AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Maison de Léo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Leo Hast
Invité



MessageSujet: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 12:31

Une petite maison pas très pimpante, au jardinet un peu triste dont les quelques rosiers tentent d'offrir quelques roses maladives.

-------

Léo ouvrit les yeux au cri strident du réveil. Ce traître, insistant, ne semblait pas vouloir lui laisser la possibilité de refermer les yeux et de se rendormir. Après quelques gesticulations dans le brouillard de sa chambre, il finit par éteindre l’objet incriminé sans trop de dégâts. Une pénombre agréable flottait autour de lui, et il dut faire un effort de volonté surhumain pour se redresser dans son lit, s’étirant jusqu’à entendre craquer ses os avant de récupérer ses lunettes posées sur la table de chevet. Le monde retrouva des lignes stables, et Léo eut tout le loisir de contempler une aile blanche qu’il n’avait jusque là que deviné du coin de l’œil.
Lawrence était assis au bord de la fenêtre, objet décoratif un peu déplacé dans cette ambiance agréable mais un peu neutre qu’était la chambre de Léo.

Sa chambre n’avait jamais été refaite depuis sa naissance, si bien que les murs étaient toujours d’un bleu pastel, avec une frise de petits soleils jaunes en haut du mur, le tout un peu passé, les couleurs délavées par endroit, des marques de poster successifs quand il avait tenté de faire de sa chambre un nid plus conventionnel pour ado en rébellion. Pour le moment ne restait qu’un grand poster du cœur de Voh, qui jurait à peine dans tout ce bleu ciel. Près de la fenêtre, le vieux bureau accueillait un pc portable dernier cri, auquel était accroché un baladeur numérique lui aussi tout neuf. Ce genre de petits accessoires, comme la Nintendo DS planquée dans son sac, c’était les petits extras qu’il s’était offert de son job de rat de laboratoire. Sa mère n’aurait pas eu les moyens ou l’envie de lui offrir, mais ne s’était pas non plus posé de questions quand elle les avait vu apparaître dans sa chambre… enfin pour le peu de temps qu’elle passait dedans, le ménage et le rangement de son foutoir étant sa tache exclusive à lui. Sur l’autre mur, l’étagère bibliothèque accueillait en son sein livres de cour mélangés à l’intégrale des Zelazny, quelques mangas variés, une photo de Valogne et lui faite dans la cabine d’un photomaton, édition spéciale avec plein de petits cœurs, et une petite peluche de lion bien usée aux entournures. Léo, lion, sa mère était encore très fière de son jeu de mot.

Le parquet était assez tiède sous ses pieds quand il se leva pour aller ouvrir les volets, effleurant les ailes de son ange au passage. Un temps maussade se montra derrière les volets ouverts, mais il n’avait pas de prévisions de grande journée pique nique, aussi cela lui était il égal. Le silence lui pesait un peu, mais il n’arrivait pas à parler le premier. Après une bonne nuit de sommeil, l’idée que cet ange ne soit qu’un fruit de son imagination, nom, sensation tactile, et apparence comprise, semblait une fois de plus une idée tentante.
Son regard tomba sur la lettre posée près du pc, ouverte mais bien rangée. Il avait rendez-vous ce matin au labo, et l’idée de leur en parler, comme il leur avait parlé de tout ce qui lui était arrivé auparavant, était plutôt tentante.
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 12:59

La nuit avait été longue. A aucun moment Lawrence n'avait sentit le besoin de dormir, et animal nocturne de son vivant, il n'avait même pas tenté de se reposer. Son esprit était de toutes façons bien trop intrigué par la situation présente pour songer à s'éteindre. Leo s'était couché, puis s'était endormi, sa respiration lente et calme dans la chambre à la décoration surannée. Lawrence avait finit par s'assoir sur le large bord de la fenêtre, repliant soigneusement ses ailes derrière lui. Il en avait caressée une, arrachée une petite plume duveteuse, qui une fois tombée au sol avait finit par disparaitre. Son existence était elle également aussi impalpable ?

La plupart des élèments lui étaient revenus en mémoire. A l'exception de sa mort. Il l'avait réellement oublié. Il se souvenait d'une noyade, mais tous les élèments liés à sa mort, comme son agression, avaient été volontairement éffacés de son esprit. Il se souvenait de son passé, et c'était un regard intrigué qu'il avait lancé à l'ordinateur éteint auquel le jeune homme n'avait pas preté grande attention durant la soirée. Les ordinateurs, c'était son domaine à lui. Il pouvait toucher des objets, alors, il pourrait retourner dans cet univers la? Mais, il était mort, en verité...Mort.

Durant la nuit, il était venu s'assoir à coté de Leo. Penché sur lui, il l'avait observé quelques temps, avant de revenir à son poste. La rue était calme, pas un chat sous la lumière blafarde des lampadaires. Proteger Leo...De quoi? Le jour était finalement venu, ainsi que le bruit strident d'un reveil. Le jeune homme se leva, l'ignorant à moitié.

"Bonjour Léo"

Lawrence ne fit pas mine de se relever, mais son regard était posé sur le jeune homme avec insistance.

"Tu dois aller à l'école aujourd'hui ?"

Il lui fallait savoir ce qui menaçait ce jeune homme. Le suivre jour après jour dans son lycée ne lui semblait que peu passionnant...
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 13:36

La voix de Lawrence résonna, l'empéchant de partir dans des pensées trop déprimantes sur l'état de son cerveau. Il était difficile de croire qu'il n'était pas là quand il l'entendait. Et il découvrait aussi qu'il voulait y croire. Malgré le nombre d'émission qu'il avait pu écouter sur les gens piégés par de trop bons effets spéciaux, il avait envie de croire à cet ange présent dans sa chalbre, juste pour lui. sans contrepartie ? Plus dur à croire là.

" Non, pas ce matin."

Il attrapa la lettre et l'ouvrit, la lisant rapidement. Une convocation claire et nette, sans indication particulière ou quoi que ce soit de génant. Personne n'aurait pu imaginer ce que pouvait vraiment signifier cette lettre. Un entretien d'embauche, ou d'un élève qui veut faire un exposé ? Bien des solutions possibles et logiques. Au début, il avait été presque émerveillé de cette façon de faire, qui avait tout du secret défense et le plongeait dans le meilleur des films de contre espionnage. Mais point d'ennemi, pas même sa mère, pour chercher à voir où il s'enfonçait, et le luxe de précaution devenait juste un détail comme un autre, risible même.

" J'ai un rendez-vous. "

10h. Bus puis taxi, il avait largement le temps de s'y rendre dans les temps. Même le voyage avait perdu cet attrait romanesque qu'il avait au tout début. Ce ne serait que quelques minutes avant son arrivée qu'un noeud de serpent se formerait dans son estomac, lui rappelant sans détour qu'il n'allait pas à une fête. C'était curieux... de ne se souvenir de la souffrance que quand on la revivait.

Le jeune homme attrapa le jean abandonné sur sa chaise, et ouvrit son portable en même temps, lui donnant le temps de s'allumer pendant qu'il se changeait. Un sweat sélectionné dans la commode, mais avant de retirer son t shirt pyjama, il se retourna vers Lawrence, à demi géné.

" Tu pourrais te retourner ? "
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 13:45

Lawrence pencha légèrement la tête en aquiesciation muette à l'énonciation simple. Ils n'avaient pas encore parlés réellement. leo ne le chassait pas, sans non plus l'accepter totalement. Il demeurait quelque peu sceptique face à lui, et lawrence ne le comprennait que trop bien.Le gardien regarda la lettre avec un interêt dissimulé, ainsi que le moindre des gestes de son humain. Comme un animal calme et fidèle. La demande timide le fit sourire.

Il se retint de mentionner qu'il l'avait déjà aperçu cuisses à l'air se faisant prendre par son prof de physique, mais il se retint, se disant qu'il n'était pas la pour ruiner le moral de ce pauvre garçon mais bien pour l'aider. La bonne blague. Personne ne l'avait jamais aidé lui. C'était injuste. Mais bizarrement, cette injustice ne délcenchait aucune colère en lui. Juste une lassitude quelque peu amusée. Il hocha la tête, se relevant face à la fenêtre, étirant ses ailes engourdies par la nuit. Il ne cachait pas la lumière, et ne projetait pas d'ombre derrière lui. Ses plumes blanches étaient aureolée d'un alo tout ce qu'il y à de plus divin, mais sa maigre silouhette noire, par contre, ne contribuait pas à l'aura angelique.

"Sais tu pourquoi je suis la?"

Autant mettre les choses au clair dès maintenant. Tourner autour du pot était trop ennuyeux. Et Lawrence se disait que dans une vie post mortum, la place reservée à l'ennuis se devrait d'être minime au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 13:59

Léo se changea rapidement, un peu nerveux de la présence de l'ange. Un peu bizarre quand on pensait qu'il se laissait tripoter par un homme de plus du double de son age. Mais dans ces cas là, c'était juste son corps qui était présent, ici et maintenant, c'était différent, et afficher un peu de pudeur face à Lawrence signifiait justement qu'il avait pour lui un intéret bien différent que celui envers on prof de physique.
En serrant la ceinture de son jean d'un cran suppémentaire, il remarqua qu'il avait un peu maigri. Apparement. Il verrait bien tout à l'heure, la pesée faisait partie de la ribambelle de petits exams obligatoires auxquels il se soumettait sans broncher. Pas de quoi s'en inquiéter, quelques McDo et il reviendrait à un poids normal.

Il remonta sur sa tête sa capuche neko-kawai, et se tourna vers Lawrence avec un petit sourire pour indiquer qu'il était près. La demande le figea un peu. Il devait avouer qu'il ne s'y était pas attendu... en général c'était plutot l'inverse non ? Les êtres divins savaient ce qu'ils étaient et pourquoi ils devaient protégé un mortel et...

" Pas de mission sacrée à me confier ? "

Leo passa ses bras derrière sa nuque, le regard perdu dans les ailes blanches, ces ailes qui savaient si bien le séduire pour lui donner une impression de sécurité et de douceur. Pourquoi un ange pouvait il être là, à part pour le protéger du mal ou de quoi que soit d'autre ? Son regard passa sur la lettre en évidence sur son bureau. Il doutait que des tests médicaux pouvaient amener à une intervention divine de cette nature.

" Pour me remettre dans le droit chemin ? Il y a vraiment un enfer ? "
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 14:19

Au bruit de la ceinture, Lawrence se retourna avec nonchalence. Le jeune homme n'était pas bien épais. Son visage doux et agreable, quand à lui, affichait une expression particulière qui déparaillait d'avec son allure générale. La proposition laissa le protecteur coit, et il ne jugea pas utile d'en relever l'ironie palpable. Il s'avança vers l'ordinateur, se penchant pour en regarder l'écran.

" Tu n'es certainement pas destiné à l'enfer"

A vrai dire tout cela, il n'en savait trop rien. Mais Lawrence n'était pas du genre à étaler ses questions et ses doutes. Il se redressa, ne voulant pas totalement monopoliser les affaires du jeune homme. Et sa maison, ses études à lui? Il ne savait même pas s'il était chez lui...Mais il n'avait pas non plus envie que Léo en sache plus sur lui. Parler de sa mort et de son passé ne l'interessait aucunement.

"Si je suis la...C'est parce que tu va bientôt mourrir"


Cette évidence qui s'était imposée dans son esprit, il avait besoin de l'énoncer. Il coula son regard vers le jeune homme derrière la grille de ses mèches sombres qui tranchaient sur sa peau trop pâle.

"Je suis la pour empêcher cela"


Il y avait une vague notion de bonheur dans le contrat...La bonne blague. Non, vraiment, il ne pouvait pas se sentir concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 14:58

Léo tripota ses boucles d'oreille pour vérifier qu"elles étaient toutes bien en place, jouant un peu avec la plus haut de son oreille droite, celle décalée par rapport aux autres. Quand on voyait le parallélisme entre les différentes boucles, on se disait que c'était presque un miracle que le perceur ne soit pas trompé et ne lui ait pas troué le nez par exemple. Il aimait bien ce petit côté de travers qui en faisait tout le charme d'ailleurs.

Il n'irait pas en enfer ? Maigre lot de consolation, mais il n'arrivait pas à l'appréhender. Un peu géné de la présence de Lawrence, comme un grand corbeau au dessus de l'écran de son pc, il cliqua pour récupérer ses mails, les regardant défiler sans beaucoup d'intéret - chain, mail de l'école ou de camarades, rien qui ne puisse attendre plus tard dans l'après midi.

Lawrence balança la sentence alors qu'il éteignait l'ordinateur. Leo prit le temps de refermer son pc et de le débrancher, avant de tourner lentement la tête vers l'ange. Il allait bientot mourir ? Dit comme çà, c'était à la fois suprémement effrayant et aussi banal qu'une punition balancée par sa mère. " Privé de dessert". " Tu vas bientot mourir."
Difficile à appréhender comme notion. L'adolescent se demanda vaguement qu'elle était la bonne réaction. Celle attendue, classique. Fondre en larme, crier sa dénégation, demander où il fallait signer pour que cela ne se produise pas, qu'il était trop jeune pour mourir ?
C'était probablement juste la finalité des expériences menées en fait.

"C'est possible. "

Dit à mi voix comme çà, çà ne prenait pas beaucoup d'ampleur. Il n'avait aucun don pour le théatrale ou le grandiloquent. Sa sortie de scène ne serait surement remarquée par personne.
L'ange attendait. C'était lui qui était peut être le plus embété des deux au final. Coincé avec lui, comme çà, il avait l'air de s'ennuyer un peu au final.

" Pourquoi faire ? "
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 18:34

Lawrence considera d'un oeil absent et fort peu attentif les mails ouverts puis refermés avec une certaine rapidité. Il n'aurait qu'à se connecter, tapper le lien si bien connu - et non referencé des moteurs de recherches - du forum qu'il frequentait habituellement, endosser son pseudo, et il pourrait parler à ses anciens compatriotes. Personnes avec qui ses échanges n'avaient jamais été plus loins qu'échanges de tuyaux et de bon procédés. Même si ses quelques jours - mois? - d'absence hors de ce monde l'avaient certainement rendu perimé d'un point de vue hacking et bons plans.

Une fois hors de cela, il n'avait rien à dire à ces anonymes. Si certains trouvaient à leur gout d'étaler leur vie passablement ennuyeuse et leurs "anecdotes" d'une vie morne et non partageable, lui n'y avait jamais trouvé grand interêt. Et il doutait fort que leur raconter ses dernières aventures puisse obtenir une quelconque attention ormis celle des crédules et des grandes rêveurs. 2 espèces absente des lieux qu'il fréquentait.

Il observa le jeune homme éteindre son ordinateur avec un soin né de l'habitude. Il ne semblait que peu ébranlé par la déclaration. En apparence tout du moins. Il était jeune, et les émotions étaient visibles sur son visage. Lawrence se sentait plus géné face à la fragilité transparescent de cette façon que face à quelqu'un fondant en larme. Il était l'ainé, et de surcroit, son protecteur. Notions brouillées mais pourtant irrevocables. Mais cette idée de protecteur affiliée à sa personne lui semblait autant saugrenue que ces grandes blanches accrochées à sa carcasse noire anemiée. La question lui fit hausser un sourcil.

"Tu n'as pas l'air plus étonné que cela de ma présence"

Fit remarquer Lawrence en penchant légèrement la tête. C'était apparement l'une des seules manifestations physiques qu'il s'autorisait. Comme s'il était bloqué dans ce corp, esprit qui n'aurait pas du être présent en ces lieux.

"Pour gagner ma place au paradis"

Il aurait put répondre tout un tas d'autres choses. Qu'il était la pour éviter une seconde mort injuste, par exemple. Mais il était amer envers ce createur, qui en plus de ne pas se fatiguer à s'occuper lui même des créature sur terre, osait confier ce rôle aux personnes elles mêmes mortes injustement. A moins que ce ne soit une punition pour n'avoir jamais aimé la vie. Cette probabilité lui semblait bien plus viable. Mais la mort qu'il avait subit ne l'avait il pas assez punit ?
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 19:35

Lawrence farfouilla son sac pour en récupérer son portefeuille qu'il glissa dans la poche arrière de son jean. Son I pod attérit dans la poche de son sweat. Pas besoin de prendre la lettre de convocation - il était connu de vue, et avait un passe dans son portefeuille si besoin était. Pas des préparatifs, juste des habitudes, des trucs à faire, comme pour sortir au cinéma. Des petits riens qui sont tout au final, dans une vie quotidienne.

Leo dédia un petit sourire ténu à son ange gardien. Le sourire gentil garçon que les gens aimaient bien - pas trop de cervelle mais un gentil garçon celui-là -

" C'est pas la première fois que je vois des trucs bizarres. Mais d'habitude je leur parle pas. "

Et ils ne répondaient pas non plus, ne lui annonçaient pas une mort imminente et sa salvation sous forme d'un homme étrange avec des ailes.
Il avait déjà pensé à la mort - tout le monde le faisait non ? et comme tous les ados, auraient préféré quelque chose de violent, voir même un peu romanesque. Il dépassait toutes ses espérances là.

" Je descend déjeuner. "

Un peu bête de le préciser, Lawrence allait de toute manière le suivre. Mais... çà paraissait étrange sans çà, de quitter sa chambre en étant suivi sans dire un mot. Il était là, il ne pouvait pas l'ignorer. Et puis c'était aussi une esquive à toutes les questions qui se promenaient dans sa tête. La présence de Lawrence, sa future mort ?

Il descendit l'escalier étroit sans faire de bruit . Des années à se faire engueuler à descendre comme un éléphant avait laissé des traces et une bonne dextérité à se rendre dans la cuisine en toute discrétion. Il ouvrit le placard et se sortit une barre de céréales, dont il déchira l'emballage pour se la fourrer dans le bec sans cérémonie. Il n'eut pas le temps de se prendre une tasse que la reine mère paraissait.

" C'est à cette heure là que tu déjeunes ? Tu as pas quelque chose de plus constructif à faire ? "

Le garçon retira de sa bouche sa barre qui venait de prendre un gout bien moins agréable, et machonna péniblement.

" Il n'est que 9 heures ? "

" Je sais lire l'heure Léonor, et tu comptes faire quoi de ta journée ? "

" Je dois y aller. "

Léo fila sans attendre de commentaire en plus. Sa mère s'inquiétait probablement pour lui, mais sa façon de le montrer n'était pas des plus tendres. Franchir la porte de la maison fut comme un grand changement d'air. Il lança la barre de céréales à peine entamée au chien du voisin et partit d'un bon pas pour le prochain arret de bus.
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 23:32

Lawrence ferma les yeux à la réponse courte mais simple du jeune homme. Il le prenait pour une hallucination. La seule personne qui pouvait le voir et considerer son existence pensait qu'il n'éxistait pas. Bizarement, cela ne lui faisait pas plus de peine que cela. Pour être peiné, il faut tout d'abord être attachée à la personne et à ses avis, non? Leo descendit dejeuner, et Lawrence faillit hésiter un court instant. L'ordinateur était tentateur. Mais finalement, balayant ses doutes - et se doutant qu'il avait certainement beaucoup, beaucoup de temps devant lui - il avait emboité le pas au jeune homme, le suivant comme une ombre qu'il était.

Le jeune homme preparait son petit dejeuner, scène banale parmis d'autres banalité, et l'arrivée de sa mère n'en fut qu'une de plus. Peut être un peu particulière. Lawrence tourna la tête vers elle avant de partir. Allait elle, dans un accès de folie, tuer son propre fils? Il rangea cette idée dans un coin de sa tête avant de suivre le jeune homme dans la rue. Il constata avec un certain agacement que les chiens le sentaient. Ainsi, leur chemin se retrouva bordé d'aboiement plus ou moins délicats.

"Ou allons nous Leo?"

Le nous sous entendait bien des choses. La question aussi. Léo ne s'en rendait pas compte, mais le simple fait que Lawrence prenne la peine de s'en referer à lui signifiait bien des choses de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Lun 19 Mar - 23:52

Le temps ne s'était pas bien plus levé qu'à son réveil, une petite teinte grisatre qui n'encourageait pas à sourire ou à prendre le temps de flaner sur le trottoir. Un chien aboya un peu plus violemment, s'attirant un regard d'incompréhension de Léo avant qu'il ne remarque que ce que le chien conspuait avec tant de véhémence, ce n'était pas lui, mais bien l'ange qui le suivait à la trace. Ce détail effraya plus que tout autre l'adolescent : les chiens n'étaient pas connus pour croire aux hallucinations, aussi bien réussies puissent elles être. Cette conviction lui fit presser un peu le pas, les yeux vers le sol. Il avait cette fois hâte d'être au labo pour comprendre un peu mieux.

Heureusement il connaissait le chemin pour aller prendre le bus et ses pieds le firent pour lui. La question de Lawrence flotta dans l'air, une demande à laquelle il avait toujours craint de devoir répondre. Et qu'il devait expliquer à son ange gardien. Qui semblait parti pour le suivre, et tout voir ?

Il l'avait déjà vu, dans une position plus que génante, la veille, avec son prof. Cet ange, si il ne savait pas tout de lui, semblait parti pour le savoir, d'une manière ou d'une autre. A quoi bon mentir ?

" Au labo près de l'université. "

Le bus s'arréta au moment où il arrivait à l'arret. Le jeune homme monta, observant du coin de l'oeil l'ange venir, ses ailes sagement rangées dans son dos, qui aurait cependant du tout balayer sur leur passage. Heureusement il ne prenait le bus que 2 stations, le temps de rejoindre la gare de taxi. Faire venir un taxi juste devant la maison aurait été bien trop bizarre.

" J'aide la bas. "

C'était l'euphémisme de la décennie ou il ne s'y connaissait pas, le genre de vérité qu'adorait utiliser l'adolescent, parcequ'elles comblaient les trous mieux que le platre, étaient suffisament vraies et réelles pour ne pas soulever trop de question, mais restaient cependant aussi éloignées de la réalité que le chat du tigre.
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Mar 20 Mar - 0:29

Lawrence monta sagement derrière le jeune homme dans le bus, ses ailes repliées tout contre lui. Il ne tenta même pas de s'assoir, restant debout à coté du siège du jeune homme. Il ne chercha pas à lui parler, regardant au dehors d'un oeil morne. Les paysages défilaient, ceux d'une ville qu'il ne reconnaissait pas. Au bout de 2 arrêts, le jeune homme descendit, et Lawrence lui emboita le pas sans sourciller, considerant la gare de taxi avec un léger étonnement.

"Que fait tu exactement pour eux? "

Il lui semblait un peu jeune pour réellement faire des études en biologie. Leo semblait l'ignorer, et Lawrence tendit la main, saissant son bras et rapprochant son visage du sien.

"Leo"

Le ton n'était pas accusateur, mais il 'était néamoins difficile de s'y soustraire. Le gardien voulait une réponse. Il n'était pas une illusion, il était présent.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Mar 20 Mar - 0:59

Les deux stations passèrent rapidement dans un bus calme, loin de la cohue des heures de pointe mais il en descendit avec le même soulagement . Une fois dans le taxi personne ne pourrait risquer de le reconnaitre ou l'arréter. C'était sans compter Lawrence qui ne voulait pas rester dans l'obscurité.

L'adolescent traversa la rue pour rejoindre la ligne de taxi, ignorant l'ange à demi par intéret, et à demi parce que la rue n'était pas vide et que se parler à haute voix ne faisait pas partie des particularités qu'il avait envie de voir répandre sur lui.

" Je... "

Léo leva un regard un peu paumé sur l'ange, hésitant et anxieux à l'idée de devoir tout expliquer. Si Lawrence avait fait preuve de colère ou d'agacement, il aurait pu le laisser de coté facilement mais là... pourquoi avait il dit qu'il faisait cela ? Pour sa rédemption à lui, la sienne un peu peut être, bref pour le bonheur de tout le monde. Il y avait quelque chose d'un peu cliché, mais de très positif à cette pensée non ?

" On est pas seul. Quand il y aura personne. "

Le jeune homme se dégagea d'un mouvement de bras sous le regard étonné d'une vieille dame et monta rapidement dans le taxi en tête de ligne, lui donnant l'adresse sans attendre que l'homme lui adresse la parole. De toute façon l'ange allait bientot être fixé, non ? Il appuya son coude sur la fenêtre, se calant plus ou moins confortablement.
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Mar 20 Mar - 18:09

Lawrence se mordilla la lèvre. Instinctivement, il savait déjà éviter les gens de lui même, et se faufiler vite derrière Léo lorsque celui ci ouvrait une porte. Une porte suspendue en l'air aurait causé bien des émois. Mais parfois, il oubliait qu'il n'existait plus que pour lui. Non, pas que pour...Il n'existait plus que pour Léo. Lui seul pouvait le voir et le considerer désormais. On n'imagine pas combien c'est dur d'être invisible. Et de se souvenir à tout bout de champ que l'on à pas le droit d'interragir. Lawrence n'était pas quelqu'un de particulièrement social ni tactile, et pourtant, cela commençait à lui peser quelque peu.

"Escuse moi"

Il suivit le jeune homme au taxi, marquant un temps d'hésitation avant de s'enfourner à son coté. L'expression presque outragée de ce grand gars en noir aurait presque put être risible. Il ramena ses ailes contre lui autant que faire se peu, maudisant l'étroitesse des voitures, et croise une jambe dans une posture qui aurait parut éffeminée sur un autre.

"Pour me parler, tu pourrais parler dans ton téléphone éteint"

Proposa t'il d'une voix neutre. Il grimaça, déplaçant un peu son aile droite. Une plume tomba au sol de la voiture, élement incongru.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Hast
Invité



MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   Mar 20 Mar - 21:29

[ la suite au labo ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Maison de Léo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maison de Léo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide d'achat Maison Martell
» Appartement, maison à louer ou vendre §
» De la maison neutre
» Maison dans le jeu de cartes
» La nouvelle maison: "Next Generation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Quartier Résidentiel-
Sauter vers: