AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un instant de Calme...

Aller en bas 
AuteurMessage
Saten Lisembourg
Mortel
avatar

Nombre de messages : 175
Lié à : Romeo Lucchese
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Un instant de Calme...   Lun 19 Fév - 20:27

Les chamboulements de sa vie, ces derniers temps, avaient alerté la jeune Rouquine. Elle souhaitait prendre un peu de recul, et ce fut sans se faire priée que la jeune femme avait marché d'un pas lent, presque trop absent, jusqu'aux alentours de la ville. Elle s'était égarée au détour d'une ruelle, avait fait demi tour...

Sachant que Roméo serait surement à ses côtés, même si parfois il se faisait très discret, elle sentait que cette nouvelle vie allait être un peu plus agréable. Cependant, ses vieux démons étaient toujours là, prêts à resurgir d'une seconde à l'autre, selon les circonstances.

En marchant de son pas aérien, elle quitta les abords de la ville, marchant encore en chantonnant une louange peu joyeuse. Le calme et l'absence de visite de ces derniers temps, le départ de son ancienne gardienne... tout ceci la rendait mélancolique. Et bien que Roméo semblait un Gardien très doux, elle n'avait jamais aimé se lier trop à quelqu'un... Après tout, les personnes que l'on aime s'en vont toujours, non ?

La petite silhouette de la jeune Rousse put être vue aux alentours de la forêt de Rockwood, ce domaine étrange que beaucoup appréciaient car il donnait un lieu de cachette pour fumeurs et drogués... ou pire encore.
Cet aspect là, Saten ne l'avait pas pris en compte en en prenant le chemin, et ce fut une surprise lorsqu'elle réalisa qu'elle était bientôt arrivée à la Table de Pierre...

Les imposants menhirs rendaient le lieu solennel et mystique, et elle ne put que s'arrêter, la bouche ouvert de stupeur, pour contempler l'édifice ancestral...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hymen.bbfr.net/index.forum
Romeo Lu
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Mar 20 Fév - 22:45

Roméo suivait sa protégée à plus ou moins courte distance, depuis le ciel. Elle avait besoin de calme, et lui de quelques instants de liberté.

Ses ailes étaient un don sans lequel il ne pourrait pas accomplir sa tâche aussi bien qu'il le fallait. Non seulement, elles permettaient d'avoir une vue d'ensemble de la situation autour du mortel, mais avant tout, elles lui donnaient la possibilité d'évacuer le trop plein de stress accumulé en presence des pauvres gens à defendre.

Voler avec les oiseaux était une joie qu'aucun mortel ne pouvait connaitre, cela dit, être encore en vie, ou au moins avoir vécu plus longtemps eut été preférable. Mais le passé était le passé, et il fallait rester tourné vers l'avenir.

L'avenir ? Il menait Saten dans une forêt, semblait-il. Pas forcement des plus accueillante, d'ailleurs, mais le gardien veillait. Il regardait maintenant la jeune femme avec plus d'attention. Que pouvait-elle bien penser à ce moment même ? L'être ailé se dit qui aurait été bien heureux d'avoir le pouvoir de savoir ce genre de choses là.

La forêt qui semblait mal famée quelque instants plus tôt pris une tout autre allure, quand les deux jeunes gens arrivèrent près d'un regroupement de pierres ancestrales. Il se dégageait de la clairière un impression de calme de paix. Roméo descendit jusqu'au niveau des pierres, tout doucement, jusqu'à se retrouver en plein centre de la construction.

" Cet endroit est merveilleux, ne trouves-tu pas, Saten ? " dit-il, l'air aussi heureux qu'un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Rayen Cütral
Gardien
avatar

Nombre de messages : 110
Lié à : Cléhadore Byron
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Jeu 1 Mar - 0:47

[Hem... Je viens donc vous tenir compagnie un instant! ^^ (avec l'accord de Dieu)]

Pourquoi une forêt? La ville était pourtant le terrain de son protégé. Pourquoi alors une forêt? C'ests sans doute dans ces moments de nostalgie que les pas, ou en l'occurence les ailes peuvent porter quelqu'un vers un endroit jugé inhabituel. Mais d'ailleurs à bien y réfléchir, sa présence même sur terre était relativement inhabituel, voir même franchement décalé dans un monde réservé aux mortels. Ce devait être aussi ça qui l'avait poussé à s'éloigner un instant des agitations urbaines. Après un bon vol libre dans un ciel dégagé, Rayen était venue finalement se poser eur une large branche d'un grand arbre, un de ceux qui bordaient le cercle de pierre, mais adossée contre le tronc, la scène de la clairière se déroulait derrière elle, hors de sa vue. Ses jambes balançaient tranquilement dans le vise, ses paupières étaient baissées. Seul sa main semblait tracer inlassablement une série de cercles sur l'écorce de l'arbre. S'il y avait fait une ou deux dizaines de degrée en plus, s'il y avait eu des chants d'oiseaux tropicaux, elle se serait crue plongée deux siècles plus tôt dans un de ces souvenirs si lointains qu'aujourd'hui ils ne paraissent être que des rêves imaginés.

Mais ce ne fut pas le chant d'oiseau qui l'incita à relever les paupières. Il y avait du monde qui approchait, sans doute des humains venus chercher le calme de la forêt, des humains qui comme la plupart passeraient non loin d'elle sans jamais avoir conscience de son existence. Il devait y avoir un petit côté dramatique à ce genre de pensées, pourtant Rayen n'éprouvait pas la moindre mélancolie. Au contraire, cet isolement lui redonnait autant de force et de volonté qu'une semaine de vacances dans un centre thermal pour une personne stressée. Quand le son d'une voix lui parvint, elle sut qu'il était peut-être temps de s'en aller. La curiosité mal placée ne faisait pas partie de ses attributions aussi se laissa-t-elle tombée de l'épaisse branche, ne déployant ses ailes que pour freiner sa chute et se poser silencieusement sur le sol de la forêt. Quelques pas sur le côtés et la voilà qui allaient s'en aller en longeant simplement le bord de la clairière quand...

Ah, les personnes présentes étaient constituées d'une mortelle et d'un gardien. Oups, elle n'allait du coup pas être si discrète que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saten Lisembourg
Mortel
avatar

Nombre de messages : 175
Lié à : Romeo Lucchese
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Sam 3 Mar - 23:24

Arrivée devant l'immense construction ancestrale, la jeune Rouquine put observer son Gardien. Son air décontracté s'était mué en un sentiment rayonnant et plein de naïveté. Peut être retombait-il en enfance dans un tel lieu ... ? Qui sait, elle ignorait si les Gardiens avaient des souvenirs de leur vie en tant qu'être vivant. Et si tel était le cas, elle ne savait pas vraiment ce que pouvait insuffler dans la mémoire de Roméo, le fait de se retrouver ici, dans cette forêt aux atours mystiques...

Les gens réagissaient tellement différement d'une personne à l'autre, que Saten avait depuis longtemps abandonné l'idée de tout connaître. Personne n'était prévisible, quoi qu'on puisse en dire. Elle même, agissait parfois inconsciemment, sans elle même s'en rendre compte ... Alors le travail d'un Gardien devait être vraiment chose peu aisée.

Saten plissa les paupières. La journée s'annonçait plutôt chaude et le soleil était déjà présent, baignant la clairière dans laquelle figurait la Table de Pierre d'une douce note printanière. Ce qui pouvait ensoleiller les coeurs avait du mal à venir à bout de la triste mélancolie qui habitait la Rousse. Elle ressentait toujours comme un énorme poid dans son estomac ou une difficulté à respirer, malgré que l'air soit ici parfaitement frais et limpide.

Même le chant des oiseaux, présents tout le jour, n'arrivèrent pas à la tirer de ces songes nostalgiques et nomes. Il fallut pourtant le sourire de Roméo, son nouveau Gardien, pour la faire changer d'expression. Son visage se vit peindre d'une allure moins congestionnée, pour respirer un peu mieux, et afficher bientôt une sorte de sourire doux mais peu présent.

" Il semble te convenir en tout cas... "

Signala la jeune Rouquine, pendant qu'elle parcourait la distance qui la séparait du Menhir. L'imposante bâtisse d'énormes pierres paraissait si haute... Comment avait-on réussi à hisser là haut le rocher bien plat qui avait donné son nom à l'endroit ? C'était encore un mystère et Saten resta un long moment à contempler le lieu, l'air admiratif mais aussi intimidé par l'aura étrange de la Table de Pierre.

Alors que la plupart des choses autour d'elle était immobile, son champ de vision vint se garnir d'un nouvel élément, mouvant. Prêt du chemin par lequel elle était arrivée, la Rouquine put constater la présence d'une femme. A cette distance, elle mis quelques secondes à mieux observer sa condition : c'était une Gardienne...
La jeune femme se stoppa net, son visage se fermant. Elle avait rencontré peu de Gardiens, et la seule femme qu'elle avait vu comme Protectrice se trouvait être son ancienne Gardienne, Hella, qui l'avait quitté dans ces conditions encore inexpliquées.

La douleur de ce départ soudain refit surface, Saten lâcha un "Oh" de surprise, dont le ton était plutôt choqué, comme lorsque l'on voit un Mort. Techniquement cependant, elle n'avait pas tord, la personne en face d'elle, plus loin, était loin d'être vivante...
La Jeune Rousse fit un pas de côté pour s'approcher de la Table, en avoisinant de ce fait un peu plus Roméo. Pourtant, dans l'attitude de la Gardienne au loin, il ne semblait y avoir aucune animosité. Dans ce cas, pourquoi ne pas engager la conversation ?

Saten resta muette. La dernière expérience de son désir de sociabilisation avait été un échec pour elle, et la Rouquine redoutait d'avoir à nouveau à subir un refus, au risque de voir toutes ses maigres défenses internes s'émietter bien plus qu'elles ne l'étaient déjà.

" Ro... Roméo... Nous ne sommes pas seuls... "

Fit-elle remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hymen.bbfr.net/index.forum
Romeo Lu
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Mar 20 Mar - 21:43

Effectivement, l'endroit convenait à Roméo, qui se sentait mieux que jamais. Et puis, les forêts, les grands espaces, les lieux historiques, tout ces endroits lui rappelait un peu sa vie. C'est un beau pays la Sicile. Cela dit, le Gardien était heureux de sa situation et de sa localisation actuelle.

Et le plus important n'était pas son bien être, mais celui de sa protégée, qui n'était toujours pas complètement à l'aise. Oh, évidemment, Rome ne s'était pas faite en un jour, mais le jeune homme avait hâte de voir Saten complètement remise, non pas pour pouvoir la quitter, mais par pure bonté d'âme. Il avait hâte de la voir hors de tout danger.

Et un instant, le Sicilien crut qu'il y en avait un à proximité, de danger. En effet, le ton de Saten ne présageait rien de bon. En un instant, Roméo fut devant Saten, prêt à toute éventualité. Il fut bien vite rassuré, ce n'était "qu'un" gardien. Une gardienne, lui semblait-il d'ailleurs.

Avec ses ailes aussi noire que ses yeux, son teint sombre et sa silhouette, c'était à n'en point douter un belle femme. De nouveau avec le sourire, celui qui se faisait protecteur quelques instants plus tôt se retrouva à nouveau avec le même calme que précédemment. Il se tourna d'abord vers sa protégée pour la rassurer :

" N'aie crainte, c'est une gardienne, comme moi. Elle ne peut te faire le moindre mal, quand bien même elle le voudrait. "

Puis il fit quelques pas vers sa semblable, lui faisait un signe de la main, tout sourire :

" Bel endroit, n'est-ce pas ? "
Revenir en haut Aller en bas
Rayen Cütral
Gardien
avatar

Nombre de messages : 110
Lié à : Cléhadore Byron
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Mer 21 Mar - 0:18

Ah non, pas discrète du tout d'ailleurs. En moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, la jeune fille l'avait remarquée. Evidemment, si elle avait un gardien. Quelque part Rayen fut blessée par l'attitude de la jeune femme. Un pas sur le côté... Certes Rayen ne faisait pas parti de ces gens au physique rassurant, mais tout de même. Un peu gênée, elle voulu s'empresser de démentir les gestes de cette jeune inconnue mais déjà le gardien fit son travail et s'interposa. Au moins la méfiance ne semblait pas faire parti de ce gardien si poli semble-t-il. Son sourire devait d'ailleurs être contagieux car à son tour, Rayen afficha un air enchanté, chaleureux même. Pourquoi diable aurait-elle fuit ce qu'elle jugeait comme des présences amies? De même sa main se leva, esquissant un signe qui devait être un salut.

"Bonjour! Oui, cet endroit est tout à fait charmant!"

Elle rabaissa son bras et acheva sans gêne la distance qui la séparait des deux autres personnages. Il fallait dire que finalement, on pouvait avoir peur d'elle, avec ses manières peut-être parfois familiales et ses tenues louches. Son boa de plumes rouge-orangées flottant derrière elle, elle jugea primordial de détendre un peu l'atmosphère. En tout cas la pauvre demoiselle avait dû être surprise par son arrivée, et probablement pas dans le bon sens du terme.

"Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas vous déranger. Excusez-moi si ma venue ici vous a inquiété."

Ses mots s'adressaient presque plus à la jolie rousse qu'à son collègue gardien. Après tout c'était elle qui semblait la plus inquiète. C'est vrai qu'un gardien aux ailes noires est tout sauf rassurant. Elle paraissait vraiment gênée de les avoir dérangé, qui plus est de les avoir rendus nerveux, même si ce ne fut peut-être qu'un court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saten Lisembourg
Mortel
avatar

Nombre de messages : 175
Lié à : Romeo Lucchese
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Jeu 22 Mar - 23:37

Le physique de cette Gardienne avait en effet peu rassuré Saten. La Rouquine n'avait premièrement pas l'habitude de cotoyer des êtres telle que Roméo ou la nouvelle arrivante, et la dernière rencontre avec un Protecteur de ce genre n'avait pas été des plus douces pour son moral. Il avait prétendu que tout ce que pouvait dire Roméo serait mensonges, et quelque part, elle devait avouer qu'une partie d'elle croyait ce malotru.

La plus garde partie de son être pourtant savait qu'il disait faux, mais ce côté si désespéré ne croyait pas à tout ce qui lui arrivait depuis le départ d'Hella. Comment avait-elle pu être abandonnée par un Gardien, sensé être là éternellement pour la protéger et l'empêcher d'aller mal. Comment aller bien dans ce cas ?

Heureusement, Roméo avait été là lorsqu'il le fallait, et elle doutait qu'il fallirait à sa tache. Il était attachant et doux, ce dont elle avait besoin semble-t-il.

Deuxièmement, il fallait bien dire que l'apparence de cette Gardienne était des plus asourdissante. Sa tenue n'appelait pas vraiment à la sympathie, de prime abord, on avait plutôt tendance à reculer, à se méfier. C'était injuste de juger dès le premier regard, mais après tout, Saten était humaine et pleine de défauts en tant que tel...
Mais voir ainsi son Protecteur se diriger vers elle, sans une once de crainte et avec cette bonne humeur caractéristique, lui donna un peu confiance. Roméo ne prendrait jamais le risque de voir une étrangère vouloir du mal à sa Protégée, et bien qu'elle ne le connaissait pas depuis longtemps, elle commençait à percevoir le dessin de sa personnalité.

Il n'aurait jamais fait courir à Saten des risques inutiles, et s'il s'approchait ainsi, c'est qu'il n'y avait aucun danger venant de cette femme.

Ainsi, la Rouquine se détendit lentement, prenant le temps de mettre de côté ses appréhensions pour se concentrer sur une description moins sombre de la Gardienne. C'est vrai, elle avait un look très spécial qui la rendait plus obscrure, mais lorsqu'on s'y attachait, rien n'était agressif... Ainsi, Saten put lever le menton un peu, intriguée.

Elle fit un pas en avant, puis deux. Mais s'arrêta ensuite. Elle entendit alors les paroles prononcées par la Gardienne, et eut un sourire poli, un peu gêné. Gênée d'avoir montré l'idée qu'elle s'était faite trop vite de celle-ci. Elle l'avait mise mal à l'aise, certainement.

Roméo quant à lui n'avait rien à redire, toujours enjoué et sa bonne humeur était communicative. La jeune Rousse eut un sourire plus prononcé, moins honteux pour venir se présenter, tout naturellement. Si quelqu'un l'avait vue, sans doute aurait-il appelé l'Asile pour la faire interner, car elle était en train de tendre la main dans le vide, en parlant à voix haute à un buisson ...

" Je suis désolée d'avoir eu peur... Je.... Je n'ai pas l'habitude de voir des... gens comme vous. "

Elle eut un instant un tic nerveux, avant de confirmer son geste vers la Gardienne, un regard cherchant l'approbation de Roméo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hymen.bbfr.net/index.forum
Rayen Cütral
Gardien
avatar

Nombre de messages : 110
Lié à : Cléhadore Byron
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Lun 7 Mai - 4:49

Rayen eut un instant d'hésitation. Non pas envers l'humaine, cette jeune femme était charmante en tout point, même dans ce que la gardienne prenait pour de la timidité, mais c'était surtout pour voir une éventuelle réaction de la part du gardien.Rayen n'avait pas pour habitude d'empiéter sur le territoire de ses collègue, la rencontre n'avait été que pur hasard, le reste... Le jeune homme prendrait peut-être mal l'intervention de la Sombra, même s'il s'était montré chalereux et amical. Pourtant il n'y eut rien, pas de changement notable, ou alors Rayen ne s'en était tout simplement pas rendue compte. Le mouvement de la jeune femme vers elle l'incita à reporter son attention sur la jolie rousse. Une main tendue? Peut-être finalement qu'elle ne faisait pas si peur que ça. Tant mieux! Les lèvres de la gardienne s'ourlèrent d'un large sourire étrangement joviale, ravie aussi et tout naturellement, elle tendit sa main en retour, saisissant les doigts de la demoiselle pour les étreindre à peine. Rayen avait plutôt une poigne douce, faible peut-être, ce qui devait probablement contraster avec tout ce qu'elle pouvait inspirer comme méfiance.

"Oh, vous n'avez pas à vous excuser, c'est normal comme réaction! Le commun des mortels ne voit pas des êtres comme nous tous les jours."

Enfin des êtres comme... Ce qu'elle était quoi. Enfin je passe les commantaires. A ses paroles, sa main libre se balança avec nonchalance devant son propre visage, signe qu'elle n'avait pas été outrée le moins du monde par la réaction de la jeune femme. Quoi de plus naturel après tout? Non, elle ne lui en voulait pas. Sa main retomba le long de son corps et elle enchaîna tout aussi naturellement, comme si toutes ces paroles coulaient de source.

"Je m'appelle Rayen, j'imagine que j'ai dû venir vous déranger tous les deux, ce genre d'endroit est plutôt propice aux discussions en tête à tête."

Ah ça, il fallait dire qu'elle était sans doute tombée comme un cheveu dans la soupe, pas le genre de venue qui devait nécessairement réjouir, aussi elle ne se gêna pas non plus pour enchaîner, encore une fois...

"Je ne vais pas rester longtemps, je vous rassure. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saten Lisembourg
Mortel
avatar

Nombre de messages : 175
Lié à : Romeo Lucchese
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Mer 16 Mai - 22:39

Saten constata avec un léger mécontentement pesant que son Gardien semblait trop préoccupé pour réagir. Ce qui sembla favoriser le dialogue de l'autre Protectrice, qui engagea la conversation, mais pour immédiatement avouer qu'elle s'en irait rapidement. La Rouquine, surprise qu'on puisse se trouver "dérangeant" lorsque l'on est une personne qu'elle considérait sans doute comme plus élevée que les humains, eut un mouvement en avant, afin de correctement montrer à la Gardienne qu'elle ne désirait pas qu'elle s'en aille...

" Oh non... Ne partez pas, si vous pensez que vous dérangez, il ne faut pas. En fait, j'étais venue pour me retrouver seule et... "

Elle baissa le ton, ne souhaitant pas vexcer Roméo...

" ... Mais je crois que c'est un peu difficile de semer les gens comme vous... Euh, sans vouloir vous offenser ! "

Saten s'était vite corrigée, rougissant déjà comme une belle tomate mûre, se sentant terriblement génée des mots qu'elle avait pu avoir à l'encontre des Gardiens. Ne sachant pas vraiment s'ils avaient quelques pouvoirs, en plus de ceux qu'elle connaissait, comme le fait d'être invisible pour certaines personnes, ou de passer au travers des murs, la Rouquine craint alors que Rayen (puisqu'ainsi elle se nommait), dont l'apparence était assez effrayante il faut le dire, ne lui en tienne rigueur et se fache.

Pourtant, dans les paroles de la jeune femme, il n'y avait aucun reproche... Simplement, elle se faisait petit à petit au fait qu'elle aurait toujours avec elle, Roméo sur ses traces. Elle qui avait l'habitude d'être solitaire...

" Je m'appelle Saten, et mon gardien, Roméo. Je crois qu'il aime beaucoup cet endroit... Alors je n'aime pas le déranger. "

Il vint alors à la Rousse une interrogation. Levant un sourcil courageux, elle demanda tout de même avant de dire une bêtise :

" Je... Je peux vous poser une question ? "

S'attendant aussi bien à la négative qu'au contraire, Saten tenta de se faire toute petite, espérant que rien de viendrait détruire la visible bonne humeur de la Gardienne, qui l'inquiétait tout de même un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hymen.bbfr.net/index.forum
Rayen Cütral
Gardien
avatar

Nombre de messages : 110
Lié à : Cléhadore Byron
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Ven 18 Mai - 2:09

Le (demi) regard de Rayen allait de l'un à l'autre, inlassablement peut-être. le gardien de cette jeune femme n'intervenait pas, c'était sans doute qu'il était bien pour elle de se lancer sans intervention (divine, ouh le mauvais jeu de mots...). Dans cette même optique elle ne se concentra dès lors plus que sur... Sur?
Ah, Saten. Joli nom! Original! De quelle nature exactement? C'était une bonne question! Enfin de toute manière les origines n'avaient plus la moindre importance à l'heure actuelle, et puis tout compte fait l'individu comptait plus que la terre sur laquelle il avait grandi. Un peu nihiliste comme manière de voir les choses mais elle devait s'y faire, c'était sa raison d'exister après tout.

La gardienne manqua d'éclater de rire à la révélation de Saten. Effectivement, vouloir de la solitude quand on se retrouvait affublé d'un gardien tenait d'un miracle hors du divin! Mais rien ne se produisait jamais sans raison, c'était bien pour ça que peut-être la jolie rousse avait baissé le ton, alors qu'elle aurait tout aussi bien pu hurler son mécontentement et tout tenter pour semer ce gardien, ce Roméo.

Qui plus est, elle semblait y tenir plus qu'elle ne le pensait, allant dans ce qu'elle disait être des endroits que lui appréciait. ce choix de les mettre ensemble était bien pensé, comme tous les choix de Dieu après tout!
Et non, ce n'est pas de la lèche c'est une réelle foi qui consumme notre gardienne aux allures sinistres.
Certes elle ne se permi pas d'éclater de rire mais son large sourire amusé montrait sans peine qu'elle n'avait pas le moindre mécontentement suite aux paroles censées être déplaisantes de Saten.


"Ne soyez pas si gênée, Saten! Demandez seulement! Une question ne peut jamais déranger."

Jamais, enfin c'était vite dit. Jamais pour Rayen, elle ne s'offusquait de pas grand chose en fait. Ou du moins elle ne montrait du mécontentement que pour bien peu de choses, peut-être même pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Lu
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Mer 23 Mai - 21:49

Un sourire plein de sérénité aux lèvres, Roméo exprimait clairement qu’il était plutôt content. D’une, il se trouvait dans un endroit agréable, un bois entretenu mais assez « sauvage » pour laisser libre court à la Nature et aux herbes folles, ce qui était un soulagement lorsque l’on passe toute sa journée dans une ville pleine d’immeubles, de voitures et de bouches d’égouts. De deux, il était en assez bonne compagnie : ces personnes semblaient sympathiques, visiblement plus amicales que ce qu’elles pouvaient laisser paraître au premier abord, et en ce point, cet instant prenait plus de sens. Mais, plus que tous ses points positifs si important soient-ils, il semblait que sa protégée, la mélancolique Saten, faisait ce qu'il fallait pour sortir de ses problèmes de relations, du moins avait-elle prit sur elle pour faire des efforts : elle avait une discussion amicale avec quelqu’un. Ce qui pouvait paraître banal pour le commun des mortels sans souci était semble-t-il très peu fréquent chez la petite rousse. Soit, ce n'était pas une vivante, tout comme lui d’ailleurs, mais c'était déjà ça. Cette rencontre avait été une très bonne chose, et il s’en trouvait radieux, un peu absent dans ses pensées, mais confiant.


Sans ajouter un mot, il la laissait donc parler tranquillement. Se redressant, le Gardien tourna sur lui même avec calme et fit quelques pas plus loin, ses réflexions allant d'une petite chose à une autre sans s’en rendre compte. Il ne pensait pas à ses pas, et espérait peut être inconsciemment que les deux femmes ne lui en tiendraient pas rigueur. Il n’était pas impoli : juste rêveur. Là, un papillon virevoltant d'une fleur à une autre, ici un arbre avec des promesses d'amour gravées sur son écorce. C'était un endroit agréable, vraiment, il s’y sentait bien, en communion avec la nature. Il écoutait distraitement les deux demoiselles, en pleine conversation, mais son attention fut soudainement captée par la question de Saten. Il se demanda immédiatement ce que voulait savoir sa Mortelle, qu'elle n'avait pu lui demander, à lui, directement ? Soudainement intrigué, sans peut être avouer qu’il aurait préféré qu’elle le questionne, lui, avant une autre Gardienne, il se sentait tout bonnement curieux.


Il fit donc, l'air de rien, les quelques pas qui lui servirait à rejoindre la discussion, les mains croisées dans le dos, son doux sourire sempiternellement accroché à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Saten Lisembourg
Mortel
avatar

Nombre de messages : 175
Lié à : Romeo Lucchese
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Sam 26 Mai - 22:47

Saten resta un petit instant sans rien dire, laissant le temps à la Gardienne de réfléchir si elle souhaitait ou non la laisser poser sa question. Selon la Rouquine, c'était nécessaire de prendre du temps pour ça, mais elle fut surprise que Rayen puisse donner sa décision avec un temps passé si court. Sans trop montrer son étonnement, puisqu'elle était encore intimidée et gênée d'avoir à interroger une Gardienne, Saten baissa les yeux d'un air absent. Lorsqu'elle se redressa un peu, contente que la femme accepte et la rassure, la jeune rousse vit du coin de l'oeil, Roméo faire quelques pas dans leur direction.

Les paroles rassurantes de Rayen furent oubliée alors. Elle hésitait désormais à ouvrir la bouche, pensant que son Gardien allait écouter, et que peut être il serait déçu qu'elle discutte avec elle, plutôt qu'avec lui.

" En fait... "

Commença-t-elle avant de se stopper toute seule en rougissant. Prenant son peu de courage à deux mains, elle serra les poingts pour reprendre des forces et articula lentement, presque chuchotant en s'approchant de Rayen.

" En fait, je voulais savoir si ça faisait mal de mourir. "


Elle s'était souvent demandée ce que cela faisait, ce qu'il y avait après tout ça et si on souffrait beaucoup. La douleur physique avait été généralement le seul frein qui l'avait empêcher de faire une grosse bêtise... Au décès de sa mère, elle avait longuement hésité, mais la peur d'avoir trop mal l'avait fait renoncer. Cependant, c'était encore une question qu'elle se posait souvent.

Que déciderait-elle si Rayen lui confiait que cela n'était pas si douloureux ?
Elle déglutit et n'osa croiser les yeux de Roméo, pensant qu'elle le décevait présentement en posant cette question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hymen.bbfr.net/index.forum
Rayen Cütral
Gardien
avatar

Nombre de messages : 110
Lié à : Cléhadore Byron
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   Mer 6 Juin - 3:06

Le gardien de la jeune femme n'avait visiblement pas l'intention de s'interposer, ce qui quelque part rassura Rayen. Après tout sa présence pourrait être bien peu appréciée, d'autant plus qu'elle n'avait son mot à dire ni sur l'un ni su l'autre des deux protagonistes. Seulement voilà, quand elle était lancée, difficile de l'arrêter. Non, elle n'était décidément pas bien timide, mais la jolie rousse l'interpellait en un sens. Pas celui de la preotection mais plutôt de la pure curiosité. Après tout, des humains elle n'avait vraiment pu observer que ses propres protégés, pas ceux des autres, elle s'en était bien gardée. Mais l'occasion était trop grande! D'autant plus que Roméo la laissait converser en toute liberté.

Pourquoi dès lors réfreiner les interrogations de la jeune femme? hors de question. Qui plus est, peut-être y avait-il des choses qu'elle n'osait peut-être pas demander à son gardien? Quoique pour le coup, ça aurait été râté, celui-ci s'intéressant subitement plus à ce que Saten comptait demander, ce qui ne manqua pas de gêner cette dernière, d'une façon ou d'une autre. Preuve en était de ce rougissement subit autant que de la voix qui n'était plus que chuchotée pour poser cette question qui a bien failli ne jamais être demandée.

Une question bien surprenante à vrai dire! Ce n'était pas la toute première fois qu'on pouvait le demander, mais en même temps... Rayen releva les yeux au ciel, cherchant une réponse adaptée aux circonstances, une réponse qui puisse contenter tout en étant un minimum claire. Difficile, vraiment.


"Hm... Eh bien... A vrai dire je ne m'en rappelle plus vraiment."

Là, elle mentait, délibérément. Pourquoi? Simplement parce que son avis n'était pas objectif. La mort? Elle l'avait attendu, ça avait été la plus belle délivrance jamais ressentie, mais il fallait avouer que les jours qui l'avaient précédés auraient rendus fous n'importe qui. Seulement si elle l'avait dit tel quel, cette réponse aurait été mal perçue, et Saten, si elle avait un gardien, se devait donc de vivre, du moins encore un peu. Inutile de dire des choses qui pourraient changer cet état de fait.

"Pour ce que je m'en rappelle, c'est surtout étrange comme impression. Une sorte de renaissance en somme! Mais cela ne dure qu'un instant. Finalement, douloureux ou non, ce n'est pas important, ce qui compte, c'est de passer ce cap sans le moindre remords, et surtout de se sentir prêt à le passer. Seulement ce n'est peut-être pas la même chose pour un gardien que pour un mortel."

Ah ça, c'était encore une bonne question. Les Mortels mourraient-ils de la même façon? Enfin ceux qui n'étaient pas voués à devenir gardiens? Peut-être à ce niveau-là existait-il encore des différences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un instant de Calme...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un instant de Calme...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KOD KDO : instant gagnat gratuit !
» Luxe, Calme et Volupté
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Instant Mold by COOLMINIORNOT
» Instant Reanimator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
° Les Gardiens ° :: ° Les Gardiens : Le Jeu ° :: Forêt de Rockwood-
Sauter vers: