher. Elle le remit donc en place avec la force de l'habitude.

C'était un tableau que sa "mère" avait dans son bureau et que petite elle regardait inlassablement, jusqu'au jour où sa mère lui avait donné.
Il était tout simple et représentait une fleur dans un vase. C'était une tulipe rouge sur fond vert pale, fait à l'aquarelle. Le cadre était également rouge. Maëv n'avait jamais su qui l'avait peint, mais sa mère devait beaucoup l'aimer pour l'avoir mis dans son bureau...

Elle alla jusqu'à sa chambre et jetta son manteau et son sac sur le lit.
Puis revenant jusqu'au petit lui lança un "Vas-y ! Fais comme chez toi !Je vais prendre une douche ! J'en rêve depuis des heures !", avant de se diriger vers la salle de bain avec ses affaires sous le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Dim 3 Juin - 20:57

Il la suivait toujours, restant près d’elle. De toute façon, il n’avait que ça à faire. Il l’écouta parlait un peu d’elle. Racontant sa vie, mais que à partir d’un certain âge. Lui, ne parla quasiment pas, il l’écoutait, il attendait les questions. Questions qu’elle n’avait pas posées d’ailleurs. Pourquoi ? Elle voulait peut être attendre. Ils marchèrent tranquillement pendant les 10 minutes annoncées. Ils croisèrent des personnes marchant de travers, criant, vomissant. Ce n’était pas joyeux à regarder. Il avait détourné le regard plusieurs fois devant des cris de femmes, d’hommes ou d’enfants. Ils arrivèrent enfin devant l’appartement. Il regardait autour de lui. Tout était plutôt tranquille ici. Elle mit cinq bonnes minutes pour trouver ses clés et ouvrir la porte. Elle le fit entrer. Il était las de tout ça. Il entra sans grande conviction. Pourquoi il l’avait suivi au fait ? Il ne savait même pas. Il monta les escaliers. Marche ? Quelle marche ? La réponse vint d’elle-même lorsqu’il glissa sur une des pierres de l’escalier. Automatiquement il avait déployé ses ailles pour ne pas tomber. Mais le couloir était trop étroit et il tomba. Il chuta sur les fesses deux marches plus bas. Il se releva en époussetant sa tunique.

" J’espère que je n’ai réveillé personne "

Il ne c’était pas fait mal et remonta, en évitant cette fois la marche. Ils arrivèrent dans son appartement. Elle lui demanda d’ôter ses chaussures. Il le fit sans hésiter.

Il rentra, et regarda autour de lui. Ce n’était pas trop petit, c’était bien. Et en plus, c’était joli.

" D’accord allez y "

Avait il dit lorsqu’elle avait dit qu’elle allait prendre une douche. Il n’osa toucher à rien, il alla juste ouvrir la fenêtre, grimpa dessus et s’assit sur le rebord. Il regarda à l’horizon. C’était beau l’horizon, on pouvait imaginer plein de truc. Assis là, il attendait qu’elle sorte de sa douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Dim 3 Juin - 22:34

Ah! Bonheur et volupté!
Enfin propre! Ses cheveux sentaient la cigarette, elle ne rêvait que d'une chose... les laver!
Une serviette enroulée autour de ses cheveux humide, elle sortit de la salle de bain.
Puis finit de les sécher, tout en rejoignant le petit près de la fenêtre.
Le petit... Tient d'ailleurs en parlant de ça...
"Au fait! Tu t'appelles comment?"

Elle venait de se rendre compte qu'elle n'avait même pas pensé à se présenter.
"Moi c'est Maëv ! Soit le bienvenue chez moi !"
L'annonce qu'il était un ange l'avait peut-être plus marqué qu'elle ne l'aurait voulu...
En y repensant, la façon dont il avait déployé ses ailes dans les escaliers était une preuve de plus.

Bon, maintenant manger!
Elle alla dans son frigidaire, et sortit ce dont elle avait besoin.
Pâtes en sauce tomate, elle n'avait pas le courage de faire autre chose.
Puis avant d'avoir put s'en empêcher, elle se tourna vers l' ange.
"Pâtes en sauce tomate, ça te va?"
Puis elle se souvient. C'est un ange... Il ne mange pas...
"Euh..."
Elle ne trouva rien d'autre à redire, et se sentit parfaitement stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Lun 4 Juin - 18:06

Son regard se perdait loin dans l’horizon. Vers l’infini. Ca devait être beau l’infini. C’était loin de tout, loin d’ici, loin de lui, donc forcément, c’était beau non ? Logique imparable selon lui. Et puis, loin avait toujours rimer avec voyage, vacance, plage, détente, soleil. Lui i était à l’opposé de ça, alors forcément il se perdait dans son imagination. Il rêvait de belle plage au sable blanc, de courses dans l’eau avec une famille qui lui sourit, une mère qui lui passe de la crème dans le dos, un père qui faisait un château dans le sable avec lui. Ses rêves étaient simples. Plus simple que les autres enfants qui rêvaient d’être astronautes, pirates, médecins. Ils étaient différents. Ils étaient différents aussi parce que ses rêves à lui, il savait qu’il ne les réaliserait jamais. Comment se blottir dans les bras de sa mère lorsque celle-ci vous a tué. Comment jouer dans ceux de son père, quant il n’a rien fait pour vous aider ? C’était impossible, et il le savait. Alors il rêvait, il ne pouvait faire que ça.

Il entendit la porte s’ouvrir. Elle avait fini ? Il tourna son regard aux reflets violets verre elle. Violet. . . Il les avait ainsi depuis sa mort. Avant il était bleu, d’un bleu profond, d’un bleu triste. . . Elle avait une serviette autour des cheveux. Pour les sécher sûrement. Il descendit de la fenêtre lorsqu’elle lui posa la question, et avança timidement vers elle.


" Kamui. Je m’appelle Kamui. "

Maëv. Ce nom ne lui disait rien. Il ne devait donc pas la protéger. Pour l’instant. . . Il resta debout à la regardait faire. La cuisine puis le frigo. Elle était toute seule non ? L’appartement était bien pour une personne, voir un couple, mais il ne lui semblait pas avoir une photo, rien. Elle se tourna rapidement vers lui et lui demanda s’il mangeait. Non, il ne mangeait pas, il n’en avait pas besoin, comme il n’avait ni besoin de dormir ou autres choses que les ‘vivants’ font. Mort, il l’était pour de bon, et il le savait.

Il la regarda dans les yeux. Elle était gênée. Pourquoi ? Elle avait peur de l’avoir blessé ? Elle l’avait un peu fait, lui rappelant qu’il était ce qu’il était, mais il prit sur lui. Il ne voulait pas que quelqu’un soit triste à cause de lui. Il leva la tête et lui sourit timidement.


" Oui, ça me va "

Il ne mangeait pas, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas non plus. Il resta près d’elle, attendant les questions qui allait forcément arriver un jour non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Lun 4 Juin - 23:01

Tient! Il pouvait manger!
Maëv se mit donc en devoir de préparer le repas, il était tard et elle mourrait de faim.
Puis au bout d'un moment, elle se rendit compte qu'elle était sortie de la douche en débardeur, l'habitude.
La cicatrice qu'elle avait grattée plus tôt dans la soirée s'était remise à saigner dans la douche, elle l'avait donc redésinfectée et mis un sparadrap dessus,mais toutes les autres étaient visibles.
Tant pis il n'était qu'un enfant après tout, il ne pouvait pas comprendre se genre de choses...

"Kamui... C' est mignon comme prénom!"
Bon! Autant arrêter de tourner autour du pot plus longtemps.
"Tu es quoi exactement? Un ange ça je m'en doute. Mais pourquoi es-tu sur Terre? On dit que ceux qui restent là sont ceux qui n'ont pas pû réussir à finir quelque chose de leur vivant... Tu es dans ce cas là toi aussi?"
Elle arrêta ses questions.
"Pardon! Je dois t'embêter avec mes questions..."
Elle lui sourit doucement, s'approcha de lui et lui ébouriffa les cheveux d'un geste tendre. Au moins pouvait-elle le toucher...

"Tu habites où lorsque tu es sur Terre? Quelqu'un t'héberge?"
Elle voulait savoir. Laisser ce pauvre petit tout seul lui faisait mal au coeur.
Il était déjà mort, alors lui rajouter encore plus de tourments lui faisait de la peine.
Elle s'approcha de la fenêtre et s'appuyant dessus se mit à passer sa main sur ses cicatrices.
"Dis! Quand on meurt, on devient tous des anges si on doit finir quelque chose? Peut-être qu'elle aussi..."
Ca faisait deux ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Lun 4 Juin - 23:50

Il la regarda cuisiner. Ca sentait bon. Très bon même. Il ne mangeait bien que depuis sa mort. Ironie du sort n’est ce pas ? Avant, chez ‘lui’, sa mère ne lui préparait que des trucs rapides. Oh, elle ne le sous alimentait surtout pas, elle veillait à ce qu’il mange à sa faim, sinon, les gens se seraient aperçus de quelques choses obligatoirement. Non, sur ça, elle était gentille, il avait toujours de quoi manger. Mais . . . parfois, il avait tellement mal, qu’il ne voulait pas manger, alors elle le lui faisait comprendre. A ça façon . . . Les gens étaient alors parfois étonné qu’il mange tout les plats qu’on lui présenté, sans rien dire. Il avait tellement peur de se faire frapper qu’il mangeait, même s’il n’aimait pas du tout ça. Et il n’en laissait pas une miette non plus.

Maëv était en débardeur. Et elle avait un pansement sur le bras. Elle c’était fait mal en tombant ? Au travail ? Et elle avait plein de petites cicatrices partout. Elle était maladroite ? Il se leva et alla prendre doucement son bras, curieux, passa un doigt doucement sur les cicatrices. Elle était bizarre. Il en avait eu une, une fois comme ça, longue et fine, sur la joue. Sa mère faisait la cuisine et coupait des légumes. Il était venu pour demander une feuille pour dessiner, elle l’avait giflé, avec le couteau dans la main. . . Mais on ne pouvait pas se faire gifler la main non ?


" Tu t’es fait mal ? Tu es tombait ? "


Demanda t’il innocemment.
Kamui . . . ça voulait dire celui qui suit l’autorité des dieux. Ou celui qui la rejette. Il ne savait pas pourquoi ses parents lui avait donné se prénom. Peut être comme ça, suivrait il les dieux qu’on lui avait imposé, c'est-à-dire ses parents.
Les questions arrivèrent. Plein de question en même temps. Mais il les connaissait par cœur, même pas besoin de les écouter. Il détacha son attention du bras de son hôte et baissa la tête. Il n’aimait pas spécialement parler de ça, puisque encore, ça lui rappelait sa condition.

" Je suis ce qu’on appelle un gardien. Je suis là pour aider quelqu’un qui risque de mourir. Peut être demain, dans une semaine, dix ans. . . Je suis là parce que. . . "

Il fit une bonne. Toujours le dire, encore et toujours . . .

" Je suis mort de manière brutal . . . et injuste à ce qu’il parait, mais je n’y crois pas. "

Non, il avait fait une bêtise en cassant le vase, c’est normal que sa mère le punisse.

" Non, vous ne m’embêtez pas. J’ai l’habitude…"

Habiter quelque part ? Oui, lorsqu’il était avec un mortel, il le suivait partout comme un petit chien. Il n’avait pas le choix donc forcément.

" Oui. Je dors chez la personne que je dois protéger normalement. Mais . . . je n’en ai pas, et je ne suis toujours pas remonté. Alors je traîne dehors. "

Dehors ou dedans, peu lui importait. Lui il voulait juste partir d’ici.

" Je ne sais pas si quand on meurt on devient tous des gens. Il faut juste mourir de façons brutales, ou injustes. Et que la personne décide de vous renvoyer sur terre. Je ne sais pas comment ça marche. "

Il n’était qu’un enfant, on ne lui avait jamais dit. Tout du long de son récit, il avait parlé tête baissée d’une petite voix. Il n’aimait pas ça, non, pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 1:38

Maëv sursauta légèrement lorsqu'il lui pris le bras. Elle n'avait pas l'habitude qu'on la touche. Et en règle générale n'aimait pas ça.
Mais c'était un enfant, donc ça pouvait aller.
" Tu t’es fait mal ? Tu es tombée ? "
Oui, c'était bien une question d'enfant...

" Non, je... "

Elle ne savait pas vraiment quoi répondre au petit enfant devant elle.

" Je... Je ne peux pas pleurer. Alors mon corps pleure pour moi... "
C'était malheureusement la seule réponse qu'elle pouvait donner.

" Je suis mort de manière brutal . . . et injuste à ce qu’il parait, mais je n’y crois pas. "
Cette remarque lui parut bizarre dans la bouche d'un enfant. Comment avait-il pu mourir?

Comment ça il trainait dehors?!
Mais c'est cruel de laisser un enfant vivre dehors!

Ce petit être si fragile lui fît de la peine. Elle ne savait pas comment réagir.
Comment maman faisait déjà lorsqu'un des petits était triste?
Ah oui!
Elle fît ce qu'elle avait vu sa mère faire tant de fois. Elle le pris dans ses bras.
Elle n'était pas très grande, mais ce petit être à côté lui semblait si fragile.

" Si tu n'as pas d'endroit où rentrer en ce moment, restes ici. "
" Au moins le temps que tu trouves un moyen de repartir..."
Elle lui avait murmuré ses mots, tout en lui caresant les cheveux d'un geste tendre.
Elle avait vu sa "mère" le faire tant de fois avant.

" Je m'occuperai de toi pendant ce temps. "
Maman lui en voudrait si elle laissait un enfant seul dans la rue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 5:00

Elle sursauta. Pourquoi ? Elle avait peur de lui ? Pourtant il ne faisait rien pour. C’était bien la première fois que lui, petit Kamui, faisait peur à quelqu’un. Elle hésita. Elle n’était pas tombée ? Alors comment avait elle fait ?
Pourquoi elle ne pouvait plus pleurer ? Elle avait une maladie qui l’empêchait de pleurer ? Comment son corps pleurait il ? Il ne comprenait pas. Il la regarda dans les yeux.


" Je . . . ne comprend pas. Comment il fait pour pleurer par ton bras ? Et pourquoi tu as des cicatrices ? Moi aussi j’en ai, mais je pleurais quand même. "


Il parlait du nombre incalculable de cicatrice qu’il avait sur le corps, particulièrement dans le dos. Blessures que ses parents lui avaient faites. Il baissa la tête. Encore ces souvenirs qui remontaient. Il n’en finirait donc jamais de revenir le hanter. Une douleur se fit sentir dans son dos. Il fit une grimace en disant un petit « Aïe ». C’était cette cicatrice, celle qui avait causé son errance sur terre. Elle lui faisait encore mal, normale, en toute logique, elle n’avait pas eu le temps de cicatriser, donc, son corps ressentait la douleur, même si il n’y avait plus qu’une cicatrice lui traversant le dos de part en part.

La tête baissée il ne pleurait pas. Il ne pleurait plus lui non plus, pas devant quelqu’un, car avant, lorsqu’il pleurait devant ses parents, il se faisait frapper encore et toujours. Alors il pleurait lorsqu’il était seul. Il n’avait pleuré qu’une fois devant quelqu’un, son ancienne protégée. Il c’était laissé aller dans ses bras. Mais elle était morte de sa maladie. Maladie qu’il n’avait jamais compris.

Mais que faisait elle ? Elle le prenait dans ses bras ? Pourquoi ? Pourquoi tout les gens voulaient le prendre dans ses bras ? Il se laissa faire, c’était toujours bien de se retrouver dans les bras de quelqu’un
.

" Je ne trouverai pas un moyen de repartir . . . Apparemment personne ne veut de moi nulle part "

Il eu un mouvement de reflex lorsqu’elle leva la main pour lui caresser les cheveux. Il voulut se reculer et se mettre en boule pour se protéger du coup qu’il sentait venir. Presque un an, et ce reflex n’était pas partit. Mais il ne pu pas la faire, car des bras le serrait. Il ferma alors les yeux attendant le coup . . . qui ne vint pas. Au contraire, on lui caressait doucement les cheveux. Il se laissa alors aller à cette étreinte.

" Mais, c’est moi qui doit aider les gens. Moi, c’est trop tard, alors il faut pas que ça soit trop tard pour les autres. "

Oui, à lui d’aider. Mais comment ce petit enfant torturé dans son passé pouvait aider les gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 6:07

Maëv continuait de carresser la tête du petit dans ses bras, ce simple geste la calmait.
Elle avait choisi délibérément de ne pas répondre à ses questions sur ses cicatrices. Si lui aussi en avait, cela risquait de lui faire plus de mal qu'autre chose.

Il avait dû sacrément en baver, pauvre gosse.
Et puis comment expliquer à un gamin trop pur que l'on a plus de sentiments. Que l'on ne peut pas pleurer.
Tout le monde pleure. Alors pourquoi pas elle?

Au bout d'un moment, elle se décida quand même à le lacher.
" Bon! On ferait mieux de manger avant que ça refroidisse."
Elle se mit à préparer la table.
Une fois tous les deux servis, elle s'intalla et se mis à manger tranquillement.

"Dis! Si tu n'as pas d'endroit où aller et que tu ne peux pas partir, pourquoi tu ne resterais pas avec moi... Je vis seule. Au moins jusqu'à ce que tu trouves quelqu'un à protéger..."
Elle ne pleurait pas. Elle ne pleurerait peut-être plus jamais.
Le petit pouvait pleurer. Et malgré tout elle n'aimait pas voir les gens pleurer.
Et il était triste d'être seul, elle le sentait.

Elle repensa à ses dernières paroles.
C'est lui qui devait aider les gens?
" Et puis tu sais, si tu ne vas pas bien toi même, tu ne peux pas aider les autres. "
Et elle savait de quoi elle parlait.

Au bout d'un moment elle se risqua quand même a poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment.
"Dis! T'es pas obligé de me répondre... Mais tu es mort de quoi exactement?"
Elle voulait savoir comment un enfant si mignon avait pu avoir une mort violente.
Elle ne comprenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 13:23

Elle semblait se détendre lorsqu’elle lui caressait doucement les cheveux. Elle n’avait rien dit sur son mouvement de recul, tant mieux, il n’aurait pas voulu lui expliquer, et pourtant il l’aurait fait. Il aurait juste dit qu’il avait eu peur qu’elle ne la tape parce qu’il avait l’habitude de ça. Mais elle lui aurait demandé pourquoi et là . . . Il aurait du tout dire. Et il n’avait pas envie.
Elle le tint un moment dans ses bras. Lui, ferma les yeux et se laissa aller à cette étreinte réconfortante. Il avait fallu qu’il soit mort pour avoir le droit à des caresses et des câlins. Ironique non ? Toute sa vie n’était qu’ironie et malchance. Certaines personnes disaient que c’était injuste, qu’un enfant comme lui ne devait pas endurer ça. Lui, il ne savait pas, il devait l’avoir mérité quand même, sinon il ne vivrait pas tout ça.

Il c’était encore perdu dans ses pensés quand elle lui dit qu’il fallait manger. Oui, c’était une bonne chose. Enfin pour elle. Il alla s’asseoir à la table, pris sa fourchette et commença à manger doucement. Ca faisait un moment qu’il n’avait pas mangé. Peut lui importait, il ne ressentait pas la faim.

Apparemment, elle tenait beaucoup au fait qu’il reste chez elle. Après tout pourquoi pas non ?


" Oui, si vous voulez."

Il n’avait rien à perdre. Peut être que à un moment, quelqu’un s’occuperait de lui et lui donnerait un mortel.

" Je vais bien moi. Pourquoi je n’irais pas bien ? "

Il demanda ça innocemment. Il allait bien, il avait juste quelques souvenirs qui le hantaient. Il pouvait aider les gens, même avec sa fragilité, il avait déjà réussi. Deux fois . . . sur trois. Mais il y avait certaine chose pour lequel il ne pouvait pas lutter. Quelqu’un pouvait il lutter contre ça ? Peut être un homme grand et fort. Mais pas lui.

Il alla mettre la fourchette dans sa bouche lorsqu’il stoppa son geste d’un coup. La question, cette question. Il reste figé, la fourchette à mi-hauteur. Il fixait son assiette, et sa voix était basse, très basse.


" Je . . . je suis mort de . . . parce que . . . j’ai trop saigné à l’intérieur de mon corps et à l’extérieur parce que . . . j’avais fait une bêtise . . . et que papa et . . . et maman m’ont puni. . ."

Il ne levait pas la tête, il fixait toujours son assiette. Il lâcha la fourchette d’un coup et se tordit de douleur. A chaque fois qu’il repensait à cette scène il avait mal. Une larme s’échappa et roula sur sa joue. Il regarda Maëv dans les yeux, non, il allait se faire taper s’il pleurait. Il se leva de table et alla se réfugier dans un coin de l’appartement, assis, les genoux contre sa poitrine. Il passa sa main d’un geste rageur sur son visage pour enlever la larme. Il allait se faire taper, non, il ne voulait pas. L'esprit oublie vite, mais pas le corps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 16:27

Hein? Comment ça ses parents l'ont puni?
Il venait de se lever de table et alla se cacher dans un coin.
Il pleurait.
Elle n'avait rien vu venir.
Elle se leva aussi rapidement, et s'agenouillant à ses côtés, le prit dans ses bras.

Tout en lui caressant les cheveux d'un geste calme, Maëv tentait de l' appaiser en le berçant.
"Chut... Calme-toi... Je suis désolée... Je n'aurais pas dû te demander ça... Je suis désolée..."

Elle ne savait pas du tout comment réagir à ce genre de situation.
Elle ne pleurait pas.
Elle ne savait pas comment faire pour le calmer.

" Tu as le droit de pleurer tu sais! Si ça ne va pas tu en as tout à fait le droit ! "
Oui, qu'il pleure.

" Je suis désolée ! Je ne voulais pas te faire de peine..."

Elle le garderait dans ses bras aussi lontemps qu'il le faudra...
Toute la nuit s'il le fallait...

Elle le garderait.
Elle s'occuperait de ce petit être.
C'était égoïste et elle le savait.
Peut-être arriverait-il à la faire pleurer.

Sa cicatrice s' était réouverte dans son mouvement brusque de tout à l'heure.
Elle ota le pansement puis le lui montra.

"Tu vois! Moi aussi je pleure pour toi... A ma manière..."
Oui, son corps aussi pleurait pour lui...
C'était la seule façon qu'elle connaissait.


[hrp: Arg! arrêtez moi! je vire mélodramatique!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 19:29

Il se mit en boule lorsqu’elle se leva rapidement, il allait se faire taper, encore une fois. Il attendait le coup, en position de peur. Mais encore une fois le coup ne vint pas. Il sentit encore des bras autour de lui. Elle le reprenait dans ses bras. C’était devenu une habitude chez elle aussi ? Il se retenait de pleurer, il ne pleurait plus devant les gens, il avait juste laissé échapper une larme dut à la douleur qu’il avait eu dans le dos.

Pourquoi elle était désolée ? Elle avait le droit de lui poser des questions.


" Non, je n’ai pas le droit, sinon on me fait mal "

Pleurer était un signe de faiblesse lui avait dit son père, pleurait devant une femme était lâche, devant un homme signifiait que l’on était moins que rien. Alors non, il ne pleurait pas, sauf quand il avait mal, mal au dos.

Il se lova dans les bras de Maëv, il avait l’impression qu’elle avait aussi besoin que lui de le prendre dans ses bras. Drôle d’impression n’est ce pas ? Alors il se laissa aller dans ses bras, passant ses petits bras fin autour d’elle. Lequel des deux réconfortait l’autre ? Il ne le savait pas vraiment en fait.

Il fit des petits mouvements avec sa main dans son dos, comme son ancienne protégée faisait pour lui, ça le calmait à chaque fois.

Elle se détacha de lui et retira un de ses pansements. Une plaie se fit voir, une plaie fine, comme celle qu’il avait eu sur la joue lorsque sa mère l’avait frappé. Mais comment cette plaie était arrivée ici ? On ne peut pas se couper ici, ce n’est pas possible, sauf si . . .

Il attrapa doucement son bras et passa son doigt dans le sang. Il n’avait pas peur du sang, il avait vu le siens couler tellement de fois. Mais là, ce n’était pas son sang. Ses doigts étaient pleins de son sang. Il ne réalisé pas vraiment, il se frotta deux doigt l’un contre l’autre, étalent le liquide visqueux sur ses petites mains.
Il releva le visage vers elle, paniqué.


" Mais . . . mais, pourquoi tu saigne ? Quelqu’un t’as coupé avec un couteau ? Les blessures comme ça ne se font qu’avec quelque chose qui coupe, je le sais. On . . . on t’as frappé ? "

Pour lui, c’était la seule explication possible. Il ne pouvait pas envisager le fait qu’elle se blesse volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 6 Juin - 20:09

Maëv regardait le petit en face d'elle avec étonnement.
Elle ne comprenait pas.
Mais au bout d'un moment, tout s'éclaira enfin.

"Dis! Tout à l'heure quand tu as pleuré... C'était pas parceque tu était triste hein?"
"Qu'est ce qui se passe? Tu as mal quelque part?"


Elle s'était méprise sur ses larmes. Et venait enfin de le savoir.

Et la suite n'était pas à son avantage.
Il regardait son sang avec un air paniqué.
On l'avait frappée? Non! Il n'y avait personne pour la frapper...

Mais comment expliquer ça à un gosse? Elle ne savait pas comment le dire. Elle n'aimait pas en parler. Non pas qu'elle en avait honte, c'était son corps après tout. Mais comment expliquer à un enfant que l'on choisit délibérément de se faire du mal? Encore que cela ne lui faisait pas vraiment mal.

Elle s'assit contre le mur à côté de lui.

" Non! On ne m'a pas frappée. C'est juste la seule façon que j'ai trouvé pour pleurer. "

Elle eu un petit rire de gorge ironique.

" Toi tu n'as pas le droit de pleurer comme tu dis! Moi j'en suis incapable."

Elle sortit un mouchoir en papier du paquet qu'elle avait dans la poche, puis lui essuya le sang qu'il avait sur les doigts.
Puis elle se leva et se dirigea dans la salle de bain, pour refaire son pansement.
Maman ne serait pas contente si ça s'infectait...

Elle laissa quand même le sang couler de sa plaie encore un peu.
Elle avait besoin de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Jeu 7 Juin - 3:11

Pourquoi elle le regardait étonné. Il avait quelque chose de bizarre ? Il était mal coiffé ? Pourquoi elle le regardait comme ça ?
A sa question il comprit. Elle se demandait sûrement comment il pouvait avoir mal alors que c’était un ange, donc qu’il n’était plus du monde des vivants.


" Non . . . Je ne suis pas triste. C’est juste une cicatrice dans mon dos qui me fait mal. C’est à cause de elle que je suis ici. "

Pfff, monde ingrat, pourquoi faire subir ça à un enfant qui n’avait rien demandé ?

Elle semblait soucieuse. Elle avait mal ? Elle mettait du temps pour lui répondre. Elle ne savait pas quoi dire ? C’était un enfant battu, oui, et alors voulait il dire. C’était fait, c’était du passé, nan parlons plus.

Elle le lâcha et s’assit sur le mur juste à côté de lui.
On ne l’avait pas frappé. Donc comment elle s’était fait ça ? Il réfléchissait. Une fois il avait vu quelqu’un avoir une cicatrice comme ça. C’était avec sa première protégée. Un homme se faisait ça, il se coupait avec une petite lame. Non !

Avant qu’il ait pu dire quelque choses elle lui essuya les doigts pleins de sang. Avoir du sang sur les mains si jeune pouvait choquer pas mal de gens. Elle les essuya délicatement avant de se lever et de partir dans la salle de bain. Il se leva et la suivie.

Elle était au dessus de l’évier, en train de faire couler son sang.


" Non ! "

Il chercha autour de lui quelque chose qui pourrait servir pour ne pas que ça coule. Il pris une serviette et lui posa sur le bras. Il la regarda dans les yeux, une lueur de reproche

" C’est pas bien de faire ça ! Si tu veux avoir mal sort dehors, y’a plein d’adulte qui sont près à te faire mal n’importe où. On tombe malade et tu auras aussi mal ! Et tu peux même demander à des gens qui devraient normalement t’aimer, ceux là, ils pourront même te tuer si tu veux ! "

Il criait, il ne comprenait pas pourquoi. Il fut pris d’une violente douleurs dans le dos. Il posa un genou au sol.

" Aïe "

Elle voulait voir ce que c’était que d’avoir mal ? Il ôta d’un geste rageur son haut et se tourna dos à elle.

" Tu veux avoir mal ? Je te l’ai donne si tu veux ! "

Il avait une multitude de cicatrice dans le dos, un nombre qu’on ne pouvait compter. Une était plus visible que les autres, grande, immense, faisant tout son dos. Il était en colère, en colère contre elle. Inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Jeu 7 Juin - 12:49

Maëv regardait les marques dans le dos du gamin sans rien dire. La plus grande n'était vraiment pas belle à voir. Les cicatrices en règle générale ne la dérangeait pas. Mais elle nettoyait toujours bien ses blessures. Elle ne supportait pas qu'une plaie s'infecte.

"Qui t'a fait ça ?"
Son ton était resté neutre.

Les paroles du gosse lui avait laissée un goût amer. Des paroles d'enfant, froides et cruelles.
" Je ne fais pas ça pour avoir mal... De toute manières, ça ne me fait pas mal..."
Et c'était vrai.
Elle n'entaillait pas assez profondément pour que ça lui fasse mal.

" Des gens supposés m'aimer? Me fais pas rire."
Son ton était devenu froid, mais ses yeux restaient de marbre.

" Tu crois que tu es le seul à souffrir ?"
Il se prenait pour qui ce gosse?

" La seule personne qui m'aimait est partie. "
Menteuse... Elle disait qu'elle resterait avec elle... Elle est partie...

" Tu sais ce que ça fait de servir de cobaye? Tu sais ce que ça fait d'avoir des gens qui te créent juste pour jouer avec ta vie? Juste pour voir ce que ça fait de mélanger telle où telle célulle ?"

Elle ne criait pas. Pourquoi crier? Il ne pouvait pas comprendre de toutes façons...

Ce gosse et ses leçons de morales commençaient à l' énerver.
Elle savait que ce n'était pas bien de passer ses nerfs sur un gamin. Mais c'était plus fort qu'elle.

" T'as pas le droit de me juger..."

Elle lui tourna le dos, retira la serviette qu'il lui avait mis sur le bras, nettoya sa blessure et remis un pansement dessus.
Puis elle alla dans sa chambre, pris un T-shirt noir tout simple à manche longue et le lui lança.

" Faudra te contenter de noir, j'ai pas de blanc... Je supporte pas cette couleur... Ils étaient toujours habillés en blanc. "

Elle retourna s'assoir à table.
" Viens finir de manger ! "

La discution était close.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Jeu 7 Juin - 14:29

Kamui était toujours de dos. Il était en train de réaliser se qu’il venait de faire. Sous le coup da sa colère d’enfant de 6 ans, il avait montré ses cicatrices. Il alla se retourner pour s’excuser quand elle pris la parole. Son ton était neutre.
‘Qui t’as fait ça ?’ Personne, il ne répondit pas. Ca ne servait à rien de répondre

‘Pas mal’ il n’y a pas que physiquement que ça peut faire mal. Mais pourquoi se faire volontairement des cicatrices alors que tout le monde est près à vous en faire toutes les minutes ?

Son ton devint froid, glacial. Elle n’avait personne qui l’aime ? Au moins quelqu’un devait l’aimer, sinon ça ne servait à rien de vivre. Quoi que, le petit Kamui avait vécu six ans sans être aimé. Mais maintenant il était mort, preuve qu’on ne pouvait pas vivre sans amour n’est ce pas ?

Sa colère était retombée. Il était triste qu’elle ait de telles paroles. Comment pouvait on penser à ça ? Mais le calme ne dura pas longtemps. Croire qu’il était le seul à souffrir ? Elle n’avait absolument rien comprit où quoi ?


" Je sais que je ne suis pas le seul, mais moi je ne souffre plus, mes parents ont fait en sorte que je ne souffre plus à mes 6 ans ! "

Servir de cobaye ? Non, il ne savait pas, lui était né à l’origine par des parents qui s’aiment.

" Non, je ne sais pas, mais je sais ce que ça fait que de naître en étant désiré, et que se désir s’évanouisse au premier regard ! Je sais ce que c’est que d’endurer cette déception ! Mon corps le sait ! ! ! "

Il criait, les larmes aux yeux, il n’avait pas le droit de pleurer, mais c’était des larmes de colère.

" Juger ? Ce n’est pas parce que je suis jeune que je ne sais rien. Moi je suis mort, toi tu ne l’es pas ! ! Le quel de deux à eu le plus de chance ???!! "

Elle lui tendit le t-shirt noir. Il le pris mais ne l’enfila pas. Il n’aimait pas le noir, c’était triste, moche. Il pris son haut par terre et l’enfila.

" Je n’ai pas faim ! "

Il se dirigea vers la cuisine, se mit dans un coin et dessina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Jeu 7 Juin - 18:17

Il venait encore de se mettre dans un coin.
Ca allait finir par devenir une mauvaise habitude...
Maëv finit de manger tranquillement, et s'était à peut près calmée.

Une fois la table débarrasée, elle alla s'assoir dans le canapé.
La cohabitation risquait d'être des plus difficile... Mais elle ne pouvait pas jetter ce gamin dehors non plus...

" Kamui... Ecoute..."
Elle ne savait plus comment réagir avec ce gosse...
Elle n'aimait pas parler d'elle, mais le petit l'avait poussée à bout tout à l'heure.

Elle soupira, puis se relevant, partit dans sa chambre pour en revenir avec un cadre.
Une photo d'elle avec sa "mère" à l'intérieur. Elle souriait plus souvent à l'époque. Elle tenait Khatia dans ses bras et souriait vraiment.
"C'est ma mère! Enfin... C'est plutot la personne qui m'a élevée..."

" Je n'ai pas de parents... Du moins pas officiellement... "
Elle n'avait jamais eu de famille à proprement parlé.
La seule personne qu'elle ait connu, s'était elle... Khatia...
Et cette photo reste un des seuls souvenirs qu'elle ait gardé d'elle avec le tableau dans son entrée.

" C'était la seule personne qui m'aimait... La seule à m'avoir donné un prénom... Et à m'avoir apellé par ce prénom..."
Oui! Et elle n'était plus là...

"Je ne sais pas ce qu' être désirée veux dire... Je ne peux pas comprendre ce que tu ressens..."
Sa voix était devenue triste.

Le travail de la soirée puis sa crise de tout à l'heure l'avaient épuisée, elle se rassit dans son canapé, ferma les yeux et s' endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Jeu 7 Juin - 20:09

Il dessinait violement au début, puis plus calmement ensuite. Le dessin lui permettait de se calmer. Avant, il calmait sa tristesse et sa douleur, maintenant, il lui permettait d’apaiser sa colère. Son dessin ressemblait à un être humain de petite taille, sûrement un enfant, au milieux d’une tache. Le tout était fait au crayon gris, mais la tâche était foncée.

Elle mangea sans lui, doucement, tranquillement, puis débarrassa.
Elle se dirigea vers lui et se mit sur le canapé, en face de lui.
‘Ecoute’
Il leva son regard violet vers elle. Elle semblait encore hésiter à parler, vu le soupir qu’elle poussa.

Elle se leva, il pensa qu’elle allait se coucher dans sa chambre. Il retourna à son dessin. Il l’entendit revenir, tenant quelque chose dans sa main.
Il prit doucement la photo en main et regarda la femme. Elle était belle et souriante. Maèv était jeune sur cette photo, et elle souriait aussi. Sourire que l’enfant ne lui avait encore pas vu.
Sa mère ? Elles ne se ressemblaient pourtant pas beaucoup. Peut être avez elle tout pris de son père. Il lui rendit le cadre sans rien dire.

Pas de parents ? Alors comment était elle née ? Il était jeune et n’avait jamais entendus parler des ‘bébés éprouvettes’. Pour lui, pour naître, il fallait un homme et une femme, voilà tout. Enfin, il le savait vaguement, car ses parents avaient, encore une fois, répondus plutôt brutalement à la question ‘Comment on fait les bébés’.

Une seule personne qui l’aimait ? Cette personne était morte ? Mais au moins, elle avait eu la chance d’être aimé, même un cours instant, même si cette personne n’était plus.

Sa voix se faisait faible et triste. Elle se coucha sur le divan et s’endormit aussitôt. Kamui rangea son carnet à dessin et se leva doucement, sans faire de bruit. Il alla dans sa chambre et prit comme il pu la couverture qui était sur son lit. Il alla tout aussi discrètement dans le salon et lui mit délicatement la couverture sur elle. Il lui prit délicatement le cadre des mains et le posa sur la table. Il murmura de sa petite voix.


" Moi non plus je ne sais pas ce que c’est que d’être désiré. Mais toi au moins, tu as était aimé. "

Il lui enleva une mèche qu’elle avait devant les yeux et alla se remettre dans son coin, où il décida de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Sam 9 Juin - 21:34

Lorsque Maëv se réveilla il faisait déjà jour. Zut, elle s'était endormie au milieu de la discution... Le petit allait mal le prendre...
Elle chercha autour d'elle un moment du regard, puis se levant se rendit compte de la couverture posée sur elle.
Ce petit était quelqu'un de bien finallement.
Puis à la lumière passant par la fenêtre encore ouverte elle le vit, dans un coin de la pièce, par terre.
*Comment peut-il dormir comme ça...?*

Elle se leva du canapé où elle était toujours installée puis se dirigea lentement vers lui. Elle pris le petit ange dans ses bras, délicatement, se demandant si elle n'allait pas le réveiller. le petit Kamui était beaucoup plus léger qu'elle ne l'avait cru au départ.
*Est-ce qu'il se nourrit assez?*

Il fallait l'allonger sur quelque chose de plus confortable.
Elle alla donc le déposer sur son lit et le borda tendrement avant de regagner doucement le salon où elle se recoucha.
Si elle voulait être en forme se soir, même si elle avait bien récupéré ses forces après quelques bonnes heures de sommeil, il lui en faudrait un peu plus pour ne pas s'écrouler au milieu de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mar 12 Juin - 21:44

Kamui faisait des cauchemars, d’innombrables cauchemars. Il se voyait encore vivant avec ses parents, ou bien il revivait se fameux soir, où la vie était définitivement partit de son corps. Là, il rêvait qu’il était seul, encore, dans un grand endroit tout blanc. Il marchait sans but précis, comme d’habitude. Mais quelque chose n’allait pas, quelque chose était différent. Il sentait quelqu’un le suivre, l’appeler. Ca faisait peur, surtout lorsqu’on à que 7 ans. Il avait vraiment peur et il commença à courir. Mais la voix se faisait encore plus présente et semblait la suivre. Il fuyait, mais elle le suivait, il avait peur, pourquoi on le suivait comme ça, pourquoi on ne le lâché pas. Un trou naa . . .

" . . . aaaaaaaaan "

Il avait hurlé en se réveillant. Il avait chaud, très chaud, il transpirait. Les draps autours de lui étaient tortilloné dans tout les sens.
Draps ??? Il c’était endormit sur le sol, et il n’y avait pas de drap, il en était sûr. Il regarda autour de lui. Il faisait jour, la lumière apparaissait à travers la fenêtre dont les volets n’avaient pas étaient fermés. Il était dans un lit. Elle l’avait mis dans son lit. Pourquoi ? Ce n’était pas à l’invité de prendre le lit non ? Il se dégagea des couvertures rapidement et alla dans le salon. Elle était là, allongé, endormit. Il se remit dans son coin, l’observant. La trace du cauchemar venait de disparaître. Ce n’était pas lui qui tombait, mais elle, et lui était la voix qui devait l’aider. . . Elle était devenu sa protégée. Ca n’allait pas être de tout repos. Mais pourquoi devait il l’aider ? Elle avait besoin d’aide ? Il ne connaissait rien sur elle. Pourquoi il avait toujours un mortel qui semblait allait bien ou qui était irrécupérable.

Il encra son regard sur elle, la regardant dormir, se demandant ce qu’il devrait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 13 Juin - 0:39

Maëv ouvrit difficilement les yeux, il lui avait semblait entendre quelqu'un crier.
Les voisins devaient encore se disputer, ça devenait lassant à force...
Ils pouvait pas éviter d'hurler si tôt le matin. D'ailleur quelle heure était t-il? Elle regarda sa montre, 10h... Fallait pas abuser non plus...
Elle se tourna pour se rendormir lorsqu'elle se rendit compte qu'un truc blanc était dans son champ de vision.
*Ah!*
Tant pis... Elle continua son demi tour sur elle même.
*Attend une minute... Comment ça blanc?*
Elle n'avait rien de blanc chez elle. Même les murs était crème. Elle les avait repeint en arrivant.

Elle se retourna vers l'objet suspect au milieu de sa chambre.
Non! Pas sa chambre, son salon. Mais qu'es-ce qu'elle fouttait dans le salon...?
Elle tenta désespérément de finir d'ouvrir les yeux, tout en remettant ses souvenirs en place.
Le problème quand on est pas du matin, c'est que justement le matin, on a du mal...
Après cinq bonne minutes à fixer la "chose" non identifiée d'un regard bovin, puis se rendant compte qu'il sagissait d'un petit garçon tout en blanc, son cerveau encore endormi fit tilt.
*Kamui!*

Ca y est, elle avait remis en place. Elle s'était endormi sur le canapé et à son reveil le petit était endormi par terre, elle l'avait donc déposé dans son lit et s'était recouchée sur le canapé.
Il lui avait fallu un peu moins de dix minutes pour analyser les informations. Elle faisait des progrès...

" 'jour ! "

Elle l'avait reconnu. Fallait pas lui en demander trop d'un seul coup non plus...
Elle s'étalla sur le fauteuil en mode "baleine échouée sur le rivage" avec un grand soupir.
Bon! Fallait se lever... Nan... Encore cinq minutes...
Maudits voisins... Z'ont qu'à se tapper dessus une bonne fois pour toute et qu' ils lui fichent la paix...

Les voisins se mirent à hurler à se moment là.
Ah! Elle venait de le mettre dehors... Bon débarras...
Tient! La voix n'était pas la même... Bizarre...
Bof! après tout elle l'avait mis à la porte... Comme toutes les semaines... Il reviendrait demain... Elle devait se faire une raison...

Zut le petit...
Elle l'avait déjà oublié...

"...'tit déj... cinq minutes..."

Oui! Cinq minutes... le temps d'émerger complètement...
Non! Elle n'était définitivement pas du matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 13 Juin - 16:51

Il le regardait depuis une bonne heure déjà. Elle dormait paisiblement et il n’osait pas la réveiller pour lui annoncer la (mauvaise) nouvelle. Alors il la regardait tranquillement, perdu dans ses pensés. Comment l’aider ? Il ne savait vraiment pas.

Tiens, elle bougea lentement. Elle fit un demi tour sur elle-même. Elle avait les yeux un peu ouvert. L’avait elle vu ? Il ne savait pas trop. Elle ne sembla pas réagir à sa présence. Elle devait être encore en train de dormir, ou le stade où on se souvient de ses rêves, juste avant de se réveiller.

Elle le fixa. Elle dormait ou pas ? Son regard n’en disait pas long, puisqu’il était totalement embrouillé. Elle le regarda pendant dix bonnes minutes avant de sortir un ‘bonjour’ à moitié mangé. Il lui rendit son bonjour pas un bref signe de tête. Elle se redressa et s’affala littéralement dans le fauteuil. Il la suivit du regard. Elle avait l’air encore un peu endormit.

Des cries se firent entendre à travers les murs. Une femme qui criait après un homme et vice versa. Il n’aimait pas les cries, mais ne le montra pas. Un grand bruit de porte. Quelqu’un était sortit ? Peut importe.

Elle reporta son attention sur lui. Elle semblait l’avoir momentanément oublié.
Dans ses phrases incomplète il compris que le petit déjeuné allait avoir lieu dans cinq minutes. Il avait tout son temps, il n’avait pas faim. Il se leva et alla se mettre en face d’elle. Il lui parla tête baissé, presque honteux de se qu’il allait dire.


" J’ai euh . . . j’ai une mauvaise nouvelle . . . Vous allez devoir me supporter . . . peut être indéfiniment. Je suis . . . votre gardien . . . "

C’était dit. Il regardait le sol où ses pieds bouger mal à l’aise. Ce n’était pas une vie. Entre un pauvre enfant battu qui ne porte que du blanc, et une fille qui ne ressent rien qui ne supporte pas le blanc, ils étaient mal barrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Mer 13 Juin - 23:50

Du plus profond de sa brume, il semblait à Maëv que Kamui lui parlait.
Attend...
"...Mauvaise nouvelle... supporter...indéfiniment... gardien..."
De quoi est-ce qu'il parlait...?
Bon ok le fait de ne pas être du matin, avait de nombreux inconvénients, surtout quand on vit seule... On a pas l'habitude que quelqu'un nous tappe la discut' dès le réveil.
Bon! Va faloir se motiver et parler...

" Hein? "

Euh... On a dit parler...
Bon ok! Il devrait attendre qu'elle émerge un peu... Elle essaya de se lever et manqua de se casser la figure.
*Super... Je vais aller loin moi comme ça...*
Elle se recalla sur le canapé de manière à pouvoir le regarder. En gros sur le ventre, un bras trainant par terre et la tête posée sur son autre bras, tournée vers lui.
Et lui lança un regard des plus vide.

" Ok! On la refait... Dans un langage simple que je peux comprendre au réveil, s'il te plait..."

En plus il lui avait dit ça en baissant la tête. Elle était pas sourde mais quand même...
Mais il avait de la progression de son côté à elle, elle avait dit une phrase complète sans macher ses mots.
Après une autre tentative, elle réussi enfin à s'assoir.
*Un petit pas pour moi, un grand pas pour notre discussion...*

" Désolée! Maintenant tu comprends pourquoi je travaille de nuit... Je suis comme ça tous les matins..."

Elle avait enfin réussi à se réveiller. Bien que ça irait mieux après un bon petit déjeuner et une douche.
Mais elle avait encore trop la flemme de lever ses fesses du fauteuil...
Donc le petit déj' attendrait...

" Bon! Tu disais? "

Ouais parceque quand même... Avoir une phrase complète c'était mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Fuma
Gardien
avatar

Nombre de messages : 156
Lié à : Maëv
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Ven 15 Juin - 3:48

Elle avait l’air totalement . . . ailleurs, c’était le mot. Ou pas réveillé, ou plein d’autre chose qui soit à l’opposé de réveiller, prête à se lever, d’aplomb, bref, elle était pas tout ça.
Elle marchait au ralentit, radar éteint comme on dit.
‘Hein’ Le seul mot qu’elle prononça. Pas brillant. Elle n’avait pas compris ? Pourtant il avait était clair non ?

Elle s’allongea. Totalement amorphe . . . Elle bougeait à peine et son bras traînait lamentablement, il fallait le dire, sur le sol.


" Si vous voulez. Pour résumer, je suis votre gardien, vous savez, je vous en avais parlé hier soir. Et bien, je dois veiller sur vous, jusqu’à ce que vous alliez mieux. "

Il avait honte de dire ça. Comment elle pouvait le prendre au sérieux après leur altercation ? Et surtout, ce n’était qu’un gosse. Et normalement, ce sont les adultes qui prennent soin des enfants, pas l’inverse !

Elle se leva, enfin, s’essaya juste. Il ne savait pas si elle était capable de se lever dans son état.
Elle était comme ça tous les matins ? Et ben, ça ne devait pas être joyeux d’être avec elle tout les jours, surtout le matin. Il allait avoir du mal. Lui qui ne dormait quasiment pas.

" Je disais que je suis votre gardien, et que art conséquent, vous ne pourrez plus faire un pas sans que je sois là, et que je dois vous protéger de tout et de tout le monde. Et de vous-même. Et de encore plein de chose. "

Il avait dit ça d’une traite. C’était dit, c’était fait, point final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëv
Mortel
avatar

Nombre de messages : 43
Lié à : Kamui Fuma
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   Dim 17 Juin - 14:16

A présent réveillée, Maëv fixait le gamin avec un air totallement incrédule. Il était son gardien? Elle avait besoin d'un gardien? Pourquoi? Elle ne trouvait pas que sa vie soit si désespérée, qu'elle pouvait avoir besoin d'un gardien.
Enfin... Du moins, elle ne la trouvait pas si désespérée que ça...

Bon! Elle allait devoir garder le gosse à la maison. Ca lui ferait de la compagnie.
Et puis elle devrait se faire une raison.

"-Ok! Bon! Si j'ai bien compris je dois m'occuper de toi à partir de maintenant ? Tu vas rester habiter ici c'est ça ?"

Il y avait juste un petit détail qui la gênait...

"Euh... Par contre... Tu ne portes que du blanc? Même pas du beige, ou à la limite du crème ?"

Elle avait vraiment un souci avec le blanc, et son "ange gardien" ne semblait porter que ça...
Un autre détail attira son attention. Ses ailes. Elles les avaient vue blanches hier soir. Mais maintenant avec la lumière du jour, elle se rendit compte qu'elles étaient en fait dorées.
*Tient! Les anges n'ont pas tous les ailes blanches...?*

La cohabitation risquait d'être houleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartement de Maëv   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement de Maëv
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appartement, maison à louer ou vendre §
» [Question] Crâne de Dragon et Appartement de Daenarys (résolu)
» voleur de dragon & appartement de Daenerys
» Vélo d'appartement
» Bon appartement chaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Quartier Résidentiel-
Sauter vers: