AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Isaac Delacroix

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Delacroix
Gardien
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Lié à : Sasha
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Isaac Delacroix   Lun 7 Mai - 21:37

Nom : Delacroix.
Prénom : Isaac.
Surnom : Zaza, le bleu, etc.
Âge lors de la Mort : 20 ans.
Âge de Gardien : Un an et quelques mois.

Description physique : Aussi loin que je m'en souvienne, Isaac Delacroix récolta toujours un certain succès auprès des demoiselles. Depuis le berceau même ! C'est vrai qu'il avait tout pour plaire : mignon, grand, svelte, fragile, avec un visage anguleux aux traits amènes (dont je vous épargnerais les détails). Et puis ses cheveux, ses beaux cheveux d'ébènes ... Comme cela devait être facile de réfléchir avec toutes ces belles mèches lisses et ordonnées autour de la tête ! Comme cela s'accordait bien avec son teint laiteux et les magnifiques yeux charbons qui lui mangeaient peu à peu le visage. La silhouette du jeune homme, plus proche d'un danseur étoile que d'un charpentier, était quant à elle souple et délicate ; deux mains semblables à de longues araignées blafardes esquissaient des gestes maladroits précis et gracieux. Vous l'aurez compris, Isaac n'avait rien à envier du numéro un des magazines de mode (bien que loin de la musculature d'un champion haltérophile). Comment ça - mon discours, hyperbolique ? Il est vrai que j'exagère quelque peu les choses ... Zaza n'est pas parfait - personne ne l'est - mais il est encore jeune et frais ; une fraîcheur pas désagréable à regarder. En tout cas, depuis que deux ailes noires de jais poussent de part et d'autre son dos, on peut s'exprimer sans mentir : Isaac est ange.

Description psychologique : Avant sa mort, Isaac Delacroix était un accro à l'informatique nerveux, obsédé par ses études et pas particulièrement bavard. S'il lui arrivait de rejoindre une soirée entre amis pour se changer les idées, il préférait de loin s'isoler pour réviser (ou tenir un tête à tête avec son ordinateur) : comme dit le proverbe, mieux vaut être seul que mal accompagné. Mais depuis le décès du jeune homme, son comportement évolua : il y a l'avant, et il y a l'après.
Aujourd'hui, Isaac est presque une autre personne : plus ... détendu. Plus ouvert. Maintenant, c'est la solitude qui l'effraie. Un véritable pot d'colle qui ne lâche plus son mortel d'une semelle et s'accroche continuellement à ses chevilles. Il faut toujours qu'il le guide, lui tienne compagnie, l'espionne même (d'un autre côté, quand on sait que sa seconde vie ne tient qu'à lui, ça s'comprend). Une garantie pour le protégé d'être soutenu dans n'importe quel moment, quelque soit la difficulté. Certes, Isaac peut être de mauvaise foi, stupide et susceptible - comme n'importe qui. Son attitude enfantine (si contraire à son passé soit elle) en énerva plus d'un. M'enfin, le protecteur est (ou du moins fut) humain ... son comportement reste tolérable. Et puis, voyons le bon côté des choses : Zaza est un bel exemple d'optimiste ! Il garde toujours une vision positive de son entourage et n'est pas du genre à se morfondre. En plus, il déborde d'énergie et d'humour. Une facette de sa personnalité peu explorée de son vivant (à cause de son semi-isolement). Les liens d'amitié se forgent vite avec lui. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'Isaac inspire la confiance, mais c'est un garçon charmant qui sait se montrer agréable malgré ses défauts. Il aime sa nouvelle vie, il aime faire la fête, il aime les mortels. Achetez Isaac !

Gardien de : Sasha.

Passé : "J't'ai déjà raconté comment j'suis mort ?" - "Oui", murmura un gosse à travers la grille du confessionnal. "Ah ..."
Les deux hommes se turent, abandonnant l'église dans un mutisme sacré. C'était un silence dérangeant et pesant. Enfin, pas si pesant qu'ça puisqu'on entendait au loin crépiter les cierges et marmonner les croyants réunis autour de la cuvette d'eau bénite. Sainte Marie, sauvez-nous, blablaba blabla. Un enfant pleurait plus loin dans les bras de sa mère. Et au-dessus de tout cela s'élevait l'imposante statue du Christ, majestueusement perchée comme un aigle royal au dessus de ses humbles sujets. Confiné face à son mortel entre quatre planches de bois, Isaac maugréait : l'ambiance ecclésiastique l'oppressait. Puta*n de silence ... Il fallait bien que quelqu'un s'élance contre ce bouclier de paix : "Tu sais Kirsten, le célibat n'est pas une fatalité. Ce s'rait stupide de te donner la mort pour si peu. C'est triste, la mort. J'suis tout d'même bien placé pour t'en avertir. La vie est belle et sucrée, les oiseaux chantent, des fleurs poussent partout ..."
"Et tu dis qu'on t'as envoyé me protéger et me guider dans mes emm*rdes ?! Tu sais que toi, t'es vraiment naze ?"
Isaac se défendit d'un claquement d'langue. Quel sale gosse ... Comment pouvait-il critiquer ses efforts, lui qui labourait nuit et jour les champs du destin pour trouver la clef de son protégé - SA clef ? Lui qui se tuait à sauver d'innombrables ivrognes, clodo' pouilleux, minettes droguées ou adolescents boutonneux pour leurs épargner d'inutiles souffrances ? Non, les cas désespérés n'étaient pas sa passion. Quelle ingratitude. Le jeune Delacroix se pencha de quelques degrés vers la gauche et déclara tête haute : "Garde seulement à l'esprit que si tu meurs, jamais plus tu ne verras un steak de la même façon."

Aaah, pauvre Kirsten ... Heureusement qu'Isaac n'est pas rancunier ou mauvais gardien. Sinon, comment l'aurait-il sauvé quelques semaines après cette conversation ? Lui et ses trois - euh non, deux - précédents protégés. C'est qu'il s'occupe de types en difficultés et joue les psy' depuis un peu plus d'un an maint'nant. Et avec brio, si j'puis dire. Mais commençons par le commencement : si la vie de Zaza n'intéresse pas Kirsten, nous en revanche, sommes avides de l'entendre.
"Hein ? Quoi, ma vie ? Mais non ... elle n'a rien d'extraordinaire, ma vie ! C'est de ma mort dont je voulais parler."
Oui bon, mais il faut la résumer cette histoire non ? C'est bien ce que je disais. Isaac est donc né en France, y'a une vingtaine d'années, fruit de l'union d'un responsable en logistique et d'une starlette. C'était une famille aux revenus modestes mais suffisants pour éduquer un enfant. "Intéressant, on peut zapper le passage des couches-culottes ?"
Raaaah ... Laisse moi finir ! Zaza passa les premières années de sa vie en jardin d'enfants, comme tout l'monde. Il apprit à lire, écrire, compter. Petite section, maternelle, CP ... Vous voyez l'tableau. Un exemple de conformité quoi. Un automate ; il était le fils à papa qui réussissait tout ce qu'il entreprenait sans aucune confiance en lui. En même temps, à dix ans me direz vous ... Mais justement. Que dire de plus sur cette époque ? Le garçon fréquenta une petit école primaire de quartier peu réputée ainsi qu'un club de basket hors compétitions. Il gagnait aux billes dans la cours de récréation, poussait les filles jouant à l'élastique et cumulait les bons points. Ses notes correctes promettaient une bonne entrée au collège, et ses meilleurs amis du moment portaient tous des lunettes et un appareil dentaire. Non non, n'y voyez aucun préjugé.

Puis vint le collège, les années de sacs bourrés de bouquins et de cahiers qu'on a peur d'oublier, la terreur des heures de retenue, les rangs proprement délimités par des traits blancs sur le bitume de la cours. 6ème E, 5ème B, 4ème B, 3ème A.
"C'est mes notes, ça ?" Mais non abruti, le nom des classes ! D'ailleurs, tes notes, elles étaient plutôt bonnes ? Tu as bouclé ta scolarité avec des félicitations et des seize chaque année. Chapeau la tête de classe ... "Je sais, je sais."
Comme quoi, la peur de décevoir les parents et d'être privé de télévision donne un bon départ. Et tu as décroché le brevet.
"Evidemment, qui ne l'a pas ..." Mais le collège a une fin et l'adolescent se rendit vite compte qu'il fonçait droit dans le mur. En effet, sa vie ne menait à rien d'autre qu'aux études et qui pouvait désirer cela ? Zaza baissa sa fréquence de travail et se découvrit de nouvelles passions : l'informatique et la musique, dont il ne connaissait auparavant que JJ Goldman et Isabelle Boulay (hu !). Le jeune homme s'embarqua ensuite dans une filière technique. Il intégra l'internat d'un lycée privé et enchaîna une seconde technique, une première et une terminale génie électronique. Dessiner le circuit imprimé. Copier le circuit imprimé. Faire le circuit imprimé. Couper le circuit imprimé. Monter le circuit imprimé ; et puis tout recommencer.
"Beau résumé, mais tu as oublié de dire que je récoltais la meilleure moyenne de la classe dans six matières !"
Ca va les chevilles ? Cependant, tu dis vrai. Quoique la difficulté n'était pas insurmontable. Le plus important était le BAC.
"Tout à fait", et c'est de justesse qu'Isaac l'obtint. Pas de mention donc, mais une porte ouverte pour la suite des études et pour le BTS IRIS qu'il visait depuis quelques temps (Informatique et Réseaux pour l'Industrie et les Services techniques).
"Je te ferai remarquer que tu n'as mentionné ni mes conquêtes amoureuses, ni ma passion pour les jeux vidéo."
Certes, mais ce n'est pas le point culminant de l'histoire. D'ailleurs, te rappelles-tu seulement du nom de tes conquêtes ?
"Non mais ... M*rde, tu veux absolument me faire passer pour un Geek boutonneux et asociale ?" Mwaha, qu'est-ce que j'disais. Le jeune Delacroix marchait donc vers un BAC +2. Il aurait visé plus loin si ... "Ah, LA ça devient intéressant !"
Oui, oui. Ta mort. Tu préfères peut-être prendre la parole ? C'est toi le mieux placé pour donner des détails, après tout.

C'était un soir de Décembre, je crois. Je rentrais avec une bande de potes d'une soirée étudiante. Il faisait froid et le vent me fouettait le visage. Il ne neigeait pas. La nuit exposait son coeur d'or, percée de nombreux petits trous, régnant sur le décor depuis quelques heures déjà. Et nous, complètement bourrés, étions incapable de discerner quoique ce soit dans ce brouillard sombre. Comment retrouver le chemin de l'internat ? Nos esprits flous ne se reconnaissaient plus. Je me retrouvais aveugle et seul (bien qu'entouré d'idiots) avec ce mal qui me serrait l'estomac. Maladroit, riant bêtement de tout et de rien. Marcher ? Impossible. Je trébuchais sur d'invisibles obstacles. Quelle était la meilleure solution, d'après vous ?
On décida de s'arrêter, d'attendre que le jour se lève - ou d'être en état de retrouver notre chemin. Mes amis partirent s'écrouler dans un coin tandis que je m'allongeais sur le sol. Les yeux scotchés aux étoiles, je souriais.
C'est beau la nuit. C'est calme. Silencieux. Tu te couches et tu penses ; tu penses que tu es peut-être le seul éveillé à cette heure, que toute la planète elle aussi, dort --- Bon, en réfléchissant un peu tu comprends qu'avec le décalage horaire, y'a une grosse partie du monde qui garde les yeux bien ouverts ... Mais le silence lui, est magique. Rien ne le trouble. Rien ? Si.
J'entendais quelque chose. Un bruit. Il m'agressait les oreilles. Qu'était-ce ? Je fermais les yeux pour mieux écouter. Une voix ? Non. C'était grave et immuable. L'extrémité de ma langue vint mouiller mes lèvres sèches. Décidément, il faisait bien froid, dehors ... Mais quel était ce bruit ?! Il m'était pourtant familier. C'était ... proche. Très proche. Mon Dieu, c'était évident : le ronronnement d'un moteur ! Mes yeux s'écarquillèrent. Trop tard. Renault Clio III, 2005, 18 510 km au compteur.

[Suite dans le deuxième message.]


Dernière édition par le Mer 9 Mai - 21:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiebeauxbatons.actifforum.com/
Dieu
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1262
Lié à : Un Farfadet nommé Désir
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Lun 7 Mai - 21:47

Bienvenue !
Ne t'inquiète pas pour les révisions, on a tous connu ça et certains le vivent encore xD

Par contre, pour ton avatar, il me semble que tu aies un Clone...
( en la personne de Lucka... il faudrait peut être corriger ça Wink )

Nous attendons que ta fiche soit finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Isaac Delacroix
Gardien
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Lié à : Sasha
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Lun 7 Mai - 22:14

[Suite du message.]

J'étais mort. Vraiment ? Tout ceci semblait ... irréel. Mes yeux clignèrent, éblouis par une lumière blanche. Où était ce tunnel dont tout l'monde parlait ? Pourquoi pouvais-je encore fermer les yeux ? Les réponses ne tardèrent pas. IL était là. Qui ? Mais Dieu voyons ! Dressé là. Face à moi. Ou plutôt autour de moi. Je ne peux l'expliquer. C'était immatériel : je voyais sans rien voir mais je savais qu'il était là. Il m'a parlé, sans ouvrir la bouche, pour m'expliquer que j'étais mort. Qu'il ne fallait pas paniquer puisqu'il m'offrait une seconde chance de vivre ... de vivre à travers quelqu'un. Quelqu'un qu'il fallait sauver.
Il me fallut du temps avant d'accepter ce que j'étais. Un gardien. Un protecteur. Quand Dieu me renvoya sur Terre, j'étais knock-out. Vous connaissez l'humain et sa manie de rejeter tout ce qui est indémontrable ? J'en faisais partie. Mais lorsque je vis mon mortel pour la première fois, je compris que ce n'était pas un rêve. J'étais réellement doté d'une mission. Ce mortel était une femme, nommée Erika. Je ne l'avais jamais vu mais je savais qui elle était. Je connaissais ses problèmes avec la drogue, son petit ami qui la frappait et je savais que si je restais de glace ; si je ne faisais rien, elle mourrait.
Moi et ma protégée ne nous entendions pas parfaitement bien ... Elle était colérique, et elle détestait l'attitude énergique et festive que j'entretenais depuis ma mort. Et puis un problème de taille subsistait : il me fallait la sauver, certes, mais comment ? Durant trois mois, bibi suivi la jeune et jolie Erika. Partout je la devançais, et si la brute qui lui servait de petit ami l'attendait dans un couloir, je la suppliais de rebrousser chemin. Souvent, je lui parlais pour la décrocher de la drogue et égayer ses journées. Et vous savez quoi ? Au bout de ces trois longs mois, la brute tomba dans les feux croisés d'un gang. Paouf ... Zigouillé. J'ose espérer qu'il n'est pas devenu gardien. En tout cas, Erika fit un trait sur la drogue. Elle était sauvée.

Je l'avoue, ma tâche ne fut pas difficile. C'est sans doute pour cette raison que je pris un nouveau mortel sous mon aile, au lieu de rejoindre le paradis comme me proposa Dieu. Samuel. 13 ans. Cancer de quelque chose - la médecine semblait déjà incompréhensible de mon vivant, alors aujourd'hui ! Tout ce dont je suis sûr c'est que celui-là, je n'aurai jamais pu le sauver. Il était en phase terminale. Plus que deux mois à vivre : j'ai tout fait pour qu'il garde le sourire jusqu'au bout. En espérant que les morts par maladie deviennent eux aussi des gardiens ... et que l'on se rencontre à nouveau, heureux. Vous imaginez bien qu'après cet inévitable échec, le protecteur que j'étais ne pouvait se résoudre à rejoindre le paradis. Je voulais réussir à sauver quelqu'un. A le sauver pour de bon. Pas par chance ou dans la défaite. Par détermination.
Le suivant portait le nom de Regis. Un chic type - professeur de mathématiques. Les ennuis d'argent poursuivaient le pauvre homme depuis quelques années. Or son portefeuille était en plein hémorragie : pension alimentaire de sa femme depuis leur divorce, paiement du loyer, courses quotidiennes, etc. Le pauvre avait besoin d'un solide soutien moral. Cette fois, obtenir la confiance de mon protégé me soutira beaucoup de temps ; trouver une solution et l'aider encore plus. 6 mois en tout. Résultat : j'ai tellement sué pour qu'il se réconcilie avec sa femme et obtienne une promotion, que j'y ai prit goût !
Vous commencez seulement à vous ennuyer ? Calme, mon dernier protégé à ce jour est Kirsten (oui, le gamin mentionné plus haut ; vous voyez que vous suivez !). Adolescent prêt à se suicider pour une histoire d'échec auprès des filles. Lui, je l'ai usé à coups de sorties en boîtes de nuit et poussé à un relookage complet digne de jeux télévisés. Méconnaissable et finalement bien sympathique. Maintenant qu'il est sauvé, Dieu va me confier mon quatrième mortel. Voilà où j'en suis.

Lien avec d'autres personnages : ...

[Supplément] Comment avez-vous connu ° Les Gardiens ° ? Tourdejeu powaaa !
Euh sinon, autant prévenir : je suis en période de révision. Bac en juin, je s'rai pas des plus actifs.
Par contre, je posterai au minimum un message par semaine, histoire de pas abuser ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiebeauxbatons.actifforum.com/
Isaac Delacroix
Gardien
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Lié à : Sasha
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Lun 7 Mai - 23:53

Fiche terminée (le caractère du personnage n'est pas génial mais bon, je suis pas psychologue XD).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiebeauxbatons.actifforum.com/
Dieu
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1262
Lié à : Un Farfadet nommé Désir
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 0:37

Il est tard ^^'
tu m'excuses si je corrige ta fiche que demain Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Dieu
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1262
Lié à : Un Farfadet nommé Désir
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 15:25

Mon Cher Isaac... JE N AI RIEN A REDIRE !

Non !! RIen !
Avoue que tu as souri !

Ta fiche est tout bonnement, excellente, selon moi (mais c'est quand même l'avis de Dieu hein ^^'). Le style est génial, le dialogue avec le narrateur et le personnage extrêmement drole et touchant même.

Le caractère quoi que tu en dises, est tout à fait convenable.

Donc, je VALIDE ta fiche avec un immense plaisir !
'Me sembe que Sasha est ta Protégée... Bon courage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Isaac Delacroix
Gardien
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Lié à : Sasha
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 15:34

En effet comment ne pas sourire Embarassed
Eh bien, merci beaucoup pour ces compliments ...
Ca me touche, vraiment *Ecrase une larme Laughing *
(J'ai édité ma fiche pour ajouter le nom de Sasha).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiebeauxbatons.actifforum.com/
Zahikel
Invité



MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 15:38

En tout cas l'avatar est splendide (mais du coup, il n'a plus "un merveilleux regard charbon", non?)

La fiche était en effet appréciable et entraînante, j'ai pris tout autant de plaisir à la lire que DIeu.

Mais, par contre, la description psychologique (même si joliement écrite comme le signale mon supérieur), me semble un peu loin de l'histoire, le jeune homme relaté me parait bien plus sociable et fringuant que ce dont il fut décrit!
Ou peut-être ais-je manqué quelque chose?

En tout cas, bienvenue, et bon courage avec Sasha!-la-mégère!

Edit Aspho: What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Delacroix
Gardien
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Lié à : Sasha
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 15:44

Merci Zahikel Very Happy
C'est bien pour cela que j'ai changé par "yeux océans" XD

Le jeune homme relaté me parait bien plus sociable et fringuant que ce dont il fut décrit!
> Tu veux dire qu'il est plus sociable dans la psycho' ou dans l'histoire ?
Si tu parles de la psycho, il a changé après sa mort. C'était un nouveau départ pour lui car il détestait sa vie de fils à papa.
Si tu parles de l'histoire, je n'ai peut-être pas assez accentué le caractère isolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiebeauxbatons.actifforum.com/
Zahikel
Invité



MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 15:46

I was talking about the story. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Delacroix
Gardien
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Lié à : Sasha
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   Mar 8 Mai - 15:49

Hum, si tu veux je peux recommencer la psychologie en atténuant l'aspect associable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiebeauxbatons.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isaac Delacroix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isaac Delacroix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isaac Asimov - Le Cycle de Fondation.
» [A Valider] Le Louroux
» #071348770530, Isaac L. Snow
» The Binding of Isaac: Rebirth
» Look into my eyes it's where my demons hide. (Isaac)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Introduction ° :: Le Livre des Morts :: Gardiens Acceptés-
Sauter vers: