AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quartier des prostitués: Maison de Sakuya

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Sam 3 Mar - 22:07

Sakuya marchait depuis un bon quart d'heure. Les tout premiers rayon de soleil persaient à travers les derniers petits nuage. Il marchait tranquilement. Il n'y avait pas encore beaucoup d'agitation dans les autres quartiers. Ici, il n'y en avait guère plus. Les derniers clients sortaient des hotels où ils avaient eu leur rendez vous. D'autre des maisons particulières. En effet, quelques prostitué(e)s prenait les clients directement chez eux, pour des frais en moins, mais peu prenait cette méthode, car cela mettait à jour le seul lieu où on ils peuvent avoir un peu d'intimité. Sakuya, lui, allait loin de chez lui pour chercher ses clients. Il se baladait sur les routes, il y avait moins de concurence, et ses habitué l'attendait là bas. Car chez lui, personne n'y penaitré. Pas ses clients et clientes en tout cas.

Il marchait donc tranquilement. Il prit la clé qui était caché dans la ruelle à cotés de son appartement. C'était l'endroit le plus sûr, puisque personne ne passait jamais dans cette ruelle. Il prit donc la clé, et ouvrit doucement la porte, alors que son regard s'atardait sur le sol. Une fleur était posé prés du mur, en face de l'endroit où il regardait. Il détourna la tête et entra dans le corridor.

Il savait que l'ange le suivait depuis le début. Il laissa donc la porte ouverte. Il ne la fermait jamais de toute facon. Il monta rapidement les escaliers et ouvrit la seconde porte pour entrer dans son apartement.

Il était plutôt petit. La première pièce était 'la plus grande'. Bien qu'elle reste de taille trés modeste. Sur la droite, se trouvait un petit salon avec un canapé, une étagère avec plein de babiole typiquement féminin qui n'avait absolument rien à faire ici et dont seul Sakuya comprenait la présence. Une petite télé trainait dans un coin, sur un petit meuble. Sur la gauche, se trouvait une toute petite cuisine, avec au milieu, une petite table ronde, ne pouvant acceuillir 3 personnes maximum. La décoration, bien que simple, mettait la pièce en valeur. Des tableaux était poser un peu partout, ainsi que des photos d'une personne qui était cher à son coeur. Tout les meubles sans exeptions était en bois. Aux fenêtres, se trouvait des rideaux clairs, pour ne pas obscursir l'appartement.

En face, ce trouvait deux porte. La première menait à la chambre de Sakuya. Un lit se trouvait au milieu, avec des draps de soie rouge. Une petite lampe sur une table de chevet en bois aussi et un placard était posé contre le mur. Sa chambre était chaleureuse. Dès qu'on y mettait les pieds, on se sentait en sécurité.

La dernière porte était une petite salle d'eau, aux couleurs bleu clair. Des toillettes et un bac à douche ainsi qu'un évier était dans le fond. Juste derrière la porte, se trouvait une petite machine à laver.

L'apartement donc, bien que petit, état trés bien décoré, malgré quelques objets qui trainaient, contrastant avec la décoration.

Sakuya se dirigea vers la cuisine, pris deux verre, une caraffe d'eau, et posa le tout surla table. Puis, il se dirigea vers la salle de bain sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Dim 4 Mar - 23:47

Natsumi suivait Sakuya depuis un moment. Combien de temps exactement? Elle ne saurait vous le dire. Vingt minutes, peut être plus. Elle ne prononçait pas un mot durant le trajet, se contentant de voleter à quelques mètres derrière son protégé. Depuis qu’ils avaient quitté Edward ils n’avaient pas rencontrer d’autres mortels, au grand soulagement de la gardienne. Pas besoin d’explications, ni de bavardages futiles. Mais quelque chose d’autre tourmenta la jeune fille. L’habitat de Sakuya. Vivait il dans un taudis ou bien dans un petit appartement tout ce qu’il y a de plus banal? Bien évidemment natsumi préférait la deuxième option. Après quelques minutes, le garçon s’arrêta et saisit une clé qu’il avait caché. Sans doute avait il peur de la garder sur lui. Qui sait quel genre de personnes on rencontre la nuit surtout avec un boulot pareil. En regardant la façade de l’immeuble la jeune fille fut rassurée. AU moins il n’était pas en état de décomposition. Restait à voir comment était l’intérieur. Bien mieux que ce qu’elle n’aurait penser. Ce n’était certes, pas un hôtel Hilton mais c’était plutôt joli. Le mur était coupé en deux. En haut se trouvait du papier peint vert, en bas des panneaux de bois contre plaqué qui donnaient un côté rustique à l’endroit. Ne pouvant s’attarder si elle ne voulait pas perdre son protégé des yeux la petite gardienne suivit encore Sakuya pour arriver dans son appartement. Après avoir pénétré à l’intérieur à ferma la porte derrière elle. Pas à clef bien sûr, à quoi cela aurait servi?
Elle observa alors l’appartement. Pas besoin de décrire à nouveau le décor Sakuya viens de le faire plus que bien. La jeune fille resta quelques instants immobile sur le palier, les yeux grand ouverts. Cet appartement ressemblait énormément à celui qu’elle partageait avec son père avant qu’il ne commence à… enfin vous voyez. La première pensée que Natsumi eut fut:


*Ca va pas être facile tous les jours.*

Elle n’avait encore rien dit, ce qui était plutôt étrange d’ailleurs. Mais que pouvait elle dire? « C’est joli ici. » Rien de plus niais encore? Alors que Sakuya allait à la salle deux bains elle renversa l’eau dans les deux verres. Sur son visage était apparut un petit sourire. Un sourire qui exprimait de la gratitude et de la joie. Deux verres. Vous vous rendez compte? Sakuya avait posé DEUX verres sur la table. Cela voulait peut être dire qu’il savait qu’elle était là. Qu’il essayait de mieux s’entendre avec elle en commençant par des petits gestes? Ou peut être s’en fichait il totalement et les avaient posés juste parce qu’elle était là et c’est tout. Sur cette pensée la jeune fille commença à faire le tour de la pièce. Elle aperçu de nombreuses fois la photo d’une jeune femme. Elle n’était pas très âgée, trente ans tout au plus. Elle ne put s’empêchée d’interpeller Sakuya, toujours dans la salle de bain.

« Dis Sakuya, qui est cette jeune femme sur les photos? »

Natsumi ne pensait pas blessé le jeune homme, et si c’était le cas elle en était vraiment désolée. Ce n’était pas dans ses intentions. Elle était simplement curieuse voilà tout.
Elle n’avait toujours pas songer à lui divulguer son nom. Comme si ce n’était qu’une futilité. Peut être qu’il ne ‘appellerait jamais par son prénom de toute façon. Aaron l’avait très vite surnommée « grenadine » alors peut être que Sakuya aussi lui trouverait un nom. Sur ce elle retourna près de la table et attendit que son protégé sorte de la pièce voisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Jeu 8 Mar - 16:00

Sakuya prenait une douche bien mérité. Enfin, mérité, peut être pas, la nuit n'avait pas vraiment était trés fructueuse en clients. Mais il avait aprécié le jeune anglais qu'il avait rencontré. Un personage trés sympathique il fallais le dire. Un epu comme lui, évoluant dans le jeu qu'est le monde. Aprés être restait 15 bonnes minutes sous le douches bouillante, il pris une serviette qu'il noua autour de sa taille. Il mit rapidement ses affaires au salle, et (re)découvrit le chapeau qu'il avait "emprunté" à sa rencontre. Voila un bon pretexte pour qu'il se revoit non? Il n'allais tout de même pas laissé son chapeau aux mains de Sakuya, ce serait comme un échec pour lui. Il se déméla rapidement les cheveux, les atachant en un chignon tenu par une baguette qui se trouvait être un crayon noir. Il mit le chapeau sur sa tête, prenant bien soin de ne pas se prendre la baguette, et avec juste une serviette autour de la taille, il sortit de la salle de bain. Quelques gouttes coulaient de ses cheveux encore mouillaient et glissait le long de son corps découvert.

Il se dirigea vers la cuisine. Deux verre. Oui, deux verre, comme Elle avait fait avec lui. Il frissona. Il avait à peu prés reproduit le même shéma que Mélodie avec lui, les paroles en moins. Elle avait posé deux verres, une carafe d'eau, et était partis prendre une douche. Il se repris et regada la gardienne. Comment allait il sans débarasser? Il ne se soucia même pas de sa tenue un peu, légère. Il l'avait entendue demander qui était la jeune femme sur les photos. Il ne voulait pas répondre. En faite si, il s'en fichait, mais la situation ressemblait trop à celle passé. Il détourna le regard, il était chez lui, son masque était tombé, mais il ne voulait pas qu'elle puisse voir son malaise. Il alla prés de la fenètre, mais revint rapidement sur ses pas, il n'aimait pas non plus cette fenètre, pas maintenant où il pensait à elle. Il alla s'assoir dans la canapé, les jambes contre lui. Il répondit sans regarder la gardienne, d'une voix plus faible qu'il ne l'aurait voulu


"Mélodie, elle s'apelle Mélodie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Dim 11 Mar - 17:30

Lorsqu’il sortit de la salle de bain Natsumi nota immédiatement le chapeau d’Edward posé sur la tête de son protégé. Sakuya l’avait gardé… Cela ne plut pas vraiment à la jeune fille qui comprit qu’ils allaient devoir apercevoir à nouveau l’inconnu. Il y avait tout de même un côté positif à cela. Elle lui demanderait son nom. Il ne répondrait sûrement pas mais elle aurait essayer au moins. Quand au fait que Sakuya ne portait qu’une serviette au tour de sa taille, cela ne gêna ni choqua Natsumi. Elle avait beau avoir un an de moins que le jeune homme elle se considérait déjà comme sa grande sœur. Et cela y ressemblait fortement vu le nombres de remarques cinglantes qu’ils s’étaient envoyés en seulement quelques heures.

Une fois sa question posée la gardienne sentit l’embarras chez le jeune homme. Elle se contenta de le suivre des yeux. Allant de la fenêtre au canapé. Les jambes près du buste. Voilà la position que pris le jeune homme. Il ne fallait pas être profiler pour comprendre que Sakuya était triste. Lentement, la fille aux cheveux roses s’approcha et s’assit à ses côtés. Mélodie. C’était un très joli prénom. Alors, elle se pencha et saisit l’un des cadres qui se trouvait sur la table basse. Durant quelques secondes Natsumi regarda la photo d’une très belle jeune femme qui semblait lui sourire comme pour la rassurée.

« Elle est très belle. »

Souffla-t-elle doucement, autant pour elle-même que pour Sakuya. La jeune fille tourna la tête vers son protégé et voulu lui demander qui elle était. Elle ne le fit pas pour autant, de peur de le blessé ou de l’énervé. Elle se contenta de lui donner un regard attendrit, le cadre supportant la photo de Mélodie dans ses mains. Elle essayait de mieux s’entendre avec Sakuya. Mais une relation amicale ne marche pas à sens unique. Il allait devoir y mettre un peu du sien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Dim 11 Mar - 18:11

Sakuya ruminé en silence. Mais pourquoi la boule de plume était chez lui. Enfin, il le savait, mais il ne voulait pas d'elle. Il était très bien comme il était. Surtout qu'elle faisait remonter des souvenirs pas forcément tendre. Le problème étant que lorsqu'il parlait d'elle, il ne pouvait pas tenir son masque. Et en plus, il était chez lui donc, il faisait ce qu'il voulait nan?

Il la regarda prendre le cadre de Mélodie. Ce n'était pas lui qui avait pris la photo, c'était elle, il ne savait pas quand, puisqu’il avait trouvé l'appartement tel quel, personne ne l'avait touché. Peut être avaient ils honte car c'était un ancien appartement de prostituée. En arrivant, il avait donc tout dépoussiérait, et ajouter seulement sa décoration, sans toucher à la décoration de Mélodie.

Belle? Bien entendus qu'elle était belle. La plus belle de toute. Elle avait du succès auprès de tout le monde, beaucoup de succès. Jamais lui n'arriverait à sa hauteur, mais il essayerait, pour lui rendre honneur, même s’il savait pertinemment qu'elle n'apprécierait pas de le voir comme ça.

Natsumi le regarda avec un regard qu'il qualifia, d'attendrit? Cela le réveilla de ses pensé. Il ne voulait pas d'une quelconque pitié. Il Se leva doucement, et prit le cadre des mains de sa gardienne. Il reposa le cadre à l'endroit exact où il se trouvait auparavant, et corrigea d'une voix monocorde


"-Etait"

Il se dirigea vers une armoire, et prit dans un pot quelque chose, puis des feuilles et du tabac. Il posa le tout sur la table, puis alla dans la cuisine pour prendre quelques chose à manger. Il ne mangeait pas beaucoup, mais 'marcher' toute la nuit lui donné faim. Il prépara une salade de tomate, mais on voyait bien qu'elle soit trop important que pour une personne. Il sortit deux services pour manger, prit une des assiettes et alla se remettre sur le canapé pour manger tranquillement, en même temps, il roulait sa cigarette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Jeu 22 Mar - 20:53

[désolée du retard et de la longueur du post, je me rattraperai ]


Sans qu’elle s’y attende Sakuya lui prit le cadre des mains avant de le reposé là où il se trouvait. Elle fut un peu surprise mais ne dit rien. Elle avait sale caractère, peut être mais n’allait tout de même pas râler pour si peu. Lorsqu’il prononça son simple mot tout un tas d’idées passèrent dans l’esprit de la jeune fille. Cette jeune femme était donc décédée. Et il ne fallait pas être diplômé d’une école supérieure pour comprendre que le jeune garçon était triste. Peut être était-ce à elle que Sakuya s’était adressé lorsqu’il « planait » tout à l’heure.

Sans un mot de plus, il se dirigea vers une armoire et commença à rouler du tabac. Encore une chose que la jeune fille allait devoir changer chez lui. Enfin, s’il arrêtait la drogue ce serait déjà ça non ? Elle le suivit encore des yeux et vit qu’il s’était fait à manger. Un petit sourire illumina son visage lorsqu’elle aperçut deux assiettes mais ne se servi pas pour deux raisons. La première était qu’elle n’avait pas faim. La seconde, Sakuya n’avait presque rien prit; il allait avoir faim à nouveau un peu plus tard qui sait. Elle se contenta de rester assise à sa place, et de regarder Sakuya manger.

Il allait bien finir par dire quelque chose non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Jeu 22 Mar - 21:13

[Aleluiaaaaaaaaaaaa]

Mais Sakuya n’était pas trop d’humeur à parler. Il mangea donc relativement doucement, tout en roulant sa cigarette qui n’en était pas complètement une. En effet, il y avait mis un petit bout, cela l’aiderais certainement à oublié le sentiment qui l’habitais depuis qu’il était retourné chez lui, et qu’elle avait parlé de Mélodie. Elle ne l’avait certainement pas fait volontairement, mais voilà, ce qui est fait est fait, et maintenant, elle occupé de nouveau les pensés du jeune homme, encore et toujours, et le seul moyen de l’oublié était de fumer. Il savait pourtant parfaitement que Mélodie lui passerait un savon impressionnant si elle le pouvait. Pour plein de chose elle l’engueulerait, mais lui, il aimerait bien justement qu’elle lui crie dessus, parce que ça voudrait dire qu’elle est toujours vivante, mais plus jamais il n’entendrait sa voix, lui expliquant gentiment ce qui est bien ou pas.

Il soupira et se leva pour allez déposer son assiette dans l’évier. Il ne débarrassa tout de même pas l’autre assiette. Il ne savait même pas pourquoi d’ailleurs, mais c’était comme ça. En faite, il se souvenait du temps où il mettait la table pour Mélodie et lui. Une nouvelle vague de tristesse apparue mais il la refoula.

Il reporta son attention sur la jeune fille avec les ailles. Mais pourquoi diable on lui envoyait une bestiole comme ça ? Sa condition montrait clairement qu’il s’en fichait éperdument des commandements, et pourtant, quelqu’un de peu être très intentionné, mais il n’en avait rien à faire, lui avait envoyé un ange pour veiller sur lui. Quelle idée tout de même. Mais cela ne l’empêchera pas de travailler. Si il avait tout compris, seul certaine personne pouvait la voir, donc, il espéré que ses clients ne soient pas des ‘mortels’, puisqu’elle avait utilisé ce nom. Dans tout les cas, il la mettrait dehors point final.

Il retourna s’asseoir sur son canapé, et pris sa cigarette qu’il alluma et tira une bouffé. Il dit d’un ton négligeant


"Et tu doit faire quoi au juste toi ? Me remettre sur le droit chemin ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Ven 30 Mar - 23:11

Tandis que Sakuya pensait à Mélodie dans son coin, Natsumi fit de même du sien. Elle fixait le plancher d’un air absent, ses lèvres légèrement entrouvertes. Une mèche de ses cheveux rose lui tombait devant les yeux, mais elle ne l’écarta pas. Elle songeait, tout simplement. Le garçon allait et venait entre la cuisine et le salon, mais elle ne le suivit pas des yeux, fixant éperdument le point qu’elle s’était octroyé. A quoi pouvait elle bien penser pour ne pas réagir à ce qui l’entourait?
Tout simplement à la vie. Bon, pas de façon aussi générale certes, mais on pouvait voir les choses sous cet angle. Tout avait commencer sur Mélodie, forcément. Puis petit à petit vint le tour de Sakuya; de son « travail » et des autres personnes qui étaient obligées de faire la même chose que lui, qui ne l’avaient pas choisi. Et Natsumi mit une conclusion à toutes ses pensées: Elle aiderai Saka faire autre chose de sa vie.

A présent, sa bouche est fermée, et alors qu’elle reste sur cette pensée positive et pleine de courage, Sakuya lui adresse la parole. Sur le coup, Natsumi ne réagit pas. Ce ne fut que quelques secondes après que les paroles soient prononcées qu’elle tourna la tête. Elle fixa son protégé, finissant ce qui restait de sa cigarette sans prononcé un mot. Il venait de lui parler n’est-ce pas? Mais qu’a-t-il bien put dire? Une petite moue apparue sur son visage, et la jeune fille leva les yeux au ciel, ce qui lui permettait de mieux réfléchir. Une histoire de chemin croit-elle bien… Oui c’est ça! Ce qu’elle devait faire, le mettre sur le droit chemin.
Elle sourit doucement et fit un signe affirmatif de la tête.


« On peut voir les choses sous cet angle oui. Je dois te protégé et t’aider à aller mieux. »

Rien de plus, rien de moins. A présent elle attendait bien sagement la réponse sarcastique du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Ven 30 Mar - 23:22

la pièce commencait doucement a se remplir d'odeur de tabac mélanger à la drogue qu'il avait mis dedans. Il était trés rare en faite qu'il fume chez lui. Sa devait lui être arriver une fois ou deux, mais là, il en avait besoin, pour pouvoir ne pas penser à Mélodie. Pas en présence de la boule de plume qui devait le remettre dans le 'droit chemin' Il sourit à cette idée. Il avait utilisé lui même le terme, sachant pertinement ce qu'elle allait répondre, mais une dernière fois il voulais en être sur.

Ainsi donc, des gens peut être haut placé vouler le remettre sur la bonne voie. Mais c'est quoi pour eux la bonne voie? Une voie où tout le monde est habillé pareil, où tout le monde fait les même choses tout le temps au même moment? C'était sa pour elle la 'bonne voie'? Si c'était le cas, il en était hors de question, jamais il ne ferait ça. Depuis c'est 10 ans environs, il n'avais pas suivie la voie qu'on lui disait de suivre, alors il ne voyait pas pourquoi maintenant, parce que quelqu'un la décidé, il devrait le faire. Il regarda Natsumi un sourire moqueur sur les lèvres et dit d'une voix pleine d'ironie[i]

"Oh oui, je comprend, la maintenant tout de suite, je vais me faire sauter dessus et on vas sauvagement me tué avec se que les gens trouveront sous la main.. . . Oui, heureusement que tu es là, car c'est trois dernière années on était vraiment affreuse sans toi. . . ."

[i]Il rigola doucement, mais d'un rire froid


"Mais je vais bien non? J'ai une bonne situation financière, j'ai tout se dont j'ai besoin"Il montra son apartement de la main"Et je fait un métier qui me plaits, que demander de plus hein?"

Il l'entendait déjà dire que son métier ne devait pas lui plaire, que se vendre ainsi. . . et patati et patata, le refrain habituel que tout les gens qui se voulait 'bon' lui sortait à longueur de journé

"J'aime ma vie, et personne ne pourra dire le contraire"

Il tira une bouffé de cigarette, son sourire toujours accroché aux lèvres, il voulait savoir comment elle allait s'y prendre pour le 'changer'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Sam 7 Avr - 20:01

Excédée, Natsumi soupira bruyamment. Bien évidemment qu’il ne se ferait pas tuer là, tout de suite, maintenant dans son appartement. Les chances étaient proches de zéro, mais elle, elle parlait de la vie quotidienne, dans la rue. Pas des moments où il se trouvait chez lui. C’était pourtant évident à ses yeux. Pour éviter toute dispute inutile elle ne dit rien après sa longue expiration. Elle se contenta de fermer les yeux, en faisant apparaître une image qui l’apaisait dans son esprit. Aussi surprenant que cela puisse paraître cette image n’était pas un magnifique paysage paisible, bien au contraire. L’image qu’elle s’était gravé dans la tête était celle d’un bowling. Rien de tel pour calmer la gardienne.

Bref, elle continua à songer à cet endroit qui lui était si familier lorsque Sakuya reprit la parole. Au fur et à mesure que ces paroles se dispersaient dans l’air, le visage de la jeune femme devenait de plus en plus cramoisi. L’image du bowling s ‘était dissipée et à présent la gardienne avait ouvert ses yeux. Une bonne situation financière, un métier qui lui plait, rien à demander de plus… Contrairement à ce que pensait son protégé, Natsumi n’allait pas lui faire de sermon. Ses mains formaient deux poings serrés par la colère. D’ailleurs, elle pouvait sentir ses ongles s’enfoncés dans sa peau. Lentement elle se leva du canapé. Tout aussi lentement elle marcha en direction de Sakuya pour se retrouvée face à lui. Les bras le long du corps, tel un pantin, elle le fixa, la tête légèrement abaissée. Sans que personne ne s’y attende, ni elle ni son protégé, sa main droite s’ouvrit et fendit l’air pour se retrouvée sur la joue du jeune homme. Quelque peu stupéfaite les premiers instants elle se reprit rapidement et commença à crier.


« Tu aimes ta vie? Tu aimes rester cloîtrer chez toi toute la journée, pour seulement sortir le soir faire ton métier comme tu l’appelles. Tu aimes ne pas avoir d’amis? Ne pas te balader avec des gens que tu aimes, discuter de tes problèmes aider à résoudre les leurs. C’est ça la vie dont tu as envie? Coucher avec des gens dont tu ignores jusqu’au nom et te droguer ensuite? »

A présent des larmes ruisselaient sur les joues de la jeune femme, ses deux bras à nouveau le long de son corps. Elle les ravalait autant qu’elle pouvait en attendant la remarque plus que désagréable qu’allait lui dire Sakuya.
Non. Elle n’avait aucune envie de l’entendre en réalité. Elle se sentait beaucoup trop mal. Alors, elle se tourna vers là porte d’entrée et avança à pas lents vers elle. Une fois à seulement une dizaine de centimètres de celle-ci elle saisit la poignée et se retourna. Elle regardait Sakuya, dont elle n’apercevait que le dos. Et resta plantée ainsi plusieurs secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Dim 8 Avr - 19:36

Saluya regardait le degré d'énervement de sa gardienne au fur et à mesure qu'il parlait. C'était tellement facile de la mettre en colère que ça en devenait presque ennuyeux. J'ai bien dit presque, par ce que rendre quelqu'un furieux par ses simples paroles était toujours quelques choses de très agréable pour Saku. Elle était toujours assise sur son canapé, les points fermement serré. Si elle avait des ongles, choses à laquelle il n'avait pas fait attention, elle devait sûrement être en train de se faire relativement mal. Des ongles longs plantés ça fait pas forcément du bien. Enfin, dans certaines circonstances, peut être que oui . . .

Bref, tout ça pour dire qu’au final, plus il parlait, plus elle s'énervait, et plus il continuait. Jusqu'à il ait fini son petit monologue.

Il la vit ensuite se lever doucement du canapé. Qu'allait elle faire? Allait elle la sermonner? Lui dire que 'C'est pas bien de penser sa, tu dois pas penser comme ça' Il avait entendu cette phrase si souvent, que c'était une espèce de refrain, qui refaisait surface de temps en temps, comme une chanson oubliée, qu'on est heureux de retrouvé. Seul détail faisant la différence, il n'était pas du tout heureux de se souvenir de cette phrase.
Natsumi ne le regardait pas, elle avait la tête légèrement baisser. Alors, elle ne répondait pas?

Et puis, chose à laquelle il n'avait pas du tout pensé, elle le baffa sans autre forme de procès, avant de lui sortir sa remarque. Il aurait pu arrêter la main avant qu'il ne la touche, ou peut être pas, de toutes façons, peut importe, elle venait de le baffer, mais il s'en fichait royalement, comme si on venait de lui annoncer que la fin du monde était proche.

Une fois sa super tirade finie, il aperçut des larmes le long de ses joues. Il eu un léger pincement au cœur, mais vite remplaçait par un sentiment de justice. Elle pleurait? T'en pis, elle l'avait cherché après tout. Et puis, dans l'histoire, c'était lui la victime non? Elle commencer à partir. T'en mieux pensa t'il, il ne l'aurait plus dans les pattes. Mais, en faite, la victoire était trop simple, beaucoup trop simple, il fallait faire quelque chose!

Il décida donc, contre toute attente, de poser sa cigarette, et de se diriger vers elle. Elle le regardait, et avait la porte sur la poigné. Tant mieux. Sans qu'elle ait put faire un geste, il la poussa relativement violemment, mais fit attention de ne pas lui mal, contre la porte, lui saisit les deux bras, et les plaças de chaque coté de sa tête, collé également à la porte. Elle se trouvait maintenant dans une grande situation de faiblesse, car elle n'avait aucun mouvement de libre. Il se place de trois quarts face à elle, histoire que si elle voulait lui donner un coup là où ça fait bien mal, elle toucherait sa jambe. Dans son regard, il n'y avait aucune haine, contrairement à son geste qui aurait pus faire penser le contraire, si quelqu'un d'extérieur l'avait vu, mais, elle avait du le sentir, il n'avait pas forcé, et n'ait pas du tout était violent. Il approcha son visage tous prés d'elle, et lui murmura au creux de l'oreille.


" Qui te dit que je ne sortais pas le jour? Personne que je sache? Avant de parler trop vite, il faudrait peut être se renseigner non? "

Pour la défié, il la regarda dans les yeux, et déposa juste un tout petit baiser sur ses lèvres. Elle pouvait se dégager facilement, il ne serait pas pour ne pas lui faire mal

[J'ai éditer, éffectivement je m'éttait trompé dsl ^^"


Dernière édition par le Lun 9 Avr - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Lun 9 Avr - 0:03

[ ok ^^ j'mexcuse si la fin de mon post est un peu gnan-gnan ]

Sans avoir eut le temps de réagir Natsumi se sentit poussée contre la porte. Certes elle avait vu Sakuya s’approcher, mais jamais, au grand jamais elle n’aurait pensé qu’il ferait ça. Elle avait donc ses mains appliquées contre la porte, les paumes ouvertes. La marque de ses ongles était encore visible. Au niveau des arcs de cercles qu’ils avaient formés une couleur rougeâtre était apparue, laissant le contraste avec la couleur pâle de sa peau opérer. Sakuya lui maintenait les poignés comme s’il voulait la retenir, mais elle sentait bien qu’il n’avait pas utiliser la force jusqu’à présent. Alors qu’il s’écarta de quelques pas pour éviter toute douleur non désirée la jeune gardienne se mit sur la défensive. Les sourcils quelques peu froncés, elle fixa son protégé d’un regard presque glacial. Ses pleurs s’étaient calmés à présent mais une ou deux larmes continuaient malgré tout à s’échappées.
Son protégé approcha alors son visage du sien et lui sortit encore une fois un remarque narquoise. Celle-ci était bien plus « gentille » que le pensait Natsumi. Elle s’attendait à se faire insultée, peut être même giflée à son tour. Quoi qu’en y réfléchissant bien non. Ce n’était pas le genre du prostitué de frapper les gens. Il préférait les torturer mentalement. Cela faisait une journée qu’elle le connaissait et elle pouvait d’hors et déjà affirmer cela.

En un sens, Sakuya avait raison. Comment pouvait elle affirmer qu’il ne sortait pas le jour? Il devait bien aller acheter de quoi se nourrir de temps en temps non? Mais c’était là les seules sorties qu’il pouvait s’accorder en dehors de son « travail ». Plusieurs indices le prouvaient. Premièrement les photos de Mélodie. Il y en avait partout chez lui. Si le jeune homme avait d’autres amis il n’y en aurait eut qu’une ou deux. Et puis continuons sur le thème des photos. Il n’y en avait aucune de Sakuya et d’autres personnes de son âge. Et puis quand on se prostitue, on reste éveiller toute la nuit, mais il faut bien dormir non? A quel moment peut il le faire si ce n’est le jour?

La gardienne ne put rester dans ses pensées plus longtemps car Sakuya venait de déposer ses lèvres sur les siennes. Ah voilà qu’il recommençait! Ou plutôt continuait. Le cœur de la jeune fille s’était subitement accéléré mais elle reprit rapidement ses esprits. Alors qu’il revenait à sa position de départ elle lui lança un regard rempli de mécontentement. Elle ne bougea pas durant plusieurs secondes et finit par pousser doucement Sakuya pour s’éloignée de la porte. Une fois fait, elle finit par dire calmement.


« Ne refais jamais ça. Même si ce n’est qu’un jeu pour toi. Je n’ai pas vraiment envie de… »

Natsumi ne finit pas ses paroles. Mais son protégé n’était pas idiot, il avait sûrement comprit qu’il s’agissait du mot « mourir ». Inspirant profondément, elle continua alors.

« Tu as raison, je ne peux pas affirmer que tu ne sors jamais.
Mais ne viens pas me dire que tu vas souvent t’amuser avec des amis lors de tes après midi. »


Natsumi était étrangement calme. Son état était passé de furie à celui de… gardienne. Elle ne ressentait plus aucun sentiment. La haine, la colère, la joie… tout avait quitté son corps et son esprit. Il ne restait en elle qu’une sérénité croissante. Elle se trouvait toujours dos à la porte, à quelques pas de celle-ci maintenant. Et Sakuya face à elle. Bien qu’elle soit plus petite que lui, elle le regardait avec une sévérité troublante, comme une institutrice face à son élève. Sakuya venait d’apercevoir le second visage de sa gardienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Lun 9 Avr - 1:46

Oui, Sakuya sortait. Ses journées, il les passait dehors, sous le nom de Saku. Une jeune femme un peu blizzards, portant toujours de beaux habits, un peu choquant de temps en temps, mais de beaux habits. Bref, Saku sortait énormément. De se fait, il dormait que très peu, mais 5 heures de sommeil lui suffisait, il pouvait toujours les dispersaient dans une journée ou une nuit, et parfois la nuit n’était pas totalement rempli, donc par conséquent, il rattrapait les quelques heures qui lui manquait ici. Mais au final, il avait toujours son compte d’heures. Et comme il n’était pas obliger de sortir tout les soirs non plus. . . .

Bref, tout ce blabla pour dire que elle n’avait pas bouger juste après qu’il l’ai embrasser. Apparemment, elle réfléchissait, mais à quoi ? Une autre baffe ? Pourquoi pas si elle le voulait. Sa ne serait pas lui qui l’en empêcherait de toute façon. Il ne frappait jamais personne. Enfin, pas hors travail disons. . . Tout dépendait de la personne, encore une fois. Elle lui lança un regard mauvais, qui eu l’effet de lui donné envie de recommencer pour voir comment elle réagirait, encore. . .

Ne jamais refaire ça ? Mais elle n’allait pas bien dans sa tête, il allait le refaire, puisque sa la faisait réagir !

Des amis ? Il en avait plein. Enfin, surtout des amants et autres maîtresse. Et le jour, il ne sortait que pour se divertir, il parlait avec du monde, se balader tranquillement, s’amuser, bref, il ne s’ennuyer pas le moins du monde au contraire. Il ne l’avait pas dit ? Il aimait sa vie, ça incluait le jour, comme la nuit.

Elle le regardait sévèrement, comme une mère regarderait son petit pour le gronder. Seul ombre, Sakuya était plus grand. Et puis, en plus, il n’avait pas envie d’avoir une copie de ses parents en train de lui faire la moral. Il les avait quitté pour ses 18 ans, il était totalement hors de question qu’on lui refile le modèle rétréci et condensait. Il l’écouta donc blablater pendant une minute, puis, avait décider que maintenant, y’en avait marre, et qu’il allait prendre les choses en mains, une bonne fois pour toute. Il se dirigea vers elle rapidement et la pris dans ses bras comme une mariée.
Il traversa la pièce pour se redirigé vers le canapé, où il la déposa délicatement sur le dos. Puis, il plaça une main de chaque côtés de sa tête et la regarda dans les yeux. Presque allongé sur elle, il s’approcha et l’embrassa plus passionnément qu’avant. Le bout de sa langue s’aventura à la commissure de ses lèvres, et, surprise, elle n’eu pas le temps de fermer l’accès qu’il s’y engouffrait, elle ne répondit pas à son baiser, logique après tout. Après ce baiser plus que approfondie, il se détacha d’elle, et alla se placer sur la canapé en face, et repris sa cigarette.


" Si tu veux voir ma vie, je vais bientôt sortir de toute façon. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Hinishi
Gardien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 27
Lié à : Sakuya
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Lun 9 Avr - 20:47

Non.
Non………

NON !

Voilà le seul mot qui venait à l’esprit de Natsumi depuis environ une minute. Sakuya était retourné sur son fauteuil tandis qu’elle était restée sur le canapé. Elle en avait plus qu’assez de le voir s’amuser avec elle comme si elle n’était qu’un jouet. De le voir la traiter comme une moins que rien. De le voir détruire sa vie et d’en être heureux. Elle ne pouvait pas se montrée aussi faible, c’était indigne d’un gardien. La tête sur l’accoudoir, la jeune fille était allongée. De ce fait, son protégé ne pouvait apercevoir son visage. Ce dernier laissait apparaître un air sombre et réfléchir. C’est exactement ce qu’elle faisait en fait, elle réfléchissait. Lorsqu’elle s’occupait d’Aaron tout allait bien, alors pourquoi pas avec Sakuya. Bon, il y avait eut de nombreuses engueulades au début de leur relation mais son ancien protégé avait finit par l’acceptée. Il était hors de question que ce ne soit pas le cas avec Sakuya. Sur cette pensées elle s’assit et fixa le sol. Les mains, jointes elle observait le parquet. On aurait put avoir l’impression que sa vie en dépendait.
Elle se sentait humiliée, et même peut être pire. Cette fois ci Sakuya était allait beaucoup trop loin. L’embrasser juste pour prouver qu’il était le plus fort… quelle immaturité.

Voir sa vie Natsumi en aurait largement l’occasion plus tard. Elle allait devoir rester avec lui un bout de temps. Alors sortir avec lui là tout de suite non. Elle avait autre chose en tête. Sans dire un mot elle se leva, se tourna vers son protégé et prit la parole.


« Pas aujourd’hui désolée. Quoi que tu dois être content, tu ne m’auras pas sur le dos. Mais je compte bien voir comment se déroulent tes journées une autre fois.

Pour le moment j’ai quelque chose à faire. »


Elle n’avait rien dit à propos du baiser, et espérait que Sakuya en fasse de même. L’humiliation ce n’est pas un sentiment qui disparaît si facilement. Elle se sentait encore mal mais essayait de ne rien laisser paraître. Pour cela, elle avait décider de garder le même ton qu’il y a cinq minutes comme si rien ne s’était passer.
Une fois ses paroles prononcées elle se dirigea à nouveau vers la porte et l’ouvrit cette fois. Avant de s’en allée elle se retourna et prit à nouveau la parole.


« Tu aimes ta vie Sakuya, très bien. Mais je compte bien te faire changer d’avis d’une façon ou d’une autre. Je ne te laisserai pas continuer ainsi. »

Sur ce, elle pénétra dans le couloir de l’immeuble et sortit sans se retournée. Lorsqu’elle se ferma, la porte émit un léger déclic. Bien, où irait elle maintenant? Elle n’en avait aucune idée. La raison pour laquelle elle venait de quitter Sakuya était qu’elle manquait d’inspiration, il fallait qu’elle en trouve. Pour trouver le moyen de le faire changer d’avis. Bah, elle trouverait bien au cours de sa promenade. Pas besoin d’avoir un endroit précis.
Direction ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya
Mortel
avatar

Nombre de messages : 284
Lié à : Natsumi Hinishi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   Mar 10 Avr - 20:27


Sakuya la regardait. Elle ne bougeait pas, il ne voyait pas son visage, il s’occupait à fumer. Quoi de plus naturel en somme ? Rien, absolument rien. Comment allait elle réagir ? Il était tout de même allez un peu loin. Mais elle l’avait frappé, il avait bien le droit de se venger non ? Et quels autres moyens de vengeance des plus délicieux pouvait il faire preuve que de l’embrasser ? Aucun non plus. Tout était donc parfait, dans le meilleur des mondes. Bien.

Elle bougea, et se tourna vers Saku . . .

Partir ? Elle avait bien dit partir ? Il avait bien entendu qu’elle partait loin de lui ? Même se c’était pour un court temps, c’était une victoire. Il ne l’aurait plus dans les pattes pendant un petit moment, mais tout ça était parfait. Bien !

Il avait décidé qu’il sortirait aujourd’hui, et qu’il allait aller un peu au bar, ou ailleurs, bref, n’importe où, pour réfléchir un peu. Mais pour ça, il fallait qu’il se change. Il se dirigea donc vers sa chambre, et posa le chapeau dut jeune anglais sur le coin de son lit. Il allait bien le récupérer un jour non ? Mais qu’allait il se passer ce jour là ? Sakuya en avait une vague idée, mais très vague alors . . . (mouhahahaha) Bref, tout ça pour dire qu’il se dirigea vers son armoire et y pris des affaires typiquement féminines. Oui, parce que Sakuya le jour, était Saku, une femme. Il imagina rapidement la tête de sa gardienne quant elle apprendrait ça. Peut importa. Il se dirigea ensuite vers la salle de bain pour s’habiller et se coiffé.

Vingt minutes plus tard, très très peu de personne aurait pu penser que c’était un homme. Il était habillé comme une femme (je sais pas comment l’habiller, libre court à votre imagination), et coiffer dans savant chignon tenu par une baguette. Il se regarda une dernière fois dans le miroir. Les habits qu’il portait étaient très ‘classe’ Il mettait un point d’honneur à s’habiller de cette façon, et dépenser toujours des fortunes dedans, rivalisant avec de ‘vrai’ femme, même si ce terme ne lui plaisait pas tellement.

Il prit un sac et sortit de la pièce. Une fois en bas, il pris soin de mettre la clé là où il le mettait d’habitude et se dirigea vers la ville, en centre, ou non, là où ses pas le mènerai, et très certainement faire un peu les magasins ou boire un coup.


[partit du sujet terminé, suite je sais pas encore où]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartier des prostitués: Maison de Sakuya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartier des prostitués: Maison de Sakuya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide d'achat Maison Martell
» Appartement, maison à louer ou vendre §
» De la maison neutre
» Maison dans le jeu de cartes
» La nouvelle maison: "Next Generation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Le Quartier Résidentiel-
Sauter vers: